Menu

Taxe foncière : top et flop des villes françaises, mode d’emploi pour être exonéré

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Parmi les frais qui entrent dans les calculs lors d’un achat immobilier, la taxe foncière, impôt local bien connu des propriétaires, est à prendre en compte dans les frais liés. Mensualisé ou annualisé, son paiement est dû pour chaque logement possédé au 1er janvier de l’année fiscale. Et il ne faut pas la négliger. En effet, la taxe foncière a progressé trois fois plus vite que l’inflation et six fois plus vite que les loyers sur les cinq ans écoulés. Quel montant a été payé par les Français cette année ? Zoom chiffré.

Quelles tendances pour la taxe foncière ces dernières années ?

Chaque année, l’UNPI (Union Nationale des Propriétaires Immobiliers) publie sa note de conjoncture sur l’évolution des taxes foncières. Dans la 15ème édition de son Observatoire National des Taxes Foncières de l’UNPI, les conclusions sont sans appel : les mots de l’UNPI : « les propriétaires touchés au portefeuille » pourraient les résumer. Les particuliers ont en effet encaissé une forte hausse du montant à honorer au titre de taxe foncière ces dernières années.


Parlons chiffres à présent : en cinq ans, la taxe foncière a augmenté de +11,4% en France, à savoir six fois plus rapidement que les loyers (+2% en cinq ans) et trois fois plus rapidement que l’inflation (+2,7% en cinq ans). Ajoutons quelques années d’analyse : en dix ans, la taxe foncière a progressé de +27,9%, à savoir trois fois plus rapidement que les loyers (+9,7%) et que l’inflation (+8,9%) selon les derniers chiffres publiés par l’UNPI.


Mais pourquoi un tel bond ? Cette spectaculaire progression est en grande partie la conséquence de la revalorisation des bases votées par le Parlement annuellement. Autre raison, les augmentations demandées par les élus locaux. La revalorisation annuelle est ainsi affichée à +6,1% en cinq ans et à +14,2% en dix ans. Fait étonnant, l’inflation pour l’année 2021 a été très faible (+0,1%). Mais ce pourcentage est à nuancer. Dans les 50 plus grandes villes françaises, la revalorisation des bases a été de 1% en moyenne.


Bon à savoir : les taux de base sont complétés par quelques taxes additionnelles telles que la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM), la taxe Gemapi, la Taxe Spécial d’Équipement (TSE). Ces taxes sont en vigueur dans 7 communes sur 10. Pour vous donner une idée, la taxe foncière représente l’équivalent de 2,3 mois de loyer en moyenne. Mais dans certaines villes, la note est plus salée encore…

Quelles sont les villes qui ont vu leur taxe foncière le plus augmenter ces dernières années ?

Sans détour, c’est à Nantes que la taxe foncière a le plus progressé ces dix dernières années avec un pourcentage d’augmentation affiché à +37,5% et un taux actuel de 48,92%.


Sur une année, la taxe foncière à Orléans arrive en tête des progressions les plus spectaculaires avec +9% de hausse annuelle. Mais bonne nouvelle, pour compenser, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères orléanaise à diminuer. La ville d’Orléans est suivie par Poitiers et ses +8% d’augmentation et Strasbourg et ses +5%.


Au trio de tête répondent des villes dans lesquelles la taxe foncière a faiblement progressé. L’Observatoire de l’UNPI révèle que Nice est la ville dans laquelle la taxe foncière a le moins augmenté depuis 2010. Plus encore, Nice a décidé ces dernières années de diminuer de 20 points la taxe foncière communale et de 25 points la taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Les impôts locaux des propriétaires niçois ont donc diminué. Un ménage composé de deux enfants et deux parents a ainsi économisé 89€ par an entre 2019 et 2018 et 69€ entre 2020 et 2019.


Il est enfin intéressant de constater qu’Angers est la ville du top 50 qui affiche le taux de taxe foncière le plus élevé de France (56%). A contrario, ce même taux est de seulement 14,13% à Paris, 15,72% à Boulogne-Billancourt et 21,30% à Nanterre. Quant aux villes de Rhône-Alpes, Lyon, Villeurbanne et Annecy avoisinent les 30%.

Top 10 des villes à la taxe foncière la plus et la moins élevée

Comme aucun élément n’est plus parlant que les chiffres, voici :


Les 10 villes dans lesquelles la taxe foncière est le plus élevée


- Angers et son taux de taxe foncière de 56,42%.
- Amiens et son taux de taxe foncière de 55,87%.
- Grenoble et son taux de taxe foncière de 54,67%.
- Le Havre et son taux de taxe foncière de 54,46%.
- Nîmes et son taux de taxe foncière de 53,37%.
- Montpellier et son taux de taxe foncière de 53,16%.
- Caen et son taux de taxe foncière de 52,09%.
- Dijon et son taux de taxe foncière de 51,31%.
- Tourcoing et son taux de taxe foncière de 51,30%.
- Poitiers et son taux de taxe foncière de 50,81%.


Les 10 villes dans lesquelles la taxe foncière est la moins élevée


- Paris et son taux de taxe foncière de 14,13%.
- Boulogne-Billancourt et son taux de taxe foncière de 15,72%.
- Nanterre et son taux de taxe foncière de 21,30%.
- Lyon et son taux de taxe foncière de 29,87%.
- Annecy et son taux de taxe foncière de 30,52%.
- Villeurbanne et son taux de taxe foncière de 30,81%.
- Metz et son taux de taxe foncière de 33,88%.
- Aix-en-Provence et son taux de taxe foncière de 33,98%.
- Vitry-sur-Seine et son taux de taxe foncière de 34,10%.
- Nice et son taux de taxe foncière de 36,22%.


Note : les données chiffrées ont été publiées par l’UNPI. Il s’agit du taux foncier hors Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères en 2020 dans les 50 plus grandes villes françaises (population).

Comment être exonéré/e de la taxe foncière ?

Savez-vous qu’en fonction des cas, vous pouvez être exonéré/e partiellement ou totalement de la taxe foncière pendant quelques années. Il serait dommage de passer à côté !


Ainsi, devenir propriétaire d’un logement neuf appelle une exonération de la taxe foncière pendant deux ans sur simple demande auprès de l’administration fiscale dans les 90 jours qui suivent l’emménagement dans les lieux (formulaire CERFA 6652 ou H2). Le cas est étendu pour l’accession sociale ou le Bail Réel Solidaire ou BRS. Découvrez tous les avantages de l’immobilier neuf en un clic.


Vous êtes propriétaire de votre logement ? La taxe foncière a-t-elle augmenté ou diminué dans votre villes ces dernières années ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
580 avis clients