Prix de l’immobilier à Lyon : tout va bien dans la capitale des Gaules !

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Signe de bonne santé du marché, les prix de l’immobilier sont en hausse dans nombre de grandes villes françaises. Et la capitale des Gaules ne fait pas exception. Les prix de l’immobilier à Lyon sont en hausse de +5,7% sur un an et de +4% pour le premier trimestre 2017. La tendance est très marquée : 8 arrondissements sur 9 ont vu leurs prix augmenter.

Des quartiers très touchés par la hausse des prix de l’immobilier à Lyon


Si le mouvement haussier est le même dans toute la ville, ou presque, certains quartiers sont davantage impactés. C’est le cas, sans surprise, dans le 6ème arrondissement. Très prisés des budgets les plus importants pour son cadre de vie et ses commodités, les secteurs de la Cité Internationale, de Bellecombe, de Masséna, de Foch ou encore des Brotteaux affichent une hausse de +9,7% sur un an. Et il y a encore plus impressionnant ! Dans le 3ème arrondissement, les quartiers de Moncey, Part-Dieu, la Villette et le très résidentiel Montchat ont vu leurs prix grimper de +10,1%.


D’autres arrondissements affichent une hausse plus modérée. C’est le cas du 5ème et ces reconnus secteurs de Fourvière, Vieux Lyon et Saint-Irénée. La difficile accessibilité a fait grimper les prix de « seulement » +1,4%.

Un seul arrondissement voit ses prix de l’immobilier à Lyon baisser


Étonnamment, le 2ème arrondissement ne suit pas la tendance haussière. Ces prix sont en baisse de -2,4% sur un an. C’est le cas dans les secteurs de Confluence, Ainay, Perrache, Bellecour, Cordeliers, Sainte-Blandine… Une explication ? Les prix dans ces quartiers ont tellement augmenté ces dernières années, que le marché semble retrouver un peu sa raison. Une obligation pour séduire de nouveaux acheteurs. Mais les programmes immobiliers neufs qui sortent de terre et le développement du quartier devraient entraîner une prochaine hausse, à Confluence au moins.

Prix et évolutions dans les différents quartiers de Lyon


Voici quelques informations chiffrées qui intéresseront acheteurs et investisseurs lyonnais. Sur un an, les prix de l’immobilier ont augmenté de :


• +8,3% dans le 1er arrondissement (4 220€ le m²)
• -2,4% dans le 2ème arrondissement (5 154€ le m²)
• +10,1% dans le 3ème arrondissement (4 060€ le m²)
• +5,9% dans le 4ème arrondissement (4 341€ le m²)
• +1,4% dans le 5ème arrondissement (3 357€ le m²)
• +9,7% dans le 6ème arrondissement (4 993€ le m²)
• +3,1% dans le 7ème arrondissement (3 649€ le m²)
• +2% dans le 8ème arrondissement (3 303€ le m²)
• +4,2% dans le 9ème arrondissement (3 021€ le m²)


Le prix moyen de l’immobilier à Lyon est aujourd’hui de 4 085 le m².

Les acheteurs lyonnais peuvent négocier


À l’heure actuelle, la marge de négociation moyenne observée sur le marché lyonnais est de 3,1% du prix du bien selon le dernier baromètre LPI-SeLoger. La moyenne française est de 4,1%. Alors que les logements se vendent sans difficulté sur le marché, il est plus difficile de négocier un important rabais.


Source : Baromètre LPI-SeLoger mars 2017

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers