RE 2020 : la ministre du Logement acte le calendrier

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La RE 2020 est annoncée. Les contours de la future Réglementation Environnementale ont été précisés par les ministères de l'Écologie et du Logement. L'annonce majeure du gouvernement ? La fin progressive mais réelle du chauffage au gaz. Dès l'été 2021, la nouvelle Réglementation qui a déjà fait couler beaucoup d'encre sera appliquée. Un grand et positif bouleversement pour le secteur de la construction mais également pour la planète. Zoom sur le calendrier d'application, sur les récentes annonces et sur les orientations de la RE 2020 qui viendra remplacer l'actuelle RT 2012, Réglementation Thermique 2012.

Comprendre la RE 2020

Première information importante la Réglementation Environnementale 2020 fera son entrée sur la scène immobilière courant de l'été 2021. Son application était initialement prévue pour le 1er janvier 2021 mais a dû être reportée, faute de concertations suffisantes possibles pendant le premier confinement.


On observe donc un décalage de quelques mois dans le calendrier premier. L'annonce de la mise en œuvre de la RE 2020 a cette fois été confirmée par la ministre de la Transition Écologique Barbara Pompili et par la ministre du Logement Emmanuelle Wargon. Elles ont conjointement présenté le cadre d'application de la Réglementation Environnementale 2020.


Pour faire simple, la raison d'être de la RE 2020 est d'imposer des conditions plus strictes, drastiques même, de construction pour les programmes immobiliers neufs en France qui sortent de terre. Au programme, la réduction des consommations d'énergie et des émissions de gaz à effet de serre très impactantes pour l'environnement. La fin du chauffage au gaz dans les maisons neuves est notamment prévue, en partie, pour 2021.


La RE 2020 est un pari sur l'avenir qui part du constat que le parc de logements français n'est pas encore complet. Un quart de celui qui sera édifié d'ici à 2050 n'est pas encore construit. Il y a donc une belle marge d'amélioration pour les futurs logements qui seront réalisés ces prochaines années.

Quels sont les principaux objectifs de la RE 2020 ?

Les objectifs de la Réglementation Environnementale 2020 sont nombreux mais retenir les trois principaux est suffisant pour en comprendre le dessein :

  • Faire de la sobriété énergétique et de la décarbonisation de l’énergie une priorité.
  • Réduire drastiquement l’impact carbone de la construction des programmes immobiliers neufs.
  • Rendre les logements neufs confortables à vivre en étant adaptés aux nouvelles données climatiques et notamment aux très fortes chaleurs et canicules. L’intérieur d’un bien immobilier neuf doit rester frais même en cas de fortes chaleurs.

 

Pour atteindre ces trois objectifs, des expérimentations sont menées depuis plusieurs années, depuis 2017 précisément. L’expérimentation E+C- a notamment permis de penser la RE 2020 en détails sur fond de tests grandeur nature, de concertations et de consultations. Une longue phase d’expérimentation qui continuera jusqu’à l’application généralisée de la Réglementation Environnementale 2020 l’été prochain.

La Réglementation Environnementale 2020 met fin au chauffage au gaz

C’est l’un des chantiers majeurs de la RE 2020 : les maisons neuves individuelles ne pourront plus êtres chauffées au gaz non renouvelable. Cette interdiction sera progressivement appliquée à compter de l’été 2021 et sera complètement généralisée à partir de 2024. Une voie qui sera également empruntée par le logement collectif.


Pour vous rendre compte de ce tournant majeur imposé par le RE 2020, il faut savoir que 21% des maisons neuves et près de trois quarts des programmes immobiliers neufs collectifs ont actuellement recours au gaz pour se chauffer.


Ainsi, si vous déposez un permis de construire pour édifier votre maison neuve après l’entrée en vigueur de la Réglementation Environnementale 2020, votre futur bien ne devra pas dépasser les 4 kgCO2/m²/an. Le gaz n’y a donc plus sa place quand on sait que les maisons individuelles émettent aujourd’hui 5 tonnes de CO2/an et que les maisons RE 2020 en émettront moins de 0,5 tonne. Une division par 10 qui amène de belles économies puisque dans un logement neuf RE 2020 type maison, vous pourrez compter en moyenne 20€ par mois seulement pour vous chauffer.


Les logements neufs collectifs auront quant à eux un délai supplémentaires pour exclure le gaz non renouvelable des constructions. Le seuil sera dans un premier temps fixé à 14 kgCO2/an/m². Un plafond qui permet de recourir au chauffage au gaz si et seulement si le bien immobilier neuf est performant. En 2024, ce seuil passera à 6 kgCO2/m²/an.


Les constructeurs ont donc un peu plus de trois ans pour développer des projets, des solutions et des équipements innovants. Parmi les pistes étudiées, des pompes à chaleur novatrices qui ont recours au gaz pour simple appoint lors des journées les plus froides.


Pour les logements individuels comme pour les logements collectifs, l’objectif à court terme est de supprimer définitivement l’usage du gaz et des énergies fossiles dans les nouvelles constructions.


Autre point important également, les radiateurs électriques extrêmement gourmands en énergie sont à proscrire. La RE 2020 veut en effet rendre systématique l’usage de l’énergie renouvelable en imposant un plafond de consommation énergétique primaire non renouvelable.

Des programmes immobiliers neufs durables avec la RE 2020

Lorsqu’elle évoque la Réglementation Environnementale 2020, Emmanuelle Wargon ne pèse pas ses mots. Pour la ministre du Logement, il s’agit d’une « révolution méthodologique » qui prendra en compte la totalité du cycle du bâti pour analyser sa durabilité. Une façon de penser le bâti qui est déjà en partie appliquée dans l’actuelle RT 2012 mais qui n’est pas poussée au maximum de ses possibilités.


Avec la RE 2020, les besoins en carbone d’un programme immobilier neuf seront pris en compte de la construction de l’ensemble jusqu’à sa démolition sans oublier son majoritaire fonctionnement quotidien entre ces deux étapes.


Et pour que les solutions innovantes émergent, la RE 2020 donnent des obligations de résultats et non des obligations de matériaux ou de modes de constructions. Les constructeurs sont libres d’édifier comme ils le souhaitent mais doivent respecter les objectifs fixés.


Au global, les émissions des différents secteurs industriels devraient être diminuées de 30% à l’horizon 2030 en comparaison de celles observées en 2013. Retenez que l’indicateur de carbone en cycle de vie est donné en kgCO2/m² de surface de logement.

Quelle est la place du bois dans la RE 2020 ?

La Réglementation Environnementale 2020 fait la part belle au bois mais aussi à tous les matériaux biosourcés. Pour le ministère du Logement, l’utilisation de ces derniers, bois en tête, sera systématique ou presque en 2030 pour les maisons neuves mais également pour les petits programmes de logements collectifs.


Au global, cette généralisation devrait permettre une diminution allant de 30 à 40% des émissions de gaz à effet de serre dans ce même laps de temps, 2030 étant une année deadline. Et cette réduction sera progressive puisqu’elle sera de -15% en 2024 puis de -25% en 2027. Elle sera évidemment différente en fonction du type de construction, à savoir individuelle ou collective.

Un confort de vie inégalable en été dans les logements neufs RE 2020

Voici le dernier objectif principal de la Réglementation Environnementale 2020. Cela semble incroyable, mais le logement neuf de demain vous permettra de mieux vivre les périodes de canicule. Parmi les obligations imposées par la RE 2020, on retrouve en effet le confort de vie en été et la fraîcheur en intérieur. C’est un tout nouvel indicateur qui fait son apparition avec cette nouvelle norme de la construction. Il est basé sur la canicule de 2003 et intègre la nécessité de fraîcheur dans le calcul global du besoin énergétique du bâti, le Bbio.


Cet indicateur qui prouve le confort ressenti dans le logement neuf en été sera donné en degré avec un seuil maximal de 1250 DH. Sachez que si ce plafond ne vous parle pas, c’est tout à fait normal. Concrètement, il serait atteint si le logement affichait une température de 30°C le jour et de 28°C la nuit pendant 25 jours ou plus.


En ce sens, les innovations en matière de climatisation passive devraient fleurir ces prochaines années. On pense notamment aux toitures végétalisées.

Le programme immobilier neuf RE 2020 est-il plus cher ?

L’on serait nécessairement tenté de penser qu’au regard des innovations annoncées et des obligations imposées, le programme immobilier neuf RE 2020 pourrait être bien plus cher à édifier mais aussi à l’achat. Un frein donc pour les professionnels de la construction comme pour les acquéreurs.


Pour la ministre de la Transition Ecologique, il y aura bien un surcoût de l’ordre de 10% en 2030 mais de maximum 4% lors de l’application de la RE 2020 l’an prochain. Ces pourcentages sont donnés pour les programmes immobiliers neufs collectifs comme pour les maisons neuves individuelles.


Un surcoût qui devrait être compensé par les économies réalisées par les occupants mais également par les émissions de carbone diminuées. Pour le secteur de la construction, la RE 2020 implique le recours à davantage de main d’œuvre qualifiée, et aboutit donc à la création d’emplois, au niveau local principalement.


Si sur papier la RE 2020 a tout bon, les professionnels de la construction se disent cependant inquiets. Les deadlines imposées par la nouvelle Réglementation Environnementale leur semblent trop ambitieuses. La FFB par exemple « regrette l’absence de présentation d’une étude technico-économique globale et ne partage pas les 3 à 4 % de surcoûts immédiats annoncés, largement sous-évalués », excluant très certainement les ménages les plus modestes.


Pourquoi ? Selon le Pôle Habitat FFD pour la maison neuve, le surcoût des constructions RE 2020 pourrait avoisiner les 10 à 15% dès l’an prochain. Le financement de la Réglementation doit donc être pensé en amont pour que le logement neuf reste abordable et accessible au plus grand nombre.


Enfin, la FFB se dit inquiète quant à la suppression du gaz non renouvelable et à la généralisation des matériaux biosourcés qu’elle juge irréalisables, « compte tenu des parts de marchés actuelles et du manque de visibilité sur les capacités de production françaises ».


Des pistes sont l’étude selon les dernières informations données par les ministères concernés. Emmanuelle Wargon a notamment annoncé des incitations fiscales et financières pour accompagner la transition allant de la RT 2012 à la RE 2020. Un plan final doit être présenté courant du premier semestre 2021.

Quelles différences entre la RT 2012 et la RE 2020 ?

Pour terminer, il est intéressant de connaître les vrais points de divergences et autres améliorations majeures entre l’actuelle RT 2012 et la RE 2020. Les connaissez-vous ?

  • Tout comme la RT 2012, la RE 2020 prend en compte l’isolation thermique du bâti et les consommations d’électricité, de chauffage et d’eau. Mais elle va encore plus loin en intégrant la production d’énergie du bâtiment et son impact sur l’environnement. La consommation des appareils domestiques fera donc partie intégrante du calcul pour garantie une consommation raisonnée, intelligente et diminuée.

 

  • Alors que la consommation énergétique maximal des constructions neuves est fixée à 50 kWh/m²/an par la Réglementation Thermique 2012, elle est réduite à 0 kWh/m²/an par la RE 2020. Plus concrètement, un bâtiment respectant la Réglementation Environnementale 2020 sera un bâtiment passif. Il produira donc plus d’énergie qu’il n’en consomme.

 

  • Enfin, l’impact environnemental des matériaux utilisés pour construire les bâtiments RE 2020 sera pris en compte.

 

La conclusion va de soi : se positionner sur un programme immobilier neuf en France respectant les dernières normes de construction en vigueur, RE 2020 en tête, est un choix à la fois écologique et économique, un calcul gagnant pour votre porte-monnaie et pour la planète. Est-ce une option que vous étudiez pour devenir propriétaire ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers