Assurance Emprunteur

L'assurance  Emprunteur

Souscrite lors de la contraction d’un crédit immobilier, l’assurance emprunteur permet de protéger l’emprunteur en cas de décès, d’invalidité ou de perte d’emploi. Elle prend alors le relais pour le remboursement du crédit.

L’assurance emprunteur en question

L’assurance emprunteur ou assurance de prêt immobilier n’a pas de caractère obligatoire. Mais dans les faits, la banque ou autre organisme financier peut exiger que son client souscrive une garantie liée au décès et à l’invalidité.


Le choix de cette assurance est très important, d’autant que son coût représente une part importante du crédit immobilier (jusqu’à 25%).

La délégation de l’assurance emprunteur

Depuis l’application de la loi Lagarde au 1er septembre 2010, un organisme financier ne peut obliger un client à souscrire l’assurance emprunteur dans son établissement. On parle alors de délégation d’assurance, au coût parfois moins élevé. Cette solution est à privilégier dès lors que le choix est donné, à condition que les couvertures soient a minima identiques, sans quoi la banque aura le droit de refuser la délégation.


Depuis le 1er juillet 2014, la loi Hamon donne encore davantage de liberté aux emprunteurs pour déléguer leur assurance. Un particulier peut aujourd’hui résilier son assurance emprunteur dans l’année qui suit la souscription du crédit immobilier. Ce délai lui permet de se renseigner sur les assurances emprunteurs concurrentes et de trouver un contrat plus avantageux.

Cependant, persuasion oblige, les banques ont tendance à pratiquer des taux plus avantageux sur le crédit global si l’emprunteur souscrit l’assurance emprunteur au sein de leur établissement.

Il est donc important de faire des calculs afin de définir l’intérêt réel d’une délégation de l’assurance emprunteur.

 

Nous contacter

* Champs obligatoires

Téléchargez nos guides immobiliers