Comment réduire votre taxe d'habitation en janvier 2021 ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La taxe d'habitation fait régulièrement la Une de l'actualité immobilière dans le cadre de sa réforme, de sa suppression devrait-on dire. Mais aujourd'hui, 6 millions de foyers doivent encore honorer cet impôt local chaque année. Il n'est donc pas supprimé pour tous. Parmi ces 6 millions de ménages, la moitié ou presque a choisi le prélèvement mensuel pour s'acquitter des montants dus. Zoom sur les choix des Français en la matière, relativement à cet impôt local, sur la réforme en cours mais également sur la possibilité de réduire le montant des mensualités de la taxe d'habitation dès le mois de janvier 2021.

La réforme de la taxe d'habitation en chiffres

L'an prochain, sur les 30 millions de ménages français, 80% vont bénéficier d'une exonération de la taxe d'habitation, tout comme cette année. Cela signifie qu'il reste tout de même 20% de Français redevables de cet impôt local en 2021, soit 6 millions de foyers.


Cependant, dans le cadre de la réforme de la taxe d'habitation, le montant de l'impôt local va diminuer progressivement pour ces contribuables jusqu'à disparaître complètement en 2023. Pour entrer dans le détail, la taxe d'habitation des ménages encore assujettis va baisser de 30% en 2021, de 65% en 2020 pour atteindre les 100% en 2023.


Vous pourrez donc rayer la taxe d'habitation de vos dépenses dans un peu plus de deux ans. Le gain moyen estimé par foyer avoisine ainsi les 1 200€ par ménage.

Comment se passe le paiement de la taxe d'habitation ?

Pour les ménages qui ne sont pas mensualisés, le paiement de la taxe d'habitation s'effectue courant de l'automne d'imposition. Mais la possibilité est également donnée de payer progressivement l'impôt local sur l'année, sur dix mois précisément. C'est le choix fait par la moitié des Français encore redevables de la taxe d'habitation selon la Direction générale des finances publiques.


Et bonne nouvelle, même si vous avez choisi d'être mensualisé(e), vous bénéficierez bien de la diminution des 30% appliquée en 2021. Il est donc conseillé d'agir avant la deadline fixée pour voir vos mensualités abaissées dès janvier prochain.


Si vous ne le faites pas, pas de panique, vous payerez un supplément tous les mois avant d'être remboursé(e) à l'automne 2021.

Quel calendrier pour diminuer sa taxe d'habitation en 2021 ?

Pour revenir sur la deadline évoquée, il s’agit du 15 décembre 2020. En pratique, si vous faites partie des ménages mensualisés et redevables de la taxe d'habitation en 2021, rendez-vous sur le site du gouvernement impôts.gouv.fr dans la rubrique "paiement" puis dans la rubrique "gérer mes contrats de prélèvements".


Cliquez ensuite sur "moduler vos prélèvements mensuels" avant de noter le montant estimé de votre imposition. Petite astuce : ajoutez le montant de votre contribution à l'audiovisuel public si vous ne voulez pas avoir la surprise de son paiement en fin d'année 2021. Pour rappel, son coût est de 138€ pour la France métropolitaine et de 88€ pour les départements d'Outre-Mer.
Bon à savoir: le site impôts.gouv.fr met à votre disposition son simulateur de la réforme de la taxe d'habitation pour 2021 pour vous aider à déterminer le montant de votre taxe d'habitation et les mensualités à honorer.


"Aucune pénalité ne vous sera appliquée si vous surestimez la baisse de vos mensualités. Vous paierez, dans ce cas, le complément à l’automne" explique le ministère de l’Économie et des finances. Rassurant en cas d'erreur !


Pour répercuter la diminution de votre taxe d'habitation sur vos mensualités, agissez dès aujourd'hui et avant le 15 décembre. Vous économiserez ainsi des euros dès le 1er janvier 2021.

Rappel : qu'est-ce que la taxe d'habitation ?

Vous savez que vous devez la payer chaque année (fin prévue en 2023), mais connaissez-vous les détails de la taxe d'habitation ? Un petit rappel pour être au clair avec cet impôt local et sa raison d'être est toujours le bienvenu.


La taxe d'habitation aussi abrégée TH est un impôt local dont le montant est déterminé chaque année en fonction de votre lieu d'habitation au 1er janvier. Elle est due pour chaque logement, que l'occupant en soit le propriétaire ou le locataire. Elle fonctionne ainsi différemment de la taxe foncière qui elle est applicable uniquement pour les propriétaires.


Cette taxe a initialement été mise en place pour apporter des ressources aux communes et aux départements. Les montants récoltés par les collectivités permettaient ainsi de financer les services et de mettre en place des équipements collectifs en vue de l'amélioration de la qualité de vie des habitants.

Comment est calculée la taxe d'habitation ?

Le montant de l'impôt local est déterminé en fonction de la valeur locative cadastrale de l'habitation. À cette dernière, on applique le taux d'imposition voté par la commune. Enfin, le montant final est calculé en fonction des différents abattements prévus.


Enfin, c'est une idée commune qui a la vie dure, le montant de la taxe d'habitation ne dépend pas des revenus de l'occupant. Cependant, les foyers aux ressources les plus modestes pouvaient bénéficier d'un abattement sur le coût global de l'impôt local et n'en sont plus redevables grâce à la réforme de la taxe d'habitation en cours.


Avez-vous vu votre taxe d'habitation baisser depuis la mise en place de la réforme ? Êtes-vous encore redevable de l'impôt local l'an prochain ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers