Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Les Français préfèrent l’immobilier neuf selon l’Insee

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les Français veulent devenir propriétaire, c’est une réalité. Mais pas à n’importe quel prix ! Confort, qualité, économies, tous les éléments doivent être réunis. Alors pour allier leur envie d’être chez eux, les taux au plancher et les coups de pouce comme le PTZ qui facilitent l’accès à la propriété, ils sont (très) nombreux à se tourner vers l’immobilier neuf. L’Insee met en avant cette appétence pour ce segment du marché dans une récente étude relayée par l’actualité immobilière.

Immobilier neuf, l’Insee mène l’enquête

Tous les trois mois, l’Insee interroge les promoteurs quant à l’état du marché immobilier neuf, cherchant à définir avec précision où en est la demande dans le secteur mais également les tendances achats et investissements, les évolutions de prix de l’immobilier neuf ou encore les perspectives pour la construction. La dernière version de l’étude datée de juillet 2021 est révélatrice sur bien des points mais plus encore sur cette affirmation des promoteurs traduite dans l’enquête « En juillet 2021, les promoteurs immobiliers restent positifs sur la demande de logements neufs qui leur est adressée : le solde correspondant est quasi stable par rapport à avril 2021, au-dessus de sa moyenne de longue période. » Détails et explications.

Les Français motivés pour acheter un bien immobilier neuf

C’est l’un des grands enseignements apportés par l’Insee. Les particuliers veulent encore et toujours acheter un logement neuf. Ils souhaitent en effet constituer leur patrimoine tout en se logeant dans un bien confortable et respectueux des dernières normes environnementales. Pas question d’envisager d’importantes et coûteuses rénovations pour la majorité d’entre eux. D’autant plus qu’avec la loi Climat et Résilience adoptée, toutes les habitations dont le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) est classé G seront sorties du parc locatif en 2023, purement et simplement interdites à la location. Une interdiction étendue aux logements catégorisés F en 2028 et catégorisés E en 2034. Lorsque l’on sait que les programmes immobiliers neufs qui sortent de terre aujourd’hui affichent un DPE A ou B, on comprend facilement l’intérêt des acheteurs pour ce segment. Ajoutons que les projets immobiliers neufs sont soutenus par différents dispositifs fiscaux qui allègent le budget de plusieurs milliers d’euros. C’est le cas de la loi Pinel pour un investissement locatif et du PTZ, Prêt à Taux Zéro pour l’achat d’une résidence principale.

Où en est la construction de logements sur le marché immobilier neuf en France ?

Autre bonne nouvelle apportée par l’actualité immobilière « En juillet 2021, les promoteurs sont un peu plus nombreux à prévoir une augmentation des mises en chantier » selon l’enquête de l’Insee. « Le solde d’opinion correspondant augmente et excède davantage sa moyenne de longue période. » Des prévisions d’excellente augure lorsque l’on sait que le plus grand problème de l’immobilier neuf est d’afficher une offre insuffisante face à une demande très soutenue. Les pré-commercialisations se passant à merveille pour les promoteurs, ils sont encouragés à lancer d’autres projets et surtout leurs chantiers plus rapidement.


Parallèlement, les invendus sont de moins en moins nombreux, repassant « sous sa moyenne de longue période » affirme l’étude de l’Insee.


Mais des interrogations demeurent. L’offre parviendra-t-elle à suivre la demande ? Les derniers chiffres du ministère de la Transition écologique font état de 90 000 logements neufs mis en chantier au cours du premier trimestre 2021, soit une baisse de 11,4% en comparaison de la même période en 2020. Soulignons pour nuancer que, pour l’heure, les acquéreurs de résidences principales et les investisseurs bénéficient d’un choix certain sur le marché immobilier neuf. Un rebond des mises en chantier est cependant nécessaire sous peine de voir l’offre drastiquement diminuer.

Découvrez vos possibilités pour devenir propriétaire en consultant notre vaste catalogue de programmes immobiliers neufs en France en quelques clics.

Quelles tendances pour les prix de l’immobilier neuf en France ?

« En juillet 2021, bien plus de promoteurs qu’en avril signalent une hausse du prix moyen des logements neufs mis en vente » précise l’Insee. « Le solde correspondant augmente pour le quatrième trimestre consécutif et atteint son niveau le plus élevé depuis avril 2006. » Ce mouvement haussier est observé pour plusieurs raisons. Le foncier, dans les grandes villes notamment, est de plus en plus rare et coûteux, les contraintes inhérentes à la construction rendent les programmes immobiliers neufs longs à lancer et la pénurie de certains matériaux ralentit encore certains chantiers. Tout savoir sur le calcul des prix de l’immobilier neuf.

Quelles sont les attentes des particuliers pour leur logement neuf ?

Après une grande période d’incertitudes et de confinements successifs, les Français crient haut et fort leurs envies immobilières. Leurs choix sont dictés par des critères précis auxquels ils dérogent peu voire pas. Quels sont-ils ?


Le premier objectif des particuliers acheteurs est d’emménager dans un logement neuf plus grand. L’habitation est devenue un lieu de vie à part entière, celui dans lequel on passe plus de temps mais aussi, dans certains cas, un lieu de travail. Avec ces nouveaux usages, télétravail en tête, 30% des Français affirment vouloir un bien plus grand selon l’analyse du marché de Sefri-Cime. Ces m² supplémentaires leur offrent modularité et/ou espace de travail.


Deuxième critère de choix, la présence d’un extérieur. Selon l’étude précitée menée pour SeLogerNeuf, 81% des Français accordent davantage d’importance à un espace extérieur en comparaison de la période pré confinement et pour 36% il s’agit même du premier critère de choix, celui qui sera rédhibitoire ou non pour franchir le pas de la propriété. Rester des semaines confinés a rebattu les cartes sur le marché immobilier. Les propriétaires veulent pouvoir prendre l’air sans restriction, depuis chez eux. Les appartements avec terrasse, balcon ou loggia sont donc prisés en ville tout comme les maison avec jardin un peu plus loin.


Autre donnée intéressante, 1 Français sur 3 exprime sa volonté de changer de lieu de vie pour évoluer dans un environnement calme et non loin de la nature. Plus encore, avec l’émergence du télétravail, 17% des porteurs de projets délaissent la proximité de leur lieu de travail dans leurs critères de choix quand 70% des cadres affichent cette ferme envie de se mettre au vert.


Et vous : quelles sont vos envies immobilières ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf pour concrétiser votre projet sans attendre.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
404 avis clients