Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 2 juin !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Critères ESG et immobilier : quel impact pour votre logement neuf ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les enjeux Environnementaux, Sociaux et Gouvernance (ESG) ont toute leur place à l’heure de la transition énergétique. Alors que l’immobilier et la construction sont l’un des principaux générateurs de gaz à effet de serre (GES) en France, l’objectif est logiquement de cheminer rapidement vers un immobilier 100% responsable ou presque. Durabilité et éthique en fil conducteur, le secteur de la construction immobilière s’emploie à faire sortir de terre des bâtiments respectueux de ses habitants et de la planète. Zoom sur les principes ESG adoptés par et dans l’immobilier et le logement neuf.

Les trois grands principes ESG appliqués à l’immobilier – Définition

Pour faire simple, les concepts ESG, Environnementaux, Sociaux et Gouvernance sont donnés pour valoriser les entreprises intégrant le développement durable et les enjeux sociaux économiques dans leurs activités. Pour que ces critères soient respectés, une entreprise doit s’impliquer dans les trois domaines précités par le biais d’actions concrètes :

1. Implication pour l’environnement en menant des actions visant l’amélioration des performances énergétiques, de la gestion des déchets et de la prévention liée aux risques climatiques.

2. Implication sociale visant le respect de la parité et de la diversité, du droit du travail, du dialogue social, du droit à la formation mais aussi à la prévention des accidents.

3. Implication dans la gouvernance avec notamment la lutte engagée contre la corruption, la garantie de transparence et une communication améliorée entre les salariés, la direction et les éventuels actionnaires/acquéreurs.

Quelles sont les normes ESG appliquées à l’immobilier neuf ?

L’investissement durable et responsable est un enjeu fort de l’immobilier et plus particulièrement de l’immobilier neuf. Au fil des ans, les enjeux ESG sont donc de plus en plus présents dans ce secteur. En couplant un constat : le bâtiment est LE plus important émetteur de GES avec une évidence : les passoires énergétiques sont nombreuses sur le marché de l’immobilier majorant l’évidence première, il est nécessaire qu’immobilier neuf comme immobilier ancien intègrent dans leur développement les critères ESG, qu’ils orchestrent stratégies immobilières et enjeux climatiques et éthiques.

Concrètement, cela signifie créer un immobilier écologique à la faible empreinte carbone de la conception à la démolition du bâti en passant par son fonctionnement, phase la plus longue du cycle de vie.

L’immobilier neuf s’améliore année après année, proposant aux occupants des programmes immobiliers neufs respectueux des dernières normes environnementales, RE 2020 (Réglementation Environnementale 2020) actuellement.

Comment mesurer les critères ESG, Environnementaux, Sociaux et Gouvernance ?

Pour mesurer les critères ESG dans le secteur immobilier, il est nécessaire d'adopter une approche spécifique qui tienne compte des caractéristiques uniques de ce domaine. Voici quelques méthodes pour mesurer les critères ESG en immobilier :

Les certifications et standards verts : les certifications comme LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) et BREEAM (Building Research Establishment Environmental Assessment Method) évaluent les performances environnementales des bâtiments. Elles examinent des aspects tels que la consommation d'énergie, l'utilisation de matériaux durables, et la gestion de l'eau. Ces certifications fournissent une base standardisée pour évaluer l'empreinte environnementale des bâtiments.

L'analyse de la performance énergétique : l'évaluation de la consommation énergétique des bâtiments, ainsi que l'utilisation de sources d'énergie renouvelables, permettent de mesurer leur performance environnementale. Des outils tels que l'indice de performance énergétique (IPE) ou l'évaluation de la performance énergétique (EPC) peuvent être utilisés.

L'impact social et communautaire : Pour évaluer l'impact social des projets immobiliers, il est important de considérer les aspects tels que l'accessibilité, l'inclusion, et les retombées économiques sur la communauté locale. Des indicateurs comme la création d'emplois locaux, les investissements dans les infrastructures communautaires, et la diversité des locataires peuvent être pris en compte.

La gouvernance et la transparence : l'analyse de la gouvernance en immobilier implique l'examen des pratiques de gestion, de la transparence des processus décisionnels, et de la conformité aux réglementations en vigueur. Les politiques de gestion des risques, les pratiques de reporting financier et la composition du conseil d'administration sont des éléments clés à considérer.

L'engagement des parties prenantes : impliquer les parties prenantes telles que les locataires, les occupants des logements neufs, les investisseurs et les autorités locales dans le processus d'évaluation peut fournir des perspectives importantes sur les performances ESG d'un projet immobilier. Les enquêtes, les consultations publiques et les réunions de concertation peuvent être utilisées pour recueillir des commentaires et des recommandations.

L'analyse du cycle de vie du bâtiment : évaluer l'impact environnemental d'un bâtiment tout au long de son cycle de vie, de la conception à la démolition, permet de prendre en compte les aspects tels que l'efficacité énergétique, la durabilité des matériaux, et la gestion des déchets de construction.

En combinant ces différentes approches, les acteurs du secteur immobilier peuvent obtenir une vision globale des performances ESG de leurs projets et mettre en œuvre des stratégies d'amélioration continue.

Comment intégrer les concepts ESG dans une stratégie immobilière ?

En matière d’immobilier, les promoteurs qui respectent les critères ESG le traduisent concrètement par :

1. Une construction à la fois durable et inclusive qui, dans sa conception réfléchit la localisation et l’environnement du bâtiment. Volonté inclusive, l’ensemble permet le plein accès aux personnes à mobilité réduite (norme PMR) et encourage la mixite sociale.

2. Sur le chantier, la gestion des déchets est optimale avec notamment leur réduction. Le transport des matériaux est limité au maximum.

3. Tout au long de la construction, l’économie circulaire et locale est valorisée.

4. L’efficacité énergétique du bâti est optimale avec un choix minutieux des matériaux, une isolation efficace, des systèmes de gestion de l’eau chaude/froide sanitaire et du chauffage économiques.

5. L’installation de systèmes de récupération et de collecte de l’eau et des déchets.

6. L’installation d’équipements fonctionnant grâce aux énergies renouvelables.

7. La communication et la transparence entre les différents acteurs du chantier tels que le maître d’ouvrage, le maître d’œuvre, les acheteurs…

8. L’intégration d’un ou plusieurs systèmes de maintenance dédié(s) pour une meilleure durabilité des constructions neuves.

Quels sont les chantiers qui respectent les critères ESG ? Cas concrets

En France, plusieurs programmes immobiliers neufs sont sortis de terre dans le plus grand respect des concepts ESG :

Le désormais connu éco-quartier Ginko à Bordeaux qui met à l’honneur les économies d’énergie, les espaces verts, la gestion de l’eau et les transports durables.

Le projet The Camp mené à Aix-en-Provence. Il s’agit d’un campus pensé à l’instar d’un lieu de mixité professionnelle. Il fait la part belle aux innovations sociales, à l’écologie et à l’éducation.

Enfin, autre exemple parlant, Le Hangar 108, siège de la Métropole Rouen Normandie. Sa certification BEPOS, Bâtiment à Énergie Positive assure que le bâti produit davantage d’énergie qu’il n’en consomme.

Pour aller plus loin : quelle est la différence entre ESG et ISR en matière d'investissement responsable ?

ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) et ISR (Investissement Socialement Responsable) sont deux concepts liés mais distincts dans le domaine de l'investissement responsable :

ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance)

  • L'approche ESG se concentre sur l'évaluation des performances d'une entreprise ou d'un investissement selon trois critères principaux : environnementaux, sociaux et de gouvernance.
  • Les critères ESG sont utilisés pour évaluer les risques et les opportunités liés à ces dimensions non financières d'une entreprise.
  • Les investisseurs ESG intègrent ces critères dans leurs décisions d'investissement pour favoriser des pratiques plus durables et responsables.

 

ISR (Investissement Socialement Responsable)

  • L'ISR est une approche d'investissement qui intègre des critères ESG ainsi que des critères éthiques et sociaux dans le processus de sélection des investissements.
  • Contrairement à l'ESG qui se concentre principalement sur les performances financières à long terme des entreprises, l'ISR vise à générer des retours sur investissement tout en favorisant des valeurs sociales et éthiques.
  • L'ISR peut également impliquer des exclusions ou des sélections positives d'entreprises en fonction de critères éthiques, tels que l'exclusion des industries controversées.

 

En résumé, l'ESG se concentre sur l'évaluation des performances non financières d'une entreprise selon des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, tandis que l'ISR va plus loin en intégrant ces critères dans un cadre d'investissement socialement responsable qui prend en compte également des valeurs éthiques et sociales.

Quels sont les avantages du respect des critères ESG par et dans le secteur de l’immobilier ?

Le premier avantage du logement neuf ESG ? Le respect de la planète ! Impact réduit, émissions de CO2 diminuées, matériaux verts et durables utilisés, performances énergétiques multipliées, ressources naturelles préservées… Les impacts environnementaux de l’immobilier neuf ESG sont résolument positifs.

Le second avantage est tourné vers les occupants de ce type de logement. La qualité de vie dans ce bâti ESG est considérablement améliorée. Le confort thermique et phonique est optimal, la gestion du quotidien facilitée, les factures énergétiques réduites… Les atouts sociaux de l’immobilier neuf ESG sont certains.

L’immobilier ESG est résolument dans l’air du temps, dans la droite lignée des exigences gouvernementales. L’immobilier neuf et durable s’inscrit parfaitement dans le cadre de la Loi Climat et Résilience appliquée et applicable dès 2025. En misant sur un logement neuf respectueux des critères ESG et classé A ou B au DPE, Diagnostic de Performance Énergétique, vous avez la certitude de ne pas voir votre patrimoine dévalorisé ou nécessitant une rénovation d’ampleur.

Pour les promoteurs comme pour les acquéreurs, adopter une stratégie immobilière ESG est un vrai plus, la quasi certitude d’une forte valorisation patrimoniale pour les seconds.

Les labels et certifications de l’immobilier attestant le respect des critères ESG

En matière d’immobilier, plusieurs labels et certifications traduisent de la prise en compte des incontournables ESG pour la construction d’un bâti :

  • Le LEED ou Leadership in Energy and Environmental Design, certification internationale.
  • Le BREEAM ou Building Research Establishment Environmental Assessment Method.
  • Le HQE ou Haute Qualité Environnementale, label français.


Une liste non exhaustive.

 

Vous souhaitez évoluer dans un logement neuf durable, responsable et inclusif ? Découvrez notre catalogue de programmes immobiliers neufs respectueux des dernières normes environnementales ou contactez votre expert Médicis Immobilier Neuf dédié. Il vous accompagne de A à Z dans votre projet.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
831 avis clients