Smart City : la mobilité écolo au service de la ville

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Réflexion clé de la Smart City : la mobilité. Entre transports collectifs polluants et multiplication des véhicules individuels, des pistes sont étudiées pour améliorer la qualité de l'air urbain. C'est ici qu'entre en scène la mobilité écolo. Modes doux, vélos, trottinettes, tramways… le respect de l'environnement est devenu une priorité en s'intégrant très largement dans les espaces urbains. Plus encore, des modes de transports oubliés reviennent au goût du jour. C'est le cas du vélo-cargo. Késako ?

Pourquoi la mobilité écolo est incontournable en ville ?


Urbanistes, politiques, économistes, écologistes… les réflexions, analyses et débats vont bon train lorsqu'il s'agit de repenser le mode de déplacement en ville. Et pour cause, tout au long du 20ème siècle, la voiture individuelle a pris une place très (trop ?) importante dans le paysage urbain. Parce qu'elle est pratique et sans contrainte ou presque pour le conducteur, elle s'est imposée comme LE mode de déplacement en ville. Conséquences ? Elles sont plurielles. Les tracés piétons et vélos ont été happés par les routes réservées aux quatre roues et la pollution a considérablement augmenté en ville.


Et qui dit pollution dit réchauffement climatique, altération des écosystèmes et effets néfastes sur la santé des habitants. Alors la voiture est pratique, oui, mais ses inconvénients dépassent cette praticité un temps plébiscitée, amenant à se tourner vers une mobilité écolo respectueuse de l'environnement et des habitants. 

Les villes mettent la mobilité écolo au cœur de leurs préoccupations


Une fois cet alarmant constat verbalisé, les villes ont décidé de prendre les choses en main en repensant leurs espaces publics. L'enjeu ? Remettre l'usager et l'environnement au centre des préoccupations. Et pour cela, une voie unique aux embranchements multiples : la mobilité écolo passant immanquablement par la drastique réduction des véhicules individuels et polluants au profit des modes de transports doux.


Des exemples ? Direction Londres et Stockholm, deux villes engagées dans la lutte contre la pollution depuis des années. Pour accéder au centre-ville, les automobilistes doivent s'acquitter d'une dissuasive taxe collectée via un péage urbain. D'autres villes ont tout simplement décidé d'interdire l'usage des voitures en cœur de ville. Une volonté prônée par la Smart City depuis longtemps. Bruxelles par exemple propose aujourd'hui le plus grand centre-ville piétons du monde. On peut également citer les berges de Seine parisiennes interdites aux automobilistes depuis peu.


Évidemment, ces décisions et actions en faveur de la mobilité écolo et de la réduction de la pollution engendrent des mécontentements. À Paris, le réaménagement des berges de Seine fait grincer des dents depuis des mois. Les automobilistes sont en conflit direct avec la ville. 

Les acteurs de la ville sensibilisés à la mobilité écolo


La Smart City appartient à ses habitants (et hop, on découvre la civic-tech pour engager les citoyens). C'est pourquoi, les habitants eux-mêmes mènent des réflexions sur leurs propres usages et adoptent des solutions de locomotion écolo. Dans de nombreuses grandes villes du monde vélos, rollers, trottinettes… ont connu un essor record. La bicyclette surtout répond aujourd'hui à toutes les préoccupations de la ville et de l'écologie urbaine. Avec des infrastructures adaptées, elle permet de se déplacer rapidement sans polluer.


La recherche d'une ville durable passe par nos actions individuelles, la ville intelligente de demain le sera à la seule condition que nous questionnions nos propres fonctionnements. C'est la réflexion menée par de nombreux citadins qui utilisent le vélo au quotidien. Mais reste une question : comment faire pour allier port de charges lourdes et mobilité écolo ? La solution : le vélo cargo.

Le vélo cargo comme alternative mobilité écolo


Pour se déplacer en solo, le vélo est donc une alternative de choix. Oui mais voilà, pour faire ses courses, emmener ses enfants à l'école ou même se faire livrer un bon petit plat, la bicyclette présente rapidement ses limites. Avec le vélo cargo, la solution est toute trouvée. Véhicule utilitaire créé au début du 20ème siècle, le vélo cargo est équipé d'un grand panier, d'une plateforme ou même d'une "cabine" pour transporter les charges lourdes. Sur deux ou trois roues, sa stabilité est idéale.


Aujourd'hui, de plus en plus de familles en font usage pour emmener leurs enfants chez la nounou ou à l'école. Un mode de déplacement écolo encore insolite qui se fraye également une place dans le secteur de la livraison. Grâce à une plateforme ajoutée à l'arrière du vélo, les professionnels peuvent livrer leurs produits directement chez le client. Le plus ? L'émergence du vélo électrique qui facilite encore le transport de charges lourdes à vélo. Une alternative mobilité écolo déjà largement adoptée dans les pays nordiques. Une fois les infrastructures urbaines adaptées, la France pourrait elle aussi mettre un coup de pédale écolo à sa mobilité !


Avez-vous déjà adopté le vélo dans votre quotidien ? Pour quel(s) type(s) de déplacement(s) ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers