Salarié du privé, fonctionnaire, primo-accédant… à chacun son prêt aidé

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Si vous avez entamé des démarches pour devenir propriétaire, vous l’aurez constaté, les taux de crédit immobilier sont bas, très bas même. Et pour faire descendre encore un peu le coût de votre emprunt, ne passez pas à côté du prêt aidé. En fonction de votre statut professionnel et de votre situation, un ou plusieurs mécanismes sont à votre portée pour vous permettre d’accéder plus facilement à la propriété.

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ+)

 

Destiné aux primo-accédants, à savoir ceux qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale depuis moins de deux ans, le Prêt à Taux Zéro + est valable pour l’achat d’un logement neuf ou ancien (à rénover sous conditions). Pour en bénéficier, vous devrez souscrire un crédit immobilier entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2017. Attention, le PTZ+ est un prêt aidé accordé uniquement sous conditions de ressources, de composition de foyer et de zone d’achat. Il peut servir à financer jusqu’à 40% du logement. Souscrit directement auprès de la banque, le PTZ+ est financé par l’Etat. Un sérieux coup de pouce !

Un prêt aidé pour les professionnels du secteur privé


Le prêt Action Logement est destiné aux salariés du privé et aux retraités du secteur depuis moins de 5 ans. Ce prêt aidé n’est accordé qu’aux primo-accédants qui visent un bien neuf ou ancien sans travaux destiné à devenir leur résidence principale. L’ancien 1% Logement peut représenter jusqu’à 30% du coût global du financement. Son taux est en indexé sur celui du livret A.

Un prêt aidé pour les fonctionnaires

 

Les fonctionnaires, salariés du public, peuvent profiter d’un prêt immobilier spécial destiné à acheter une résidence principale dans l’ancien avec ou sans travaux ou dans le neuf. L’emprunt est signé pour 15 ans maximum et accordé en fonction des ressources du souscripteur.

Le prêt conventionné pour tous


Pour acheter une résidence principale dans le neuf comme dans l’ancien, il y a le prêt conventionné. Pas de conditions de ressources mais un taux, qui, en fonction des périodes, n’est pas toujours des plus intéressants. Atout non négligeable, le prêt aidé conventionné permet de profiter de l’Aide Personnalisée au Logement (APL) sous conditions de ressources.

Les collectivités locales peuvent vous aider


Avant de vous engager dans un crédit immobilier, n’oubliez pas d’aller solliciter les collectivités. Votre région, votre département, votre agglomération ou votre commune vous accorderont parfois de petites sommes à taux très intéressant ou même des subventions. Renseignez-vous auprès du service logement de votre ville.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers