Les prix de l'immobilier neuf en Ile-de-France toujours plus élevés

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Alors que le coût moyen de la pierre a récemment dépassé les 10 000€ le m² dans Paris, les prix de l’immobilier neuf en Ile-de-France suivent la tendance. Pour acheter un T3, logement de référence, il faut débourser des sommes de plus en plus élevées sur le territoire francilien. Zoom sur les particularités du marché.

Les données marquantes du marché immobilier neuf en Ile-de-France


Le dernier baromètre Trouver-un-Logement-neuf donne de précieuses informations sur le marché immobilier neuf en Ile-de-France. Parmi celles-ci :


• 297 750€ : c’est le prix moyen d’un T3 neuf en Ile-de-France (hors Paris).
• +4,84% : c’est le pourcentage d’augmentation de ce type de bien depuis six mois, soit +13 000€.
• ¾ des villes d’Ile-de-France affichant au moins 5 programmes immobiliers neufs en cours de commercialisation ont vu leurs prix augmenter depuis début 2019.
• 772 600€ : c’est le prix moyen d’un T3 dans Paris.

Top 10 des villes dans lesquelles les prix de l’immobilier en Ile-de-France ont le plus augmenté

 

Certaines localités ont vu leurs prix drastiquement augmenter ces six derniers mois :

• Châtenay-Malabry avec +16,11% (380 600€ en moyenne pour un T3)
• Antony avec +12,86% (441 500€ en moyenne pour un T3)
• Saint-Maur-des-Fossés avec +12,64% (443 700€ en moyenne pour un T3)
• Asnières-sur-Seine avec +7,23% (367 900€ en moyenne pour un T3)
• Alfortville avec +7,13% (342 700€ en moyenne pour un T3)
• Massy avec +6,87% (300 100€ en moyenne pour un T3)
• Gagny avec +6,81% (246 400€ en moyenne pour un T3)
• Garches avec +6,80% (451 000€ en moyenne pour un T3)
• Cergy avec +6,72% (204 800€ en moyenne pour un T3)
• Bezons avec +6,67% (265 000€ en moyenne pour un T3)

La hausse des prix de l’immobilier neuf en Ile-de-France concerne donc trois quarts des villes de la région. Cependant, de grandes disparités sont à noter. Si l’augmentation la plus spectaculaire en six mois est celle de Châtenay-Malabry et ses +16,11%, à Sartrouville, le prix de la pierre a plongé avec -12% sur la période. Dans l’ensemble, les diminutions restent modérées avec -2% observés à Colombes, Melun ou Livry-Gargan.

Les Hauts-de-Seine affichent les prix de l’immobilier neuf en Ile-de-France les plus élevés

 

Le département des Hauts-de-Seine est celui qui détient tous les records (hors Paris). Cinq de ses localités sont parmi les villes les plus chères de la région. Même avec une baisse des prix de -1,59% en six mois, le T3 moyen se négocie pour 500 000€. Un montant moins élevé que dans Paris intra-muros qui n’est pour autant pas accessible à toutes les bourses.

Bon à savoir : selon le baromètre Trouver-un-logement-neuf, quand un acheteur parisien devient propriétaire d’un T3 dans la capitale, il pourrait en acheter 4,5 à Trappes.

Vous souhaitez acquérir un appartement neuf en Ile-de-France ? Avez-vous constaté des variations de prix ces six derniers mois ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers