Smart City et 5G : entre promesses et réalité

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Attendu, le déploiement de la 5G a commencé depuis quelques mois. Avec lui, des promesses d'avenir renouvelées, un futur innovant pour la Smart City, des véhicules autonomes toujours plus nombreux et efficients… La 5G semble ouvrir de nombreuses portes. Véritables promesses pour demain, il semble cependant que l'instantané ne soit pas pour tout de suite. La réalité donne en effet des progrès progressifs même si bien réels. On fait le point sur la 5G, ses promesses, sa réalité et les possibilités qu'elle apporte au monde entier.

La 5G, un déploiement sur plusieurs années

Avec la 5G, nous attendons des débits multipliés par dix, imaginez ! Le temps de latence sera d'une milliseconde environ. Du jamais vu. Des performances théoriques qui font rêver, des promesses plébiscitées à différentes échelles dont celle de la Smart City évidemment mais aussi de la mobilité autonome, de la télémédecine ou encore de la réalité virtuelle augmentée.


À terme, les promesses faites par la 5G devraient être tenues mais pour l'heure, elles sont progressives voire lentes. Récemment lancée commercialement en France, la 5G dite "non-standalone", nous y reviendrons, impactera les territoires entre 2021 et 2023, cohabitant pendant trois ans avec la 4G. Pendant cette même durée, le débit sera multiplié par deux voire trois, bien loin des dix annoncés. Patience donc…


Mais pendant ce laps de temps, la 5G aura tout de même l'intérêt de venir prendre le relais de la 4G qui, devant la demande croissante, se trouve souvent saturée dans les zones à forte affluence notamment.


Si votre Smart Territoire est équipé de la 5G dès à présent, il y a de fortes chances que vous puissiez regarder vos vidéos et surfer sur internet avec une meilleure définition et une rapidité remarquable. Des évolutions positives bien que minimes en comparaison des promesses déclinées par la 5G pour ces prochaines années.

Phase 2 : le déploiement de la 5G "standalone"

C'est donc en 2023 qu'il sera réellement possible de mesurer le plein potentiel de la 5G. On parlera alors de 5G "pure" ou encore de 5G "standalone".


En attendant 2023, la totalité des opérateurs de téléphonie auront upgradé leur réseau qui se révélera "virtualisé et cloudifié". Une couche supplémentaire qui prendra place juste au-dessus de l'infrastructure physique matérialisée par les routeurs ou les commutateurs. Il sera alors possible que le réseau soit virtuellement découpé pour être mieux déployé. Bienvenue dans l'ère du "network slicing" pour une qualité de réseau et de service incomparable, inconnue encore aujourd'hui.


Ainsi, nombreux sont les domaines qui profiteront pleinement de la 5G dans quelques années.

La 5G et les expériences immersives

Comment vous et nous, grand public, allons-nous pouvoir bénéficier de la 5G ? Si l'on évoque le cloud gaming et les expériences immersives, cela vous parle ? La 5G vient en effet accélérer leur développement, notamment pour les plateformes de jeux vidéo très utilisées comme Stadia de Google, xCloud de Microsoft ou encore Luna d'Amazon et Arcade d'Apple. Grâce à la 5G, les interactions entre les participants joueurs seront incomparablement plus fluides.


Les latences réduites seront également positivement accueillies dans le domaine de la réalité immersive. Moins il y a de temps de latence, moins la sensation de mal de mer est présente par exemple.


Plus largement encore, les médias et le divertissement sont d'ores et déjà positivement impactés par le déploiement de la 5G. Des phases de test sont à l'œuvre, menées par la SNCF dans les gares de Lyon et de Rennes. Ici, les téléchargements sont instantanés.


Autre usage de la 5G, celui appliqué à la maintenance grâce aux casques de réalité augmentée. Imaginez un technicien équipé d'un tel casque, capable d'interagir à distance avec l'équipement à dépanner. Il pourra alors s'appuyer sur des données théoriques et pratiques sans avoir besoin de se déplacer ou au contraire bénéficier de plusieurs supports une fois sur place sans avoir à réaliser plusieurs déplacements.

La 5G est les véhicules autonomes

La 5G signera l'avènement de la cobotique. Ce néologisme désigne un dispositif robotique, capable et surtout conçu pour interagir avec l'humain. Contrairement au robot dit classique, le cobot fonctionne main dans la main avec l'humain, il n'est volontairement pas complètement autonome. Appliquée aux véhicules autonomes, la cobotique se retrouve par exemple dans les Automated Guided Vehicles (AGV) qui transportent les marchandises. Ces véhicules autonomes visualisent à droite et à gauche avant de traverser et de ralentir. Mais grâce à la 5G et à son temps de latence quasi nul, des caméras installées dans les bâtiments permettront de ne plus ralentir si la voie est libre, donc de perdre moins de temps. Plus largement et comme le prédit l'auteur du rapport "la 5G : prendre le virage du monde d'après", Nicolas Sironneau, la 5G amènera le sans-fil généralisé en milieu industriel "Gagnant en intermodularité, les industriels pourront modifier plus rapidement leur appareil productif. Un professionnel du textile qui confectionne des robes peut décider demain de fabriquer des masques."

La 5G dans la Smart City

Sans surprise, la Smart City attend elle aussi le plein déploiement de la 5G pour se reposer sur ce levier de développement majeur. Les équipements connectés tous reliés et fonctionnant grâce à la 5G permettront une gestion bien plus efficace de la ville intelligente. Ainsi, la gestion des ressources, du trafic, de l'énergie, prendra un tout autre tournant, un tournant intelligent.


Véritable point fort de la 5G, elle permettra de résoudre les problèmes de congestion grâce à une meilleure et surtout plus rapide analyse des données transmises depuis le terrain. Les scénarios seront ainsi précis à la milliseconde.
"Les communautés connectées ont besoin d'un gigantesque écosystème de réseau pour que l'information circule, soit traitée et analysée en quelques secondes seulement", affirme Ian Watterson, responsable des Amériques et de l'Asie-Pacifique du CSG.


La gestion du trafic routier pourrait ainsi être complètement métamorphosée, et "cela commence déjà à se produire puisque le covoiturage remplace les options de transport traditionnelles - une étude du MIT a révélé que la circulation à New York pourrait être réduite de 75 pour cent par le covoiturage. Les villes intelligentes et les algorithmes qui les alimentent peuvent créer de nouvelles efficacités dans tous les aspects de la vie urbaine" explique encore Ian Watterson.


Dans la Smart City toujours, la 5G affiche des enjeux sécuritaires. Prenons le cas de la principauté de Monaco qui est couverte par la 5G depuis l'été 2019. Avec cette couverture, les pompiers ont été équipés de drones connectés pour réagir encore plus rapidement en cas de sinistre. La ville intelligente pourra également rendre la vidéosurveillance plus efficiente dans le strict respect du cadre réglementaire.


Pour Ian Watterson "la prolifération de l'Internet des Objets (IdO) et le développement imminent de la connectivité 5G ouvriront les vannes de la première ville véritablement intelligente. Le principal obstacle du passage de la ville intelligente de la théorie à la pratique était la vitesse et la largeur de bande nécessaires pour traiter la quantité de données produites par l'IdO et les traiter en temps réel. Cela sera illustré dans tous les domaines, du transport en commun à l'application de la loi".


Encore quelques mois de patience donc pour voir se révéler le plein potentiel de la 5G. En ce début de déploiement, nous en sommes aujourd'hui aux balbutiements, entre promesses réelles et réalité du terrain.


Avez-vous déjà constaté de bénéfiques effets de la 5G sur votre quotidien ? Pensez-vous que la 5G va changer votre vie et celle de la Smart City ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers