Découvrez toutes nos offres promotionnelles disponibles jusqu'au 9 Novembre !!! Découvrir les Offres
Menu

Immobilier à Paris : quel budget pour acheter 75m² ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
La barre des 10 000€/m² franchie cet été dans la capitale pousse à s'interroger sur la possibilité d'y devenir propriétaire. Où en sont les prix de l'immobilier à Paris ? Combien faut-il gagner pour pouvoir acheter un T3 de 75m² ? On vous dit tout.

Des prix de l'immobilier à Paris qui dégradent le pouvoir d'achat


Selon les dernières publications des notaires du Grand Paris, les 10 000€/m² sont une réalité portant à +7% la hausse sur un an. Les réseaux de grandes agences immobilières l'ont eux aussi confirmé. Un prix de la pierre qui n'a jamais été aussi cher et qui semble répondre aux taux de crédit immobilier qui ne font eux que baisser. Ces derniers atteignent en effet des niveaux historiquement bas. Malgré cela, le pouvoir d'achat immobilier des Parisiens est en berne, faute de corrélation entre revenus et prix de l'immobilier au m².

Quel salaire pour devenir propriétaire à Paris ?


Alors que l'achat immobilier à Paris est difficile voire impossible pour les ouvriers et les employés, combien doit débourser un particulier pour devenir propriétaire dans la capitale ? Selon les derniers chiffres publiés par Vousfinancer.com, une personne seule doit gagner au minimum 7 300€ par mois pour s'offrir 50m² dans Paris intramuros. Un foyer avec deux enfants doit quant à lui gagner au moins 10 996€ par mois pour acquérir 75m².

Ces montants ont considérablement évolué depuis 10 ans quand il ne fallait gagner "que" 5 600€ par mois pour acheter 50m² et 8 400€ par mois pour un 75m². 

Les prix de l'immobilier à Paris font perdre des m²


Pour les nouveaux propriétaires, cette tendance haussière est également synonyme de logement plus petit. En effet, pour une même surface, des revenus largement supérieurs sont nécessaires en comparaison d'il y a 10 ans. Certains acquéreurs préfèrent donc se rabattre sur de plus petites surfaces. À mensualité équivalente, ils perdent un peu plus de 6 m² d'espace.
Bon à savoir : pour une mensualité de 1 000€ par mois, il est aujourd'hui possible d'acquérir 20,5 m² contre 26,7m² en 2009.

Les prix de l'immobilier à Paris excluent les primo-accédants


Il n'est pas toujours facile d'acheter sa première résidence principale. Et encore moins lorsque l'on veut devenir propriétaire à Paris. Depuis 2009, les prix de la pierre ont progressé de 70% ! Les primo-accédants, à savoir les acheteurs qui deviennent propriétaires pour la première fois, ont donc tendance à déserter le marché immobilier de la capitale. Ils préfèrent se reporter sur la proche (et moins proche) périphérie pour réduire le coût de l'achat. Le courtier Vousfinancer affirme même que la part de primo-accédants dans les dossiers traités est de 28% en 2019 contre 40% en 2018.

Face à cette tendance, les acheteurs optent pour plusieurs solutions de repli. La première, comme précédemment expliqué, étant de se diriger vers la périphérie pour acheter une résidence principale. Second choix, celui de rester locataire dans Paris et d'acquérir une résidence principale en province. Enfin, troisième option, être locataire à Paris et réaliser un investissement locatif proche de Paris.

Quelle est la solution qui vous conviendrait le mieux ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
421 avis clients