+15% de hausse pour la taxe foncière en 5 ans

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Alors que l’heure est au paiement de la taxe foncière pour les Français, l’occasion est donnée de faire un petit bilan. Entre 2010 et 2015, elle a augmenté de près de 15% au niveau national selon une étude publiée le 13 octobre 2016 par l’UNPI (Union nationale des propriétaires immobiliers). Plus impressionnant encore, en 2015, 11 départements ont augmenté leur taux contre 35 en 2016…

Taxe foncière : les hausses de taux les plus spectaculaires


Il y a ces départements où les propriétaires ont été un peu plus dépités chaque année de recevoir la taxe foncière dans leurs boîtes aux lettres :


• Les Yvelines avec ses +68%
• Le Val-d’Oise avec ses +30%
• L’Essonne avec ses +30%
• Le Nord avec ses +27%
• Le Loir-