Les transports urbains, un enjeu majeur pour la Smart City américaine

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Les transports urbains sont au cœur des réflexions de la Smart City américaine. Au programme, l'amélioration des systèmes sur fond de nouvelles technologies et d'open data. 20 villes s'inscrivent pleinement dans le projet en intégrant l'Open Mobility Foundation. L'objectif ? Imaginer la ville mobile de demain. 

L'Open Mobility Foundation se penche sur les transports urbains du futur

 
Rien de plus parlant que la définition du fondateur de NewCities Foundation, John Rossant pour expliquer l'Open Mobility Foundation : "l’Open Mobility Foundation répond à un besoin crucial pour les villes de tout le pays en cette période de perturbation profonde des transports. Alors que les communautés urbaines commencent à être touchées par les nouveaux modes de mobilité et des technologies pointues, nous devons nous assurer que les solutions que nous créons sont intelligentes, sûres et équitables, et que nous construisons un avenir urbain meilleur pour tous."
 
Un parallèle étroit avec les enjeux de la Smart City que suivent 20 villes américaines en s'inscrivant à l'Open Mobility Foundation. 

Font désormais partie de cette association : Austin, Chicago, Los Angeles, Louisville, Miami, Minneapolis, New York, Philadelphia, Portland, San Francisco, San Jose, Santa Monica, Seattle et Washington.

Toutes ces localités majeures veulent réunir leurs connaissances et leur savoir pour réfléchir ensemble aux transports urbains de demain. Une réflexion commune qui intègre à la fois les enjeux et les outils mis à la disposition de la Smart City.


Les Smart Cities américaines plébiscitent les nouvelles technologies pour imaginer les transports urbains


Une ville ne pourrait se revendiquer Smart City sans faire appel aux nouvelles technologies. Les membres de l'Open Mobility Foundation utilisent donc une large gamme d'outils pour collecter les données, en sollicitant les transports privés par exemple. Véritable Eldorado, la data permet ainsi de comprendre le fonctionnement du trafic et sa gestion en place pour transformer et améliorer les infrastructures en profondeur.

Pour y parvenir, les nouvelles technologies sont implémentées au cœur de la Smart City depuis quelques années. On pense notamment aux capteurs qui traquent les véhicules mal stationnés ou intégrés aux routes pour tracer et analyser le trafic et, à terme, anticiper certains incidents pour trouver des scénarios de solutions avant même qu'ils ne se produisent.

Le tout électrique au cœur de la Smart City


Autre piste d'étude : la mobilité électrique. La Smart City n'a d'autre choix que de s'y intéresser de près, de très près même si l'on considère que les transports sont en cause dans un quart des émissions de CO2 à l'échelle mondiale. L'essor des transports (urbains) électriques implique et met en œuvre l'intégralité d'un écosystème, du constructeur à la collectivité territoriale. La Smart City s'engage progressivement dans cette voie, même si le chemin est encore long. Quelques exemples : les navettes autonomes pour relier le parc OL à Lyon ou l'autoroute électrique durable en Italie. Des initiatives à découvrir. 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers