Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Zoom sur les prix de l'immobilier locatif en France

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Selon le récent observatoire des loyers publié par LocService, être locataire coûte de plus en plus cher. Les premiers chiffres donnent une augmentation de 2% en seulement une année, établissant le loyer moyen français à 646€ par mois. Dans quelles villes les prix de l’immobilier locatif sont-ils le plus élevés ? Tour de l’hexagone.

Les tendances générales des prix de l’immobilier locatif en France


Sur 12 mois, le prix de la location a encore grimpé de quelques euros. Selon LocService, le loyer moyen est passé de 633€ fin 2018 à 646€ fin 2019. La tendance générale est donc à la hausse avec une augmentation marquée de 2%.


Un pourcentage qui doit évidemment être nuancé en fonction des régions. En Ile-de-France par exemple, les prix de l’immobilier locatif sont deux fois plus élevés que dans le reste de l’hexagone. Les tarifs dans Paris intramuros sont quant à eux trois fois plus importants. Et pourtant, les loyers sont restés contenus l’an dernier. La tendance était davantage à la stagnation qu’à la progression. Un fait qui s’explique par le récente mise en place de l’encadrement des loyers à Paris (juillet 2019).


La région francilienne affiche quant à elle une augmentation plus marquée qu’en province en petite et grande couronnes.

Les tendances de l’immobilier locatif dans les grandes villes de France


Au global, 11 départements regroupent 51,01% de la demande locative française. Ces départements incluent des villes aux marchés locatifs (hyper) tendus. On compte par exemple 6,8 demandes de locataires pour un logement à Bordeaux et Lyon et 5,4 demandes à Nantes et Paris. Ce décalage entre l’offre et la demande conduit irrémédiablement à une augmentation des tarifs de la location.

C’est le cas de Bordeaux qui voit les loyers augmenter de +9,87%, de Caen, de Nantes et de Lyon qui affichent une hausse comprise entre +4 et +6%.

Prix de l’immobilier locatif VS superficies des biens

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cette hausse du prix des locations quasi généralisée dans les grandes villes n’amène pas systématiquement à une diminution de la surface louée. La superficie moyenne d’un logement mis en location est en effet restée stable en 2019 : 48m².


Sans grande surprise, avec un loyer moyen de 646€ par mois, un locataire ne peut prétendre à la même surface en fonction des villes. Il accède par exemple à un 53m² à Rennes ou à un 40m² à Lille quand il devra se contenter d’un petit studio de 14m² dans l’hyper centre de Paris.

Qui sont les locataires français ?


Selon l’observatoire LocService toujours, un locataire sur trois est un étudiant. Les studios et les T1 sont donc logiquement les typologies de bien les plus recherchées, dans les villes étudiantes encore davantage. 38% des locataires étudiants ou jeunes actifs ont également été pourvoyeurs d’un logement meublé l’an passé. Une tendance au tout compris qui ne cesse d’augmenter.


Avez-vous constaté une augmentation des loyers dans votre ville ces derniers mois ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
405 avis clients