Les grandes tendances du printemps de l'immobilier neuf

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le printemps est la saison du renouveau et des projets. L’immobilier, et plus particulièrement l’immobilier neuf, n’échappe pas à la règle. Avec les fleurs et les bourgeons, le printemps de l’immobilier amène un agenda chargé dans cette année un peu compliquée. Entre temps forts, rendez-vous incontournables et éléments-clés dans les projets d’achat et d’investissement, voici ce que vous devez savoir. Un indice ? La période est plus que jamais propice aux placements dans la pierre.

Les voyants sont au vert pour le printemps de l’immobilier 2021

Souvenez-vous, les années 2016 et 2017 ont été des années exceptionnelles pour l’immobilier. En 2018, le marché a perdu de son dynamisme pour se stabiliser et se dynamiser en 2019. Et finalement, les premières semaines de 2020 ont été incroyables en matière d’immobilier, d’immobilier neuf tout particulièrement. Et puis il y a eu cette crise sanitaire qui n’en finit pas. Si lors du premier confinement les professionnels de l’immobilier ont été quasiment à l’arrêt total et brutal, les transactions et les envies immobilières sont reparties tambour battant dès les restrictions levées. Et le second confinement de l’automne n’a pas mis à mal cet engouement et ce dynamisme. Forts d’une première période compliquée, les acteurs de l’immobilier ont mis en place des techniques, mécanismes, actions leur permettant de maintenir leur activité au sommet. La digitalisation est évidemment au cœur des processus aujourd’hui, permettant d’assurer la continuité des ventes, des transactions, des visites et même des signatures officielles.


Le marché immobilier est également soutenu par des taux de crédit au plancher et par différentes aides à l’achat, qu’il s’agisse de primo-accession ou d’investissement locatif. Nous y reviendrons dans les lignes qui vont suivre car il s’agit d’éléments majeurs dans ce printemps de l’immobilier 2021.


En conclusion, les atouts de la pierre sont nombreux, encore et toujours perçue comme une valeur refuge par les particuliers malgré un contexte national et mondial complètement bouleversé.

La mise en place de salons digitaux de l’immobilier

Réunions et événements impossibles ? Qu’à cela ne tienne, les salons digitaux de l’immobilier neuf prennent le relais. Alors que le printemps est traditionnellement le moment des salons de l’immobilier, les habitudes des particuliers et des porteurs de projets sont un peu chamboulés. Comment alors faire se rencontrer les acquéreurs, les promoteurs, les constructeurs, les notaires, les courtiers mais aussi les experts de l’immobilier ? Via des événements digitaux. Avec eux, le confinement et le couvre-feu n’ont pas de prise, aucun horaire n’est à respecter et les regroupements sont évités. Ainsi, tous les acteurs de l’immobilier peuvent assister à des journées digitales et autres webinaires en ligne traitant du contexte, du marché, des dispositifs de défiscalisation, du financement, de la TVA réduite… Lors de certains événements, il est même possible de cliquer sur les différents stands et de prendre rendez-vous avec les professionnels, à distance toujours.


Dans la même idée, promoteurs et constructeurs font très largement appel aux moyens de communication et d’action dématérialisés. Pour habiter ou investir, contactez votre expert Médicis Immobilier Neuf qui vous apportera des réponses précises et personnalisées en fonction de votre projet.

Les dispositifs qui soutiennent l’immobilier neuf au printemps 2021

Comme l’an passé (et cela avait très bien fonctionné), le marché immobilier neuf est boosté par plusieurs mécanismes forts. Le premier est le désormais bien connu PTZ ou Prêt à Taux Zéro qui soutient très largement la primo-accession. Levier majeur, il rend de nombreux ménages solvables, désireux de devenir propriétaire dans le neuf et pour la première fois dans une grande majorité de cas. Pour rappel, le PTZ est un prêt accordé par l’État qui permet de financer jusqu’à 40% du coût global de l’opération sans rembourser d’intérêts par la suite. Le montant accordé est calculé en fonction de la zone du programme immobilier neuf en France, des ressources du ménage et de sa composition principalement.


Du côté de l’investissement locatif, la loi Pinel fait recette auprès des investisseurs. Là encore, en fonction du zonage Pinel, les particuliers peuvent miser sur la pierre pour se constituer un patrimoine solide, pérenne, facilement transmissible… tout en réduisant leurs impôts. Pour rappel, le dispositif Pinel consiste à se tourner vers un logement neuf éligible tout en choisissant de le louer pendant 6, 9 ou 12 ans. En fonction de cette durée de location obligatoire initiale, une réduction d’impôts proportionnelle est appliquée, à savoir 12, 18 ou 21% du montant du bien hors taxe, dans la limite de 300 000€ et de deux investissements par année.

Pourquoi mener un projet immobilier neuf ce printemps ?

Environ une année après le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19, de nombreux projets immobiliers neufs ont été retardés en France entière. Les élections municipales reportées ont grandement participé à ces blocages. Conséquence, l’offre de logements neufs est en recul de 14% sur 12 mois et les mises en ventes ont chuté de 33% sur la même période. Les stocks s’amenuisent. La demande est donc plus que jamais supérieure à l’offre, d’autant que les particuliers souhaitent mener leur projet immobilier rapidement.


Si l’on peut considérer que les chiffres cités ne sont pas des plus encourageants, il faut également envisager le contexte sous un autre angle. En vous positionnant sur un programme immobilier neuf aujourd’hui, vous devenez propriétaire d’un bien désirable ayant une forte proportion à se valoriser. Vous profitez également de prix relativement stables qui pourraient augmenter dans les prochains mois. Preuve en est, les villes moyennes ont la cote et les tarifs y progressent invariablement. Notons par exemple une évolution de +7,1% au Mans sur année, de +5,3% à Nantes sur une année, de +4,7% à Rennes sur une année et de +4,7% également à Angers Métropole sur une année.


Une possible progression des tarifs est également évoquée pour 2022 lors de l’application de la RE 2022, Réglementation Environnementale 2022.


En conclusion, le printemps de l’immobilier 2021 est résolument une période favorable à vos projets. Si l’actualité immobilière amène son lot de déconvenues, notamment en matière de construction, de mises en chantier et de foncier disponible, les particuliers qui veulent se positionner peuvent (doivent) le faire sans attendre. Ils pourront ainsi profiter en fonction de leurs besoins du Prêt à Taux Zéro, de loi Pinel, de la TVA réduite et de taux de crédit immobilier très intéressants.


Votre département est confiné ? Les experts Médicis Immobilier Neuf vous conseillent et vous épaulent à distance. Efficace et rapide ! Partout en France, ils sont à votre écoute pour vous accompagner et vous permettre de réaliser votre rêve immobilier. Contactez-les !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers