Offres spéciales sur une sélection de programmes neufs jusqu'au 2 juin !!! Profiter des Promos du moment !
Menu

Le PTZ prolongé : LE coup de pouce pour devenir propriétaire

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Bonne nouvelle dans l’actualité immobilière ! Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est prolongé jusqu’en 2027. Destiné aux primo-accédants, ce dispositif d’aide à l’accession à la propriété est un formidable levier pour devenir propriétaire plus facilement. Plébiscité pour un premier achat, le mécanisme restera ainsi sur la scène immobilière pendant quelques années encore, avec des conditions durcies cependant. Si tous les détails ne sont pas encore connus pour cette prolongation, l’occasion est belle de faire le point : comment profiter du PTZ, Prêt à Taux Zéro en 2023 ? Comment fonctionne le mécanisme ? Qui est éligible au PTZ ? Quel est le montant de l'opération pris en compte ? On vous dit tout !

Votre achat immobilier : des conditions durcies avec la prolongation du PTZ 2024

Est-ce que le PTZ existera toujours après 2023 ? Quand s'arrête le Prêt à Taux Zéro 2023 ?

C’est l’une des annonces fortes du gouvernement dans le cadre de son nouveau Plan Logement : le PTZ est prolongé jusqu’en 2027 alors qu’il devait prendre fin au 31 décembre de cette année. Le maintien du Prêt à Taux Zéro 2024 est une mesure légitimée par la nécessité de venir à bout de la crise qui touche le secteur de l’immobilier, du bâtiment et de la construction.

La mesure de prolongation a ainsi été présentée par Elisabeth Borne, première ministre dans la droite lignée des recommandations du CNR ou Conseil National de la Refondation. Après six mois de travail, le CNR a conclu à l’indispensable reconduction du PTZ.

Cette possibilité de profiter du Prêt à Taux Zéro pour trois années supplémentaires au moins est une bonne nouvelle pour les particuliers qui souhaitent devenir propriétaire mais aussi pour les professionnels du secteur. Le mécanisme dynamise en effet le marché de l’immobilier depuis des années, solvabilisant des ménages incapables d’acheter leur résidence principale sans ce coup de pouce.

Mais une nuance doit être apportée. Les conditions d’accès au nouveau PTZ vont être durcies. Dès le 1er janvier 2024, seuls les logements situés dans un programme immobilier neuf en France collectif seront éligibles au PTZ dans les zones tendues, territoires dans lesquels la demande en logement est beaucoup plus forte que l’offre et où le coût du projet immobilier peut rapidement s'envoler.

Plus concrètement, dans les zones tendues, il ne sera plus possible d’acheter une maison individuelle neuve grâce au PTZ.

Le gouvernement se justifie de cette décision par le biais d’Olivier Klein, ministre délégué au Logement. Il faut pour lui « privilégier l'habitat collectif qui produit davantage de logements ».

Un recentrage du PTZ qui n’a pas la faveur de tous les professionnels de l'immobilier, coupant une partie des ménages de l’accession à la propriété dans le neuf. Il n’en reste pas moins que la prolongation du PTZ dans les zones tendues est une vraie bonne nouvelle pour le secteur.

Comment profiter des conditions du PTZ 2023 ? Zoom détaillé. 

Qu’est-ce que le PTZ, Prêt à Taux Zéro – Définition

Le PTZ est entré en vigueur sur la scène immobilière en 1995. Il est venu prendre la place du PAP ou Prêt à l’Accession à la Propriété pour donner un coup de pouce aux particuliers souhaitant devenir propriétaire, d’un logement neuf principalement mais aussi d’un bien avec travaux de rénovation énergétique. Les ménages modestes ont ainsi leur dispositif pour accéder à la propriété.

Très simplement, le PTZ peut financer jusqu’à 40% de l'acquisition d'un logement, 40% qui sont ensuite remboursés sans voir d’intérêts s’appliquer. Pour aller plus loin, le pourcentage du PTZ octroyé sur les opérations éligibles est de :

  • 40% en zone A et A bis.
  • 40% en zone B1.
  • 20% en zone B2.
  • 20% en zone C.

 

À la clé, des milliers d’euros économisés sur une partie de l'achat. L’opération est ainsi complétée par d’autres modes de financement tels qu’un emprunt classique, un apport personnel, un prêt employeur, un prêt du plan épargne logement ou PEL… Le remboursement est ensuite donné sur 20, 22 ou 25 ans tout en bénéficiant d’un différé de remboursement.

Les conditions d’octroi du PTZ, Prêt à Taux Zéro sont dictées par l’emplacement du bien (zone tendue ou non), par la composition du foyer et par ses ressources principalement.

Qui est éligible au PTZ 2023, Prêt à Taux Zéro ?

Pour se voir accorder le PTZ par leur banque, les emprunteurs doivent respecter un certain nombre de critères à savoir :

1. Être primo-accédant : ne pas avoir été propriétaire de leur résidence principale depuis deux ans au moins.

2. Ne pas dépasser les seuils de ressources fixés en fonction d’un zonage déterminé.

3. Si le bien acheté avec le PTZ est un bien ancien, un niveau de performance énergétique minimum après travaux doit être respecté. Le montant des travaux réalisés doit également être au moins équivalent à 25% du prix global du logement. Cette obligation répond à la nécessité d'une transition énergétique accélérée.

Quel est le montant du PTZ 2023, Prêt à Taux Zéro dont vous pouvez profiter ?

Comme précédemment évoqué, il est possible de financer jusqu’à 40% du coût de l’opération à taux zéro. Ce pourcentage s’applique sur un montant de l'opération maximum pris en compte hors frais de notaire. Voici les plafonds aujourd’hui imposés :

Nombre de personnes dans le foyer

 

Zones A bis et A Zone B1 Zone B2 Zone C
1 150 000€ 135 000€ 110 000€ 100 000€
2 210 000€ 189 000€ 154 000€ 140 000€
3 255 000€ 230 000€ 187 000€ 170 000€
4 300 000€ 270 000€ 220 000€ 200 000€
5 345 000€ 311 000€ 253 000€ 230 000€

 

 À qui demander un PTZ ? Comment faire pour débloquer le PTZ ?

Le PTZ, Prêt à Taux Zéro est une mesure, un prêt mis en place par l’État. Il est accordé par les banques habilitées, celles qui ont signé une convention avec l’État. Votre organisme bancaire est donc celui qui monte votre dossier de financement et applique toutes les conditions liées au PTZ si vous êtes éligible. Il est complété si nécessaire par un prêt immobilier dans la même banque.

Comment réaliser une simulation PTZ 2023 ? Quel est le calcul du PTZ ?

Pour déterminer le montant dont vous pouvez bénéficier au titre d'aide du PTZ, contactez les experts Médicis Immobilier Neuf. Ils calculeront le montant de votre Prêt à Taux Zéro pour financer votre futur achat. Vous pouvez d’ores et déjà préparer les informations suivantes pour le calcul personnalisé de votre PTZ :

  • Le montant de l'opération de votre projet immobilier neuf.
  • Le montant de votre apport personnel si vous en avez un.
  • La composition de votre foyer.
  • Votre revenu fiscal de référence à n-2.
  • La localisation du logement.

 

Votre interlocuteur dédié vous attend pour répondre à vos questions et vous guider au travers des étapes de l’achat immobilier neuf. Profitez-en pour devenir propriétaire simplement et sereinement !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
830 avis clients