Les 3 raisons qui font exploser les charges de copropriété

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Combien de fois avez-vous juste pensé, voire clamé haut et fort, que vos charges de copropriété étaient trop élevées ? Tous les copropriétaires ou presque ont au moins une fois eu cette impression de payer (beaucoup) trop cher tous les mois. Mais tous ne sont pas logés à la même enseigne. Le montant des charges de copropriété peut considérablement varier d’une localité à une autre, d’un type de bien à un autre, d’un immeuble à un autre… On vous explique.

Le prix moyen des charges de copropriété


Une récente étude menée par la startup MeilleureCopro révèle que les charges de copropriété atteignent 26 Euros le m² par année en moyenne en France. La société spécialisée dans l’évaluation des charges de ce poste de dépense pour les copropriétaires souligne également une grande disparité en Ile-de-France. Le montant moyen grimpe à 33 Euros le m², soit 26% de plus que dans le reste de l’hexagone. C’est sans surprise dans la capitale que ce montant atteint des records avec 40 Euros le m² en moyenne dont 33 Euros le m² dans le 3ème arrondissement parisien et 47 Euros le m² dans le 16ème.

En fonction des départements et des villes d’Ile-de-France, les charges de copropriété font également le grand écart.
 
On relève par exemple une moyenne de 28 Euros en Seine-et-Marne contre 46 Euros le m² à Neuilly-sur-Seine suivi de Meudon et ses 41 Euros et de Levallois-Perret et ses 40 Euros.

Quels sont les postes de dépenses les plus lourds dans les charges de copropriété ?


A votre avis, quel est l’élément qui fait le plus grimper vos charges de copropriété ? Sans surprise, le chauffage représente 25% de cette dépense. La startup MeilleureCopro explique que la différence de montant est due au « niveau d'équipement des copropriétés comme la présence ou non d'un gardien ou d'un ascenseur. Mais c'est le chauffage collectif qui représente plus de 25% des charges de copropriété, qui influe le plus fortement sur les dépenses des copropriétaires ».

Après le chauffage, on retrouve :

• L’année de construction du bâtiment : le plus souvent, plus le bâti est ancien plus les charges de copropriété sont élevées. Dans une résidence construite entre 1959 et 1974, les charges de copropriété sont en moyenne de 42 Euros le m² contre 27 Euros pour celles sorties de terre entre 2001 et 2018. Une vraie différence !
• La taille de la copropriété : Les petites copropriétés de moins de 10 lots affichent des charges de copropriété moyennes de 29 Euros le m² par année contre 36 Euros pour les ensembles de plus de 200 lots.

Les équipements qui font grimper les charges de copropriété


Pour être encore plus directs, certains équipements font clairement augmenter les charges de copropriété. C’est le cas des ascenseurs avec un coût de +2,6 Euros le m² par année, des gardiens avec un coût de +6,1 Euros le m² par année et des chauffages collectifs avec un coût de +8,5 Euros le m² par année.

L’analyse de MeilleureCopro démontre ce phénomène en comparant Étampes et Neuilly. Les charges de copropriété sont plus élevées dans la seconde. Et pour cause, 38% des résidences en copropriété ont un gardien contre seulement 1% dans la première.

Avez-vous remarqué une différence quant au montant de vos charges de copropriété année après année ? Ont-elles augmenté ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers