Menu

Urbanisme et mobilité : les grands projets de la Ville de Lyon

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’année 2024 est placée sous le signe de l’urbanisme et de la mobilité pour la Ville de Lyon et plus largement pour la Métropole lyonnaise. Des projets d’envergure sont et seront d’actualité pour les prochaines semaines et années, certains débutés il y a plusieurs mois déjà. Avec ces projets « structurants » pour reprendre les termes de la vice-présidente de la Métropole en charge de l’urbanisme, Béatrice Vessiller, territoire et paysage s’en trouvent impactés, positivement le plus souvent tout comme le marché de l’immobilier neuf à Lyon et environs. Entre la transformation des gares lyonnaises, le prolongement des pistes cyclables, les nouvelles lignes de tramways et bien d’autres, quels sont les grands projets à connaître cette année ?

La mobilité lyonnaise se réinvente : les gares de Part Dieu et de Perrache en pleine mutation

Vous avez connu le quartier de la Part Dieu, votre train ne s’est pas arrêté dans la gare lyonnaise depuis quelques années ? Vous allez être surpris !

La gare de la Part Dieu et ses abords font peau neuve, objets d’une vaste restructuration destinée à moderniser le quartier mais aussi à rendre la circulation et l’expérience plus agréables pour les usagers.

Parmi les points d’amélioration mis en œuvre dans ce chantier colossal, nous retiendrons :

  • La rénovation complète des infrastructures déjà existantes.
  • L’agrandissement des zones d’attente.
  • L’optimisation des services de transports en commun.

 

Les travaux sont menés avec un fil conducteur fort : préserver l’environnement, réduire l’empreinte carbone des bâtiments pendant et après la rénovation, le tout dans un souci d’efficacité énergétique permanent.

Un chantier aux ambitions impressionnantes qui a déjà livré la tour To-Lyon et qui annonce la mise en place effective de la place Béraudier sur deux niveaux courant 2024.

Avant la fin de l’année, vous pourrez également cheminer sur la partie basse de la gare au gré des accès piétons qui vous mèneront à la gare et au métro mais également aux stations de vélos et de taxis, aux parkings sans oublier aux commerces et à un vaste et appréciable espace vert.

Du côté des programmes immobiliers neufs à Lyon 3, 60% de logements abordables seront à terme associés au projet dans le quartier en lieu et place des 90 000 m² de bureaux initialement prévus. Le logement prend finalement le pas sur le tertiaire pour donner vie plus encore au secteur.

Direction la gare de Perrache à présent. Alors que le centre d’échanges de la Presqu’Ile a longtemps souffert d’une mauvaise image, les lieux dont l’architecture rappelle sans mal celle des années 70 fait peau neuve. Une rénovation d’envergure attendue depuis des années pour cette structure souvent qualifiée de « verrue lyonnaise ». Une métaphore révélatrice !

Avec le premier coup de pelle du chantier donné, l'objectif est affiché : faire de ce pôle d’échanges froid et sans âme un lieu de passage et de vie accueillant et ouvert pour les voyageurs mais aussi pour les Lyonnais.

Pour cela, les fondements ont été posés : la structure existante sera conservée pour être modernisée grâce à des matériaux à la fois locaux, écologiques et favorisant le réemploi.

Fin du chantier prévu dans les douze mois qui suivront son ouverture. Mais rassurez-vous, l’accès à la gare de Perrache reste maintenu bien que la démolition de la passerelle qui fait le lien entre la gare TGV et la gare routière soit à l’ordre du jour.

Parmi les améliorations majeures de la gare de Perrache :

  • La création d’une esplanade et d’une arche pour relier la place Carnot et la place des Archives.
  • L’aménagement végétal des toits de l’échangeur offrant une vue panoramique sur la ville.
  • La création dans l’existant et la construction de plusieurs commerces mais aussi d’un hôtel, de bureaux et de bars-restaurants pour une meilleure expérience voyageur perçue.

 

Bon à savoir : 36 millions de voyageurs transitent chaque année par la gare de Perrache !

Pour aller plus loin : derrière le pôle d’échanges de Perrache se trouve le quartier de la Confluence. Un secteur prisé pour vivre et pour travailler. Avec la réfection complète de la gare, le dernier jalon obsolète et négativement perçu de secteur laisse sa place à un lieu enfin bien dans son temps.

Toujours plus de transports en commun à Lyon

La Métropole de Lyon a à cœur de simplifier les déplacements de ses habitants. Avec une offre de transports en commun toujours plus vaste, des secteurs entiers deviennent plus accessibles, intéressants pour les accédants à la propriété notamment. Ainsi, le T6 fera bientôt son terminus à la Doua et deux nouvelles lignes de tramway sont annoncées par le réseau Sytral Mobilité.

En 2026, vous pourrez compter sur la ligne T6 Nord mais aussi sur les lignes T9 et T10.

Il sera alors possible de cheminer entre Vaulx-en-Velin La Soie et Charpennes grâce au T9 et entre la Gare de Vénissieux et Gerland avec la ligne T10 (12 stations desservies en 25 minutes).

Les voies douces à l’honneur : 260 kilomètres de pistes cyclables pour la Métropole lyonnaise

C’est un fait : les Lyonnais aiment parcourir leur ville à vélo. Bonne nouvelle ! En 2030, les cyclistes découvriront Lyon et ses environs au fil de 12 itinéraires de pistes cyclables pour un total de 260 kilomètres couverts.

Cette année 2024 verra l’inauguration de plusieurs tronçons cyclables :

  • Parc de la Tête d’Or – Pont Gallieni (voie 1).
  • Parc de la Tête d’Or – Avenue Berthelot (voie 2).
  • Quincieux-Genay – Quais de Saône (voie 3).
  • Bron - Vaulx-en-Velin (voie 5).
  • Tronçon de la Tour de Salvagny (voie 8).

 

Les nouveautés urbanisme et mobilité dans le Grand Lyon

Parmi les Unes de l’actualité urbanisme et mobilité à retenir pour Lyon et ses environs :

1. La création d’un boulevard urbain empreint de verdure pour réduire le trafic automobile à hauteur de 30% entre la rue d’Arménie et la Grande rue de la Guillotière. Fin des travaux prévue pour le printemps 2026 avec notamment la création d’un petit tunnel sous l’avenue Félix Faure.

2. La réhabilitation de l’ancien parking Saint-Antoine remplacé par un espace public de 8 500 m² avec une vue à couper le souffle sur la colline de Fourvière. Le chantier est intégré dans le projet d’aménagement des Rives de Saône joliment nommé Les Terrasses de la Presqu’Ile. La fin des travaux approchant, les promeneurs pourront rapidement découvrir le jardin fluvial, le belvédère et la végétation luxuriante.

3. Le doublement du quartier Gratte-Ciel de Villeurbanne avec l’impressionnante transformation de la place Mendès France et l’arrivée du tramway 6. Six tours de logements, des commerces, des jardins suspendus et un cinéma sont à l’ordre du jour !

4. Villeurbanne toujours, le quartier GrandClément s’offre un coup de jeune et un regain d’attractivité avec l’arrivée de la ligne de tramway 6.

5. En prévision, un nouveau quartier situé entre l’avenue Général Leclerc et la rue Emile Decorps. Un projet qui n’a cependant pas encore été lancé.

Lyon et sa métropole affichent depuis de nombreuses années cette capacité à se développer, à prendre en compte les besoins de leurs habitants pour se réinventer, pour se rapprocher toujours plus du concept de la ville humaine, végétale et résolument agréable à vivre. Elle reste encore et toujours une ville prisée pour des raisons pratiques, économiques mais également coup de cœur. Ainsi, son marché de l’immobilier se maintient malgré les tendances fluctuantes actuelles, offrant de belles opportunités aux accédants à la propriété comme aux investisseurs.

Vous voulez en savoir plus ? Consultez notre catalogue de programmes immobiliers neufs à Lyon pour vivre ou investir.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
817 avis clients