Immobilier neuf : les bons réflexes pour l'achat en VEFA

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La VEFA : si vous lisez régulièrement nos articles, ce terme vous est peut-être familier. VEFA signifie « Vente en l’État Futur d'Achèvement », ou plus familièrement « acheter sur plan ». Vous devenez ainsi propriétaire en visualisant uniquement les plans de votre logement et ceux de la copropriété le cas échéant. Ce type d'acquisition présente de nombreux avantages, mais il est indispensable de connaître quelques astuces pour être certain de tout maîtriser ! Comment acheter en VEFA ? On vous dit tout. 

Les bons réflexes avant l’achat en VEFA


Cela peut paraitre être du bon sens, mais si vous voulez être certain de faire une bonne opération, beaucoup de choses se jouent avant d’emménager dans votre bien.
La première démarche est évidemment de vous renseigner sur le marché local. Rendez-vous sur place pour vérifier que le quartier vous correspond en termes de commodités, de commerces, d'écoles, de transports, de loisirs, de temps de trajet...


Puis direction la mairie pour prendre connaissance des projets à venir : cela pourrait vous éviter de mauvaises surprises à plus long terme. (Un immeuble est-il prévu juste en face de vos futures fenêtres ?)


Après le quartier, passez au crible celui qui construira votre logement neuf : le promoteur. Il est important de vérifier que vous pouvez écarter tous les risques, notamment celui de faillite en cours de route et donc d’abandon de la construction. Mais rassurez-vous, si cette situation exceptionnelle se présente, vous serez tout de même protégé par une assurance.

La signature de l'achat sur plan


Vient ensuite le moment de la signature du contrat de réservation, une étape qui marque le premier pas vers votre propriété.


Vérifiez que le document regroupe un maximum de détails sur votre futur logement : la superficie de chaque pièce sur un plan détaillé, le choix des matériaux utilisés pour chaque élément de votre logement neuf mais aussi dans les parties communes s’il y en a, le prix final de votre bien immobilier neuf…


Si, comme bon nombre d'acquéreurs, vous souhaitez emprunter pour acheter sur plan, n’oubliez pas de faire mentionner une clause vous dispensant automatiquement de l’achat si la banque refuse de vous financer.


Enfin, sachez que même en ayant signé, vous pouvez vous rétracter dans les 10 jours qui suivent si toutefois vous changez d'avis. 

Les points essentiels lors de la livraison de votre bien immobilier neuf


La livraison de votre logement neuf est l'un des moments clés de la vente. Il vous faudra être particulièrement attentif à l’état du logement que vous réceptionnez. Comparez notamment le contrat de vente avec la réalité de votre logement neuf. Notez toutes les incohérences et différences ainsi que les défauts, même mineurs, que vous observez. Ces défauts doivent être consignés dans un procès-verbal qui sera constitutif des réserves émises à la livraison. 


Après votre emménagement, vous avez un mois pour formuler des réserves auprès du promoteur, par courrier avec accusé de réception de préférence. Vous serez ensuite couvert par plusieurs garanties en cas de défauts majeurs. Ces garanties allant d’un à dix ans sont définies et régies par la loi.


L’achat en VEFA séduit de plus en plus d'acquéreurs, notamment pour un premier achat ou pour un investissement locatif. Le neuf permet en effet de profiter d’avantages fiscaux (loi Pinel, PTZ…) mais aussi de construire un logement à son image. La clé d'une acquisition réussie reste l'anticipation et la collecte d'informations.


Vous êtes nombreux à nous lire et à avoir acheté en VEFA, partagez vos expériences et astuces en commentaire. ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers