Prix de l’immobilier : les villes où il fallait acheter ces 10 dernières années (ou pas)

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Grâce à la nouvelle carte interactive publiée par les notaires de France, vous allez peut-être avoir quelques regrets…  Elle analyse en effet les villes les plus rentables ces dix dernières années, celles où l’achat immobilier a pris le plus de valeur. Sur quelle base ? La hausse des prix de l’immobilier bien sûr ! Petit tour de France de ces villes qui se sont démarquées.

Paris et Bordeaux en tête de classement


Si vous avez investi dans la pierre à Paris ou à Bordeaux, vous avez réalisé une belle affaire. Dans la capitale, les prix de l’immobilier ont progressé de 47% en 10 ans. La Perle d’Aquitaine talonne Paris avec +42% sur cette même période et de +14% en seulement cinq ans. Imaginez le gain financier à la revente !


Côté prix, comptez aujourd’hui 3 200 euros le m² pour devenir propriétaire d’un appartement à Bordeaux. Pour les maisons, le prix moyen affiché est de 258 900 euros. Le coût des maisons a légèrement moins progressé que celui des appartements avec +25% sur 10 ans et +7,7% sur 5 ans. Mais le principale pour les revendeurs reste évidemment que le bien prenne de la valeur.


Toujours selon les derniers chiffres des notaires de France, la hausse sur un an a été de +4,1% à Bordeaux avec une explosion du marché. Et la valorisation de la ville ne devrait pas s’arrêter là. La prolongation de ligne TGV qui arrivera à l’horizon 2017 au centre de la Perle d’Aquitaine se fera nouvelle vectrice d’attractivité.  

Les prix de l’immobilier en province


Après Paris et Bordeaux, c’est à Lyon et Lille qu’il fallait acheter un appartement il y a dix ans. Dans la capitale des Gaules, les prix de l’immobilier ont progressé de +30% contre +17% dans le fief de Martine Aubry.


Sur l’année 2016, les chiffres lillois sont cependant moins dynamiques. Les prix ont progressé de +1,2% contre +1,4% pour la moyenne nationale.


Côté maison, en 10 ans, les prix de l’immobilier ont augmenté de +14% à Lille et de +14% également à Rennes.

Les mauvais placements


D’autres villes se sont révélées beaucoup moins rentables au cours de la dernière décennie. C’est le cas de Saint-Étienne qui a vu ses prix de l’immobilier chuter de -26%, de Toulon et ses -14% ou de Grenoble et ses -10%.


Un conseil : si vous n’avez pas encore sauté le pas de la propriété ou si vous souhaitez réaliser un investissement locatif, de bonnes affaires sont à faire dans ces villes ! En effet, en 10 ans, les acheteurs ont pu prétendre à des superficies vraiment plus grandes : +27m² au Havre, +28m² à Toulon et, vainqueur incontesté, +83m² à Saint-Étienne !


Alors ? Quelle ville allez-vous privilégier maintenant ? Bordeaux ou Lyon pour leur fort potentiel de valorisation ou Saint-Étienne pour ses grandes surfaces accessibles ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers