Smart City : des navettes autonomes pour relier le parc OL

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avez-vous déjà emprunté les navettes autonomes de Lyon ? Après avoir fait ses preuves ces dernières années, la Navly de Confluence donne naissance à sa réplique quasi exacte qui circulera cet été entre l’arrêt de tramway Décines Grand Large et le Parc OL. Les nouveaux supporters disposeront d’un nouveau moyen d’assister aux matchs de leur équipe préférée. Plus largement, les transports en commun autonomes vont plus loin dans le développement de la Smart City lyonnaise.

Des navettes autonomes en test avant leur déploiement dans la Smart City

Il faudra attendre l’été 2019 pour pouvoir emprunter les navettes autonomes Navly du parc OL. Les véhicules sont actuellement en phase de test dans l’Ain, sur le site Transpolis. Il leur faut en effet quelques mois avant d’être complétement opérationnelles. La difficulté réside dans le fait que les navettes circuleront au milieu d’un trafic dense et doivent donc pouvoir anticiper les dangers de la route, les piétons, les cyclistes, les comportements des autres automobilistes…

Pour acquérir leur autonomie, les navettes autonomes évoluent actuellement au sein d’un "laboratoire de test" de 80 hectares. Une réplique parfaite du parcours Décines-Parc OL a été reconstituée pour permettre aux véhicules de s’entraîner.

"Nous avons notamment des carrefours complexes à franchir, ainsi que des passages de feux tricolores", affirme le directeur général de Keolis Lyon, Pascal Jacquesson.


Le saviez-vous ? Les navettes autonomes de La Confluence affiche une vitesse au compteur de 10km/h. Celles du parc OL pourront grimper jusqu’à 18km/h.

Les navettes autonomes apprennent vite

Ces dernières semaines, Navly a démontré sa capacité et sa facilité à apprendre. Le parcours est déjà mémorisé mais ses « comportements » face aux incidents et aux imprévus notamment doivent encore être améliorés.

La phase de test et d’entraînement devrait prendre fin en mai 2019 pour une mise en circulation estivale. La présidente du Sytral Fouziya Bouzerda a même affirmé que les véhicules prendraient place "avant cet été".

Une fois intégrées à la circulation, les usagers pourront emprunter les navettes autonomes toutes les 15 minutes du lundi au samedi et les soirs de match. Le cheminement se fera sur un parcours d’1,3km en 15 minutes seulement. Le premier départ est prévu à 08h30 et le dernier à 19h30 en semaine.

Les particuliers seront ravis d’apprendre que ce mode de transport sera lancé à titre expérimental cet été. Ils n’auront donc pas un centime à débourser pour son utilisation qui est intégrée dans le projet européen AVENUE, projet relatif aux nouvelles mobilités. C’est ce même programme qui a financé les 437 000€ nécessaires à l’achat des deux navettes autonomes.

Les navettes autonomes, un nouveau moyen de transport lyonnais

Les navettes autonomes Navly font partie intégrante du réseau TCL. Après leur phase d’expérimentation elles devraient même être considérées comme un nouveau mode de transport en commun lyonnais.

"L'enjeu : desservir le dernier kilomètre et à terme pouvoir offrir un transport à la demande, sans compter la préservation de l'environnement puisque ces navettes sont électriques", explique Fouziya Bouzerda.


Même si quelques détails et précisions sont encore manquants, il y a donc fort à parier que les navettes Navly fleuriront aux quatre coins de Lyon ces prochaines années. Un pas de plus dans la nécessaire mobilité verte urbaine et dans la Smart City lyonnaise.

Source image : lyoncapitale.fr/technologies/lyon-2-navettes-autonomes-pour-relier-le-groupama-stadium-au-tram-t3/
 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers