Les prix de l'immobilier neuf partout en France

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Si le prix de l'immobilier neuf est plus cher à l'achat que celui de l'ancien, le coût de départ est vite amorti grâce à des charges énergétiques et de copropriété moins élevées, grâce à une isolation thermique optimale, grâce à des avantages fiscaux importants et grâce à des travaux inexistants. Ceci étant dit, combien coûte réellement un logement neuf en France ? Un récent baromètre nous éclaire.

Le prix de l'immobilier neuf moyen en France


On le sait, d'une ville à l'autre, les prix de l'immobilier neuf varient considérablement. Alors pour la première fois en France, un baromètre réalisé par le "Laboratoire de l'Immobilier" a été révélé par BFM Business et BFM Immo. Ce professionnel du marché a ainsi analysé les prix dans les localités qui comptent trois programmes neufs ou plus en cours de construction ou récemment livrés. Le baromètre nous donne les tarifs des logements neufs dans plus de cent grandes villes françaises. Elément important, le coût moyen d'un bien immobilier neuf en France est de 4 650€/m², hors maisons neuves individuelles.

Mais cette moyenne dissimule d'importants écarts entre les localités.

De fortes disparités pour l'immobilier neuf dans l'hexagone


Sans surprise, c'est à Paris que l'immobilier neuf est le plus cher au m² avec une moyenne de 12 438€. L'arrondissement le plus coûteux est le 15ème avec une prix médian de 15 067€/m². Hors Ile-de-France, les tarifs diminuent considérablement. Comptez :

• 5 923€/m² à Lyon.
• 5 502€/m² à Nice.
• 4 800€/m² à Bordeaux.

Si vous souhaitez baisser votre budget, direction :

• Mulhouse et ses 3 033€/m².
• Le Mans et ses 3 225€/m².
• Pau et ses 3 234€/m².
• Tourcoing et ses 3 259€/m².
• Le Havre et ses 3 293€/m².

Entre Mulhouse, ville la moins chère du palmarès et le 15ème arrondissement parisien, secteur le plus coûteux, les prix de l'immobilier neuf sont donc multipliés par 5.

Immobilier neuf VS immobilier ancien


L'on entend très souvent que l'immobilier neuf est plus cher que l'ancien. En s'attardant uniquement sur le prix de vente, oui le neuf est plus coûteux à l'achat. Les prix du neuf sont même, en moyenne, 33% supérieurs à ceux de l'ancien. Mais lorsque l'on creuse un peu, la réalité saute aux yeux : le logement neuf est rapidement amorti voire moins onéreux sur le long terme. Pourquoi ? Pour 7 bonnes raisons :

• Les charges de copropriété sont moins élevées dans le neuf.
• La facture énergétique est considérablement réduite grâce à des normes strictes imposant des consommations annuelles maximum. Grâce à la RT 2012 notamment, les factures d'eau, de chauffage ou encore d'électricité diminuent.
• L'immobilier neuf intègre des équipements utilisant les énergies renouvelables.
• Les frais de notaire sont moins élevés dans le neuf, entre 2 et 3% du montant du logement, que dans l'ancien, entre 7 et 8% du montant du logement.
• L'immobilier neuf donne le droit au Prêt à Taux Zéro pour l'achat d'une résidence principale et à la loi Pinel pour un investissement locatif (sous réserve d'éligibilité de l'acheteur et de la zone d'achat). Des milliers d'euros économisés à la clé.
• Dans certains cas, les particuliers peuvent profiter d'une exonération totale ou partielle de la taxe foncière pendant les deux ans qui suivent leur emménagement.
• Enfin, un logement neuf respectueux des dernières normes environnementales se revend plus facilement et, généralement, avec une meilleure plus-value.

Autant d'atouts qui font basculer l'avantage financier vers l'immobilier neuf à moyen et long terme.

Vous avez choisi de vivre ou d'investir dans un logement neuf ? Pour quelles raisons ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers