Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 31 août 2024 !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Panne d’ascenseur : quel droit pour le locataire ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La panne d’ascenseur dans les immeubles en copropriété est fréquente. Lorsqu’elle dure un, voire deux jours, l’impact est mineur (pour peu que l’on soit valide évidemment…). Mais si la réparation tarde à venir, les locataires sont en droit de demander une indemnisation à leur propriétaire. Une possibilité légale à laquelle, dans les faits, très peu de locataires ont recours.

Panne d’ascenseur : que dit la loi ?

Un contrat de location concernant une résidence principale est régi par la loi du 6 juillet 1989. Cette dernière oblige le propriétaire bailleur à respecter un certain nombre d’obligations envers son locataire. Et lorsque l’on entre dans le texte en détails, on prend connaissance de l’article 6. Il explique que le propriétaire doit fournir à son locataire un logement en « bon état d’usage et de réparation ainsi que les équipements mentionnés au contrat de location en bon état de fonctionnement ».

Il doit également permettre au locataire de profiter pleinement et paisiblement de son logement « et le garantir des vices ou des défauts de nature à y faire obstacle ».

Enfin, un propriétaire bailleur a obligation « d’entretenir les locaux en état de servir à l’usage prévu par le contrat et d’y faire toutes les réparations, autres que locatives, nécessaires au maintien en état et à l’entretien normal des locaux loués ».

La panne d’ascenseur qui dure entre donc pleinement dans le cadre de cette loi.

Pourquoi un ascenseur tombe en panne ? Les causes possibles

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles un ascenseur peut tomber en panne. Parmi les causes principales, on peut citer :

  • La vétusté de l'équipement : un ascenseur peut tomber en panne à cause de son âge et de l'usure des pièces.
  • Le mauvais usage : un ascenseur mal utilisé peut subir des dégâts qui provoqueront une panne. Par exemple, une surcharge de l'ascenseur peut endommager son système de levage.
  • Le vandalisme : des actes de vandalisme peuvent engendrer des défaillances techniques.
  • Les conditions climatiques : par exemple, les systèmes hydrauliques d'un ascenseur peuvent s'arrêter à cause du gel.
  • La panne de carte électronique : les ascenseurs modernes utilisent des cartes électroniques pour contrôler leurs mouvements. Une panne de ces cartes peut rendre l'ascenseur inopérant.
  • La coupure générale d’électricité : un ascenseur ne peut pas fonctionner sans électricité.

 

Combien de temps peut-on rester coincé dans un ascenseur en copropriété ? Quelques généralités

La durée pendant laquelle on peut rester coincé dans un ascenseur dépend de plusieurs facteurs, à commencer par la nature du problème technique. Cependant, dans la plupart des cas, l'intervention d'un technicien peut être effectuée dans un délai maximal d'une heure, ce qui est généralement stipulé dans le contrat de maintenance de l'ascenseur. Mais il convient de souligner que le temps de déblocage peut varier.

Si par malheur l'ascenseur tombe en panne pendant que vous y êtes, il est recommandé de rester calme et de suivre les consignes de sécurité. La plupart des ascenseurs sont équipés d'un bouton d'appel d'urgence qui permet de signaler la panne et d'obtenir de l'aide.

Lorsque la panne est prolongée et dépasse une à deux journées, cela peut avoir un impact significatif sur la vie des habitants de l'immeuble, en particulier pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées. Dans ce cas, les résidents pourraient être en droit de demander une indemnisation à leur propriétaire ou au syndic de copropriété.

Qui appeler en cas d'ascenseur en panne ?

Lorsque votre ascenseur est en panne, plusieurs personnes peuvent être contactées en fonction de la situation.

  • Le syndic de copropriété : En cas de panne d'ascenseur dans une copropriété, informez immédiatement le syndic. Il a la responsabilité de contacter le réparateur et de s'assurer de la remise en état de fonctionnement de l'ascenseur.

  • Le propriétaire ou bailleur : Si vous êtes locataire, informez votre propriétaire de la panne. Selon la loi, il se doit d'assurer une jouissance paisible du logement. En cas d'absence de réponse ou de délais dépassés, vous pouvez lui envoyer une lettre recommandée pour lui rappeler ses obligations.

