Assurance Décès-Invalidité

L’assurance décès-invalidité est-elle indispensable ?

L’assurance décès-invalidité est obligatoire. Dans le cadre d’un crédit immobilier, elle évitera à vos proches de subir les conséquences d’une invalidité ou d’un décès en prenant le relais pour le paiement des échéances / capital restant dû. Un mécanisme bienvenu quand se présentent certains tourments de la vie. 


Le coût de l’assurance décès-invalidité

L’assurance-invalidité a un coût qu’il faut connaître puisqu’il peut représenter jusqu’à 15% du montant total du prêt. Plusieurs leviers existent pour optimiser sa protection et son coût :

  • Déterminer la quotité assurée sur chacune des têtes (dois-je prendre 100% sur chacun des emprunteurs ou une quote part totale égale à 100% mais dont la répartition correspond par exemple à la distorsion de revenus entre M. et Mme ?)
  • Dois-je prendre une assurance décès-invalidité seule ou rajouter l’incapacité temporaire de travail ?
  • Dois-je prendre l’assurance groupe que me propose la banque ou bien opter pour une délégation d’assurance ?

 

Groupe ou délégation d’assurance ?

L’organisme financier propose systématiquement un contrat d’assurance groupe. Il s’agit d’un accord passé entre la banque et une compagnie d’assurances pour assurer collectivement les clients de la première. Faire appel à cette solution permet de profiter de frais de gestion très réduits et de formalités administratives simplifiées. Le particulier ne s'occupe de rien, la banque monte le dossier d'assurance en même temps que celui de financement.

Mais le désavantage de ce type de contrat reste son coût. La mutualisation rend, le plus souvent, les contrats groupés plus chers que les contrats individuels. Il est en effet à noter qu’un taux de cotisation est systématiquement appliqué, augmentant le coût global de l'assurance.

Il est donc, dans certains cas, préférable de procéder à une délégation d’assurance à titre individuel. Cette démarche est rendue possible depuis 2010 et la loi Lagarde et plus encore, avec la loi Hamon de juillet 2014.

Nous contacter

* Champs obligatoires

Téléchargez nos guides immobiliers