Menu

Quelles sont les énergies renouvelables utilisées dans l’immobilier neuf ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Sans surprise, la construction a considérablement progressé ces dernières années en France. Aidé par les différentes normes et réglementations, l’immobilier neuf a emprunté un chemin vertueux, celui de la prise en compte de l’environnement, de la lutte contre le réchauffement climatique, de l'accélération de la transition énergétique et de la possibilité pour ses habitants de réaliser de belles économies au quotidien. Alors que nous sommes sous le sceau de la RE 2020, Réglementation Environnementale 2020, un étude publiée par le Pôle Habitat-FFB met en avant les performances du bâti récent et la pleine intégration du développement durable dans ses enjeux. Mais savez-vous quelles sont les sources d'énergies renouvelables aujourd’hui utilisées dans les programmes immobiliers neufs ? Quels sont les matériaux employés ? Le mode de chauffage sélectionné ? Zoom sur le lien intime entre immobilier et écologie.

Les données de l’étude - Les énergies et ressources vertes et renouvelables passées au crible

Avant d’aller plus loin, posons le contexte. Entre 2017 et 2022, le Pôle Habitat a mandaté quatre bureaux d’études pour analyser 990 bâtiments et leurs 25 349 logements en France. Bastide et Bondoux, ETC, Nrgys et le Groupe Loriot ont ainsi détaillé des éléments majeurs de l’immobilier neuf pour observer le chemin parcouru et emprunté par la construction récente. Et les conclusions de l’enquête sont globalement positives.

Voici les critères majeurs qui ont été passés au crible pendant plusieurs années :

  • Les systèmes utilisés pour produire de l’énergie dans les ensembles immobiliers neufs.
  • Les performances des résidences neuves ou récentes.

Les résultats vont ainsi dans le sens d’un immobilier neuf vertueux et économique pour les particuliers grâce à des charges maîtrisées, une durabilité intégrée et des techniques éprouvées.

Quels sont les matériaux les plus utilisés dans les constructions neuves ?

L’étude précitée dévoile que :

  • 47% des constructions analysées sont construites en brique.
  • 35% des constructions analysées sont construites en voile de béton.
  • 16% des constructions analysées sont construites en bloc de béton aussi nommé parpaing.
  • 1% des constructions analysées sont construites en bois.
  • 1% des constructions analysées sont construites en béton cellulaire.

Brique et béton sont des solutions de construction maîtrisées depuis de nombreuses années. Elles sont cependant amenées à évoluer, laissant quelques parts de marché supplémentaires à des matériaux dits plus écologiques tels que le bois. Les industriels qui font usage de la brique et du béton avancent sur le chemin de la décarbonisation.

La RE 2020 ou Réglementation Environnementale 2020 impose en effet une drastique réduction des émissions polluantes de gaz à effet de serre en France, nécessitant de repenser les usages, dont les usages des matériaux utilisés pour la construction neuve.

Parmi les matériaux écologiques qui émergent, l’on retrouve le bois évidemment mais également la paille, la terre crue, le lin, le chanvre, la chaux… Tous ont des propriétés différentes, des avantages et des inconvénients pris en compte par les promoteurs/constructeurs.

Quelles sont toutes les énergies propres (renouvelables) recensées dans les constructions neuves ?

L’étude du Pôle Habitat-FFB passe également au crible les modes de chauffage ainsi que les systèmes de production d’eau chaude présents dans les programmes récents et neufs.

Et les résultats sont sans appel ! Une chaudière individuelle au gaz est présente dans 48% des logements analysés. Les chaudières collectives au gaz sont suivies par les chaudières individuelles au gaz à 34% puis par le chauffage électrique effet joule à 4%. Les pompes à chaleur arrivent loin derrière avec 2% seulement de programmes récents équipés.

Là encore la donne est amenée à changer. La RE 2020, Réglementation Environnementale 2020 favorise l’installation d’équipements utilisant les sources d'énergies renouvelables. Il peut s’agir d’une pompe à chaleur, d’une chaudière à énergie biomasse mais aussi de l’exploitation judicieuse, économique et écologique des réseaux de chaleur.

Si le gouvernement souhaite se défaire rapidement du gaz, il n’est pas totalement interdit dans les ensembles immobiliers neufs. En 2025, il devra cependant impérativement être couplé avec des solutions de chauffage thermodynamiques.

Quels sont les sources et types d’énergies renouvelables les plus utilisés dans l’immobilier neuf ? Quelques exemples d'énergies naturelles

L’immobilier neuf fait aujourd’hui appel à plusieurs sources d’énergies renouvelables pour respecter le cahier des charges de la construction vertueuse de sa conception à sa démolition en passant par son fonctionnement. Il est donc courant que l’immobilier neuf fasse appel à :

  • L’énergie solaire captée via des panneaux solaires installés sur le toit ou en façade.
  • L’énergie éolienne captée via des éoliennes installées à proximité. On parle alors de cinétique du vent liée à ce type d'énergie.
  • L’énergie géothermique captée dans le sous-sol et utilisée notamment pour chauffer les logements.

Dans certains programmes immobiliers neufs en France, différentes sources d’énergie sont couplées pour édifier des bâtiments économes et résolument durables.

D'autres types d'énergies renouvelables sont également disponibles tels que les énergies marines, l'énergie électrique, l'énergie hydraulique...

De belles performances énergétiques pour l’immobilier neuf

Dans les logements RE 2020, la performance du bâti est révélée par un coefficient qui détermine les besoins en énergie. Ce coefficient est nommé Bbio.  Il est donné en point et doit toujours être inférieur au Bbio max.

Selon l’étude du Pôle Habitat-FFB, les constructions analysées affichent un Bbio inférieur de 19% en moyenne au Bbio max.

L’utilisation de matériaux innovants et écologiques, l’installation de systèmes performants, l’intégration des énergies renouvelables…  Autant de leviers qui font de l’immobilier neuf la traduction d’un bâti aux faibles consommations énergétiques confortable pour ses habitants et vertueux pour l'environnement. Concrètement, un programme immobilier neuf qui sort de terre aujourd’hui est systématiquement classé A voire B au nouveau DPE, Diagnostic de Performance Énergétique.

Au-delà des aspects techniques, les avantages confort de l’achat neuf sont nombreux

L’étude qui nous intéresse aujourd’hui s’attache plus particulièrement aux avantages écologiques, environnementaux voire économiques de l’immobilier récent.

D’autres atouts ne sont pas intégrés et méritent votre attention. Au-delà du seul confort thermique/économique offert par un logement neuf, le confort phonique est également appréciable.

Faire le choix d’un appartement neuf permet également de :

1. Profiter d’un plan optimisé voire modulable dans certains cas.

2. Bénéficier d’annexes telles qu’un garage fermé ou un parking.

3. Profiter un espace extérieur privatif tel qu’une loggia, un balcon, une terrasse ou même  un jardin privatif.

4. Bénéficier dans certains cas de services partagés à l’image d’une salle commune, d’une terrasse partagée…

5. Admirer au quotidien les espaces verts intégrés aux ensembles récents.

Vous souhaitez profiter des avantages de l’achat neuf ? Contactez votre expert Médicis Immobilier Neuf. Il vous accompagne de A à Z, du simple questionnement à la remise des clés.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
800 avis clients