Prix de l’immobilier à Lyon : entre dynamisme, stabilité et disparité

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

« Le marché est en bonne santé » affirme le président de la Fnaim Rhône, Jean Chavot. Il semblerait que le marché lyonnais retrouve un niveau semblable à celui de l’avant-crise il y a 10 ans. Entre taux de crédit immobilier au plancher, attractivité de la capitale des Gaules et prix de l’immobilier à Lyon stabilisés (3 280€/m² en moyenne dans l’ancien), les ventes sont au rendez-vous (+16% en un an). Sous ce couvert de dynamisme retrouvé se cachent cependant de grandes disparités entre les quartiers.

Des prix de l’immobilier à Lyon raisonnables


Pour Jean Chavot toujours, les prix de l’immobilier à Lyon restent raisonnables et raisonnés. Il faut cependant noter le grand écart du coût d’acquisition en fonction de la localisation. Ainsi, dans le secteur de la Duchère, le moins coûteux, comptez 1 960€/m². Dans le 3ème arrondissement, le prix moyen est de 3 200€/m² contre 4 500€/m² aux alentours de la Tête-d’Or.

Tendances sur le marché de l’immobilier à Lyon


Le dynamisme du marché est impulsé par les primo-accédants. On les attendait, ils sont de retour et représentent aujourd’hui 40% des acquéreurs. Les investisseurs eux, s’étaient déjà manifestés en 2015 grâce à l’attractivité de la loi Pinel.

Mais les acquéreurs ne sont plus ceux d’il y a dix ans. Ils sont actuellement plus exigeants. Avant d’acheter, ils passent au crible les performances énergétiques du logement, l’emplacement, la proximité des commodités, des écoles aux transports en commun en passant par les commerces. Autant de critères qui font que les bâtisses construites entre 1960 et 1980 sont largement délaissées au profit de l’immobilier neuf.

Prix de l’immobilier neuf à Lyon

 

Une tendance et une demande tournées vers l’immobilier neuf à Lyon qui tend le marché. Les promoteurs plus prudents ont stoppé l’édification à outrance. La construction des programmes est plus longue et les recours, très souvent abusifs, sur les permis de construire, empêche la sortie de terre de plus de 600 logements dans la Métropole.


Et pourtant, les acheteurs sont en quête d’immobilier neuf, la demande se fait même de plus en plus soutenue. Les prix de l’immobilier à Lyon dans le neuf se sont donc stabilisés à 3 940€/m² dans la Métropole et à 4 420€/m² dans Lyon intramuros. Mais si la pénurie se poursuit, les prix risqueraient considérablement d’augmenter.

Du côté des loyers lyonnais

 

À l’image des prix de l’immobilier à Lyon, les loyers s’illustrent également par leur stabilité. Ils ont progressé de 1,5% sur un an dans Lyon intramuros (13,40€/m²) et de 1% dans le département du Rhône (11,50€/m²).

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers