Menu

Devenir propriétaire d'un logement neuf : LE rêve des Français en 2023

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Devenir propriétaire est un objectif de vie pour de nombreux Français. Très attachés à la propriété, les particuliers franchissent le pas pour une majorité dès qu'ils en ont la possibilité. Cette année encore, les plus jeunes manifestent leur volonté de délaisser la location en faveur de l'accession. Zoom sur les envies et besoins des Français éclairés par les chiffres du récent baromètre Provicis-Harris Interactive portant sur l'avenir de l'accession à la propriété mais aussi sur la rénovation énergétique des biens du parc immobilier français.  

Le souhait des Français ? Devenir propriétaire rapidement

Les chiffres sont parlants : l'attachement des particuliers pour la pierre est évident. 61% des interrogés de l'étude précitée, et qui ne sont pas propriétaires, affirment que devenir propriétaire est pour eux un objectif voire une priorité. Chez les plus jeunes, ce pourcentage atteint même 80% (18-34 ans). 

Quel est le bien idéal pour les Français qui veulent devenir propriétaire ? 

Lorsqu'on leur parle de projet immobilier, les sondés ont des idées précises de leur futur recherche. 75% d'entre eux souhaitent trouver la maison individuelle de leurs rêves. C'est donc vers l'espace et l'individualité que veulent se tourner les propriétaires en devenir.

Bon à savoir : il est à noter ici une différence d'orientation entre les chiffres révélés par le baromètre et les mesures annoncées par le gouvernement. Maison individuelle exclue de la loi Pinel Plus (+), non éligibilité de ce type de bien au PTZ, Prêt à Taux Zéro quasiment actée... Le décalage est réel sur le marché de l'immobilier

Autre critère de recherche des Français, un match immobilier neuf VS immobilier ancien qui penche largement en faveur des avantages du second. Les acquéreurs sont en effet friands des atouts de l'immobilier neuf pour devenir propriétaire

Nous reviendrons plus longuement sur ces derniers dans les lignes qui vont suivre, mais, là encore, une différence entre envies des Français et tendances immobilières semble se dessiner. Les particuliers souhaitent un logement neuf alors même que la production avoisine les 350 000 unités seulement et les mises en construction sont en berne.

--------

« L’État prend le contrepied des Français. Ceux-ci aspirent manifestement à devenir propriétaire, d’une maison neuve, dans un environnement pas trop dense ; on leur répond qu’il serait préférable de louer un appartement ancien (mais rénové) dans une métropole. Je ne juge pas les motivations de l’État, je dis simplement qu’on ne fait pas le bonheur des gens contre leur gré. Il est temps de remettre de l’humain dans la politique du logement », affirme Yannick Borde, Président de Procivis.

--------

Pour aller plus loin : vous êtes en quête de votre logement idéal pour vivre ? Consultez notre catalogue de programmes immobiliers neufs multi-promoteurs pour vous faire une idée des opportunités qui s'offrent à vous. 

Vers l'accession à la propriété : quelles démarches et étapes pour devenir propriétaire ?

L'accession à la propriété en France nécessite de suivre plusieurs étapes clés :

1. Définir son projet immobilier : il s'agit de la première étape logique permettant de cerner les besoins et le budget de l'acquéreur. Cela concerne le type de bien (maison individuelle, appartement), le lieu d'achat, la superficie souhaitée, le budget disponible...

2. La recherche du bien : cette étape peut être réalisée seul ou avec l'aide d'un professionnel de l'immobilier. 

3. Le financement : il s'agit de déterminer le montant de l'apport personnel disponible et de trouver le prêt immobilier le plus adapté à sa situation. Il est possible de faire appel à un courtier pour obtenir les meilleures conditions d'emprunt.

4. La signature du compromis de vente : cet acte engage l'acheteur et le vendeur (promoteur/constructeur dans le cadre d'un achat immobilier neuf) et fixe les conditions de vente du bien.

5. L'acte de vente définitif : signé chez le notaire, il officialise le transfert de propriété et la concrétisation du projet immobilier.

Devenir propriétaire ou rester locataire ?

Faut-il être locataire ou propriétaire ? Est-ce rentable de devenir propriétaire ? Le match

Le choix entre être locataire ou propriétaire d'un appartement ou d'une maison dépend de nombreux facteurs. En tant que propriétaire acquéreur, vous bénéficiez d'une stabilité, d'un capital immobilier et éventuellement d'un rendement locatif si vous décidez de louer votre bien plus tard. En revanche, cela implique un investissement financier important et des responsabilités comme le paiement de la taxe foncière et l'entretien du bien.

D'un autre côté, être locataire offre plus de mobilité, moins de contraintes financières à court terme et l'absence de charges liées à la propriété. En revanche, le loyer est une dépense sans retour sur investissement.

  • Aspects financiers : l'acquisition d'un logement nécessite généralement un emprunt bancaire, avec des frais associés. La rentabilité de ce patrimoine est en grande partie une question de conditions du marché de l'immobilier : prix d'achat, taux d'intérêt, évolution des prix, etc...

 

  • Aspects personnels : vos projets de vie à court et moyen terme jouent un rôle clé. Si vous prévoyez de déménager fréquemment pour des raisons professionnelles ou personnelles, la location peut être plus adaptée. À l'inverse, si vous envisagez une vie stable dans une région précise, l'achat peut être plus intéressant.

 

La règle générale veut donc qu'une analyse attentive de ces éléments soit faite en amont pour déterminer la solution logement la plus adaptée sur le court, moyen et long terme.

Les tremplins pour devenir propriétaire avec ou sans apport, avec ou sans crédit immobilier

Quelles sont les aides à l'achat immobilier et leurs conditions pour devenir propriétaire en 2023 ? 

De nombreuses aides sont disponibles pour faciliter l'accession à la propriété en 2023.

  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) : accessible pour les primo-accédants sous conditions de ressources, ce prêt finance un certain pourcentage de l'achat d'un logement neuf ou ancien avec travaux, à l'expresse condition que l'achat vise une résidence principale. Il est accordé par la banque, celle qui octroie le crédit immobilier principal. 

 

  • Le Prêt d'Accession Sociale (PAS) : il permet de financer l'achat d'une résidence principale pour les personnes aux revenus modestes, sous conditions de ressources donc.

 

  • Le Prêt conventionné : ce prêt, sans conditions de ressources, peut financer jusqu'à 100% de l'achat d'une résidence principale ou être le complément d'un autre crédit. 

 

  • Le Plan Épargne Logement (PEL) : ce compte épargne peut être utilisé pour l'achat d'un logement neuf ou en VEFA (Vente en l'État Futur d'Achèvement).

 

  • Les aides locales : certaines collectivités locales proposent des aides financières pour accéder à la propriété. 

 

  • Les aides pour la rénovation énergétique : plusieurs aides d'État sont disponibles pour aider les propriétaires à mettre leur logement aux normes et à optimiser son confort énergétique. Un exemple ? La bien connue MaPrimeRénov' pour financer les rénovations énergétiques globales. Un diagnostic technique s'impose !

 

Pour aller plus loin : découvrez tous les types de prêts immobiliers aidés en détails

Pour aller plus loin : comment et pourquoi choisir l'immobilier neuf pour devenir propriétaire de son appartement ou de sa maison ? Les avantages pour les acquéreurs

L'immobilier neuf est une option à considérer pour devenir propriétaire. L'acquisition d'un bien neuf est associée à plusieurs avantages plébiscités par les acquéreurs. 

 

  • Les dernières normes et réglementations de performance énergétique sont respectées, garantissant des économies sur les factures d'énergie. La construction est actuellement sous le sceau de la RE 2020, Réglementation Environnementale 2020

 

  • Les charges de copropriété sont allégées grâce à des constructions réfléchies et innovantes. 

 

  • De nombreux dispositifs fiscaux sont disponibles pour alléger le coût global du projet immobilier. On pense notamment au PTZ, Prêt à Taux Zéro, au taux de TVA réduit en zone ANRU, aux aides locales... 

 

  • Les frais de notaire réduits sont un avantage important de l'immobilier neuf. Ils sont de l'ordre de 2 à 3% pour un achat immobilier neuf contre 7 à 8% dans l'immobilier ancien. 

 

  • Le bien situé dans un immeuble neuf est intégré dans un environnement global avec le plus souvent des services et praticités tels que des stationnements, des espaces verts, des lieux de vie partagés (salle commune, terrasse, chambre d'hôtes...) qui contribuent à créer une vie entre voisins. 

 

Quel type de bien allez-vous choisir ? Comme de nombreux Français, la pierre récente vous intéresse ? Contactez votre expert Médicis Immobilier Neuf pour lancer votre projet et choisir le type de bien qui vous correspond. 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
800 avis clients