Menu

Les 5 points à retenir pour l’immobilier neuf en 2023

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La fin d’année approchant à grands pas, le marché de l’immobilier neuf nous dévoile ses grandes tendances pour 2023. Entre fin du Censi-Bouvard, prolongation du PTZ, entrée en vigueur de la loi Pinel, évolutions réglementaires et autres annonces et actions, l’actualité immobilière promet d’être riche. Zoom sur les évolutions ou non pour le logement neuf dès le 1er janvier.

Quel bilan pour l’immobilier neuf en 2022 ?

L’information immobilière vous l’a certainement rapporté, le bilan de la construction, du bâtiment et plus largement de l’immobilier neuf n’est pas des plus brillants pour l’année qui s’achève. Alors que 2021 avait joué la carte du dynamisme post-COVID, le marché relève des chiffres en baisse pour 2022.

Ainsi, les ventes de maisons individuelles ont chuté de 30% environ, les réservations de logements au sein des programmes immobiliers neufs en France ont diminué de 15% et les permis de construire délivrés ont baissé de 22% selon les données chiffrées de la FFB ou Fédération Française du Bâtiment.

Mais les espoirs sont permis après cette année de crise. L’inflation devrait stopper sa progression en 2023 et les prix des matériaux continuer le ralentissement débuté fin 2022 pour se stabiliser. Le gouvernement est également à l’œuvre pour plancher sur des mesures coups de fouet en faveur de l’immobilier neuf, des actions demandées depuis longtemps par les professionnels du secteur.

Les conditions bancaires restent cependant à observer, les regards principalement tournés vers la hausse des taux de crédit et les taux d’usure qui ralentissent l’accès à l’emprunt et à la propriété. Une indexation des aides sur l’évolution du coût de la vie est notamment attendue par la FFB relativement à l’environnement institutionnel. Pour vous donner un ordre d’idée, les plafonds d’opération définis dans le cadre du PTZ, Prêt à Taux Zéro n’ont pas été réétudiés et modifiés depuis 2014. Une revalorisation est nécessaire, logique dans un contexte inflationniste.

L’immobilier neuf 2023 bénéficiera du PTZ

Le PTZ ou Prêt à Taux Zéro est l’un des dispositifs fiscaux préférés des Français pour accéder à la propriété. Il leur permet de financer jusqu’à 40% du montant de leur achat sans rembourser d’intérêt. Pour en bénéficier, les particuliers doivent cependant respecter quelques conditions, à savoir :

  • Être primo-accédant (ne pas avoir été propriétaire depuis deux ans ou plus).
  • Avoir des ressources en dessous des plafonds fixés.
  • Choisir un programme immobilier neuf dans une zone éligible au PTZ (cf zonage Pinel).

 

Le Prêt à Taux Zéro est aujourd’hui l’un des piliers du premier achat d’un grand nombre de Français. Même s’il pâtit d’une quotité moins intéressante dans les zones B2 et C, il reste plébiscité par les particuliers qui souhaitent acheter pour vivre. Et bonne nouvelle, vous pourrez toujours en profiter l’an prochain. Le Prêt à Taux Zéro est reconduit en 2023. Les incertitudes demeurent cependant quant à sa possible reconduction après le 1er janvier 2023.

Investir avec la loi Pinel Plus sur le marché immobilier neuf en 2023

L’année 2023 marque un tournant pour l’investissement immobilier neuf. Elle verra en effet la loi Pinel classique perdre ses avantages au début du printemps, progressivement remplacée par la loi Pinel +, plus strictes quant aux conditions d’éligibilité du logement neuf visé.

La loi Pinel Plus entrera en vigueur au 1er janvier prochain. Son objectif est d’encourager l’investissement locatif visant des logements neufs aux performances énergétiques optimales et au confort de vie inégalable.

Pour continuer à profiter des 12, 18 ou 21% de réduction d’impôts en fonction de la durée de location initialement choisie de 6, 9 ou 12 ans, les particuliers devront sélectionner un logement neuf :

  • Situé dans un quartier prioritaire de la ville (QPV).

OU

  • Répondant à des critères de qualité d'usage et de performances énergétiques et environnementales à savoir :

 

-Présentant une surface minimale en fonction de sa typologie : 28 m² pour un 1 pièce, 45 m² pour un 2 pièces, 62 m² pour un 3 pièces, 79 m² pour un 4 pièces et 96 m² pour un 5 pièces.

-Présentant une double orientation pour les 3 pièces ou plus.

-Disposant d’un espace extérieur minimum de 3 m² pour un studio et de 9 m² pour les 5 pièces.

-Respectant le seuil 2025 de la RE 2020, Réglementation Environnementale 2020.

 

Bon à savoir : la loi Pinel classique reste disponible en 2023 mais ses avantages fiscaux sont réduits à 10,5% pour 6 ans, 15% pour 9 ans et 17,5% pour 12 ans. En 2024, ils seront respectivement abaissés à 9, 12 et 14%. Des annonces sont attendues avant le 1er janvier 2025, date de fin de cohabitation des deux dispositifs.

L’immobilier neuf en 2023 perd la loi Censi-Bouvard

Si vous souhaitez profiter du dispositif Censi-Bouvard, vous avez jusqu’au 31 décembre 2022 pour le faire. Cette date passée, le mécanisme fiscal sera supprimé. Plusieurs fois prolongé, il a finalement été évincé du projet de Loi de Finances 2023.

Les résidences de services ou l’investissement meublé seront ainsi disponibles pour l’investissement locatif dès l’an prochain sous le statut du LMNP/LMP pour une optimisation intéressante de la fiscalité. Les particuliers n’auront ainsi plus l’obligation de souscrire un engagement par le biais d’un bail commercial. Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf pour étudier vos possibilités d’investir dans une location meublée avec le projet de Loi de Finances 2023.

La place du local à vélos dans les programmes immobiliers neufs en 2023

Nouvel atout de l’immobilier neuf en 2023 : un local à vélos sécurisé avec a minima une place par logement au sein de tous les programmes immobiliers neufs. Un décret du 30 juin 2022 mentionne clairement le nombre de stationnements pour les vélos dans chaque copropriété.

Ainsi les 2 pièces ou moins disposeront d’une place de stationnement et les 3 pièces ou plus de deux places de stationnement vélo. Important, chaque local à vélos devra se munir d’équipements permettant de stabiliser les deux roues et d’un cadre pour les attacher par le cadre ou par la roue. Enfin, le décret du 25 juin 2022 encourage la construction des locaux à vélos en rez-de-chaussée ou en sous-sol.

Les avantages de l’immobilier neuf en 2023 toujours plébiscités

Si le marché de l’immobilier neuf a connu des jours plus heureux, il est indéniable que les avantages de l'immobilier neuf font toujours recette.

Pour vivre ou investir, les acquéreurs bénéficient :

  • De frais de notaire réduits.
  • D’une exonération partielle ou totale de la TVA.
  • De factures énergétiques considérablement réduites grâce au respect des dernières normes environnementales.
  • D’un espace extérieur pour tous les logements.
  • De services pratiques tels que des stationnements, un jardin, une chambre d’hôtes, une terrasse partagée…
  • De l’absence de lourds travaux pendant de nombreuses années.
  • D’une belle plus-value dans quelques année.

 

Bon à savoir : les locataires sont également friands de l’immobilier neuf, désireux de diminuer leurs factures énergétiques et de profiter d’un confort de vie rare. Une aubaine pour les investisseurs !

Quelle est la grande tendance de l’immobilier neuf dont vous allez profiter en 2023 ? Pour vivre ou investir, les experts Médicis Immobilier Neuf vous accompagnent pas à pas. Profitez-en pour acheter l’esprit léger !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
800 avis clients