  • L'ascensoriste : Les ascenseurs sont souvent équipés d'un bouton d'appel d'urgence qui vous met en relation avec un service de dépannage.

  • Les services d'urgence : Si vous êtes coincé dans l'ascenseur, il est recommandé de contacter les pompiers en composant le 18 ou le 112.

  • L'agence immobilière : Si votre ascenseur n'a pas de numéro d'urgence et que vous ne connaissez pas le syndic de copropriété, contactez l'agence en charge de la gestion locative du bien immobilier.

 

Comment faire valoir ses droits en cas de panne d’ascenseur ? Quel recours ?

Il faut savoir que dans un immeuble en copropriété, le syndic est en charge de la gestion des équipements. Mais lorsque vous êtes locataire, il n’a absolument aucune obligation à votre égard. Le syndic rend des comptes au propriétaire et non à son locataire.

En cas de panne d’ascenseur récurrente ou de longue durée, le locataire doit donc contacter son propriétaire bailleur. Après l’en avoir informé par téléphone, il est conseillé de lui envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception. Cette lettre lui demandera tout simplement de prendre contact avec le syndic pour le mettre en demeure de faire le nécessaire afin de réparer la panne d’ascenseur.

Un locataire peut faire appel à la loi précitée et à l’obligation du propriétaire « d’assurer une jouissance paisible du logement ».

Si le propriétaire bailleur ne donne aucun signe de vie, le locataire est droit de saisir la commission départementale de conciliation ou le tribunal d’instance. Une démarche amiable sera entamée dans un premier temps. Mais dans certains cas, il est possible d’obtenir un dédommagement financier au titre de dommages et intérêts en réparation du préjudice subi. Les juges arbitreront en fonction des réelles nuisances subies.

Bon à savoir : il est toujours préférable de contacter son propriétaire dans une démarche informative et bienveillante avant de mener des combats juridiques !

Peut-on demander une diminution du loyer et/ou des charges locatives en cas de panne d'ascenseur à répétition ou d'absence de réparation ?

En cas de panne d'ascenseur répétée, demander une diminution du loyer et/ou des charges locatives est une possibilité. En effet, lorsque l'ascenseur n'est pas réparé dans un délai raisonnable de 2 à 3 jours, les locataires sont en droit de demander une indemnisation aux propriétaires sous forme d’une baisse de loyer.

Cependant, quelques principes sont à noter :

  • Par principe, le loyer et les charges locatives sont dus par le locataire au propriétaire.
  • Si la panne d’ascenseur est récurrente ou de longue durée, le locataire doit informer son propriétaire bailleur par courrier recommandé avec accusé de réception.
  • La panne d’ascenseur doit constituer une gêne pour le locataire ou avoir un impact sur sa santé pour justifier une diminution du loyer ou des charges locatives.
  • Enfin, le bailleur peut être tenu de payer une indemnisation au locataire si la panne d’ascenseur entraîne une diminution de la valeur du logement.

 

Il convient de noter que chaque situation est spécifique et dépend des circonstances et du contrat de location.

En bonus : quand l'ascenseur est en panne, comment en sortir ?

Si vous êtes coincé dans un ascenseur en panne, ne paniquez pas. L'important est de rester calme et d'appliquer certaines consignes de sécurité. Tout d'abord, utilisez le bouton d'alarme ou le téléphone d'urgence qui se trouve généralement dans la cabine d'ascenseur. Cela permet d'entrer en contact avec un centre de dépannage ou les services d'urgence.

Si la cabine est plongée dans le noir, utilisez un éclairage d'appoint comme la lampe de votre téléphone portable, sans la laisser allumée trop longtemps pour préserver la batterie.

Enfin, ne tentez pas de sortir de l'ascenseur par vos propres moyens. Même si vous êtes coincé entre deux étages et que vous pensez pouvoir sortir, le risque est trop élevé. Il est préférable d'attendre l'arrivée des techniciens spécialisés.

Astuce : consultez notre catalogue de programmes immobiliers neufs en France. Le gage d'un bâti dernière génération et d'installations aux normes actuelles. En prime un ascenseur neuf pour grimper dans les étages !

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
891 avis clients