Le PEL expliqué en 10 questions clés

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le PEL ou plan épargne logement est depuis longtemps l’un des livrets préférés des Français. Et pour cause, il couple les effets d’une épargne souple et de taux de crédit immobilier avantageux dans certains cas. Mais connaissez-vous vraiment le fonctionnement du PEL ? On vous explique tout.

Qui peut ouvrir un PEL ?


Le plan épargne logement peut être souscrit par tout personne, qu’elle soit majeure ou mineure. Il est par exemple possible pour des parents d’ouvrir un PEL à leurs enfants alors qu’ils ne sont encore que nouveau-nés. La règle d’or ? Une personne, un PEL, pas plus !

Où ouvrir un PEL ?


La très grande majorité des banques propose l’ouverture d’un PEL.

Combien faut-il verser sur un PEL ?


À l’ouverture du livret, votre banquier vous demandera de verser 225 euros. Ensuite, vous avez le choix entre un versement mensuel de minimum 45 euros ou un versement semestriel de minimum 270 euros. Un PEL ne peut totaliser plus de 61 200 euros.

Combien de temps conserver un PEL ?


Un PEL ouvert après le 1er mars 2011 peut être conservé pendant 15 ans. Les autres sont automatiquement reconduits après 10 ans. Mais passé ce délai, impossible de continuer à verser des fonds sur votre PEL.

Est-il possible de retirer de l’argent sur un PEL ?


Vous pouvez récupérer l’argent de votre PEL à tout moment. Mais cette action entraîne sa fermeture définitive. Sachez cependant que plus un PEL reste ouvert longtemps, plus sa rémunération devient avantageuse.

Quelle rémunération pour un PEL ?


Un PEL ouvert après août 2016 est rémunéré à hauteur de 1%.

Le PEL permet-il un capital garanti ?


Si la banque fait faillite, vous profitez d’un capital garanti à hauteur de 100 000 euros.

Quel emprunt immobilier avec un PEL ?


Le PEL donne le droit de bénéficier d’un crédit immobilier après quatre ans de détention. Cet emprunt doit être destiné à financer des travaux ou l’acquisition d’une résidence principale s’il a été souscrit après le 1er mars 2011. Les taux accordés sont fonction de la date d’ouverture du livret. Aujourd’hui, il est de 2,20% sur 15 ans. Un particulier peut emprunter au maximum 92 000 euros. Le montant est calculé en fonction des intérêts capitalisés sur le PEL (aussi appelés droits à prêt) et de la durée de remboursement choisie. Elle peut aller de deux à quinze ans.

Quelle est la fiscalité appliquée pour un PEL ?


Au cours des dix premières années de détention, la prime d’État et les intérêts sont assujettis uniquement aux prélèvements sociaux. Passé ce délai, les taxes sociales sont exigibles annuellement. Intérêts et prime d’État sont soumis à l’impôt sur le revenu après douze ans de détention d’un PEL. La taxation intervient au taux marginal d’imposition, après prélèvement forfaitaire non libératoire de 24%. Il s’agit d’une avance sur l’impôt final.

Faut-il ouvrir un PEL en 2017 ?


Si certains disent que le PEL n’est plus aussi intéressant avec ses 1% de rémunération, il n’en reste pas moins un livret d’épargne sécurisé. Un particulier pourra donc sans crainte ouvrir un PEL pour épargner.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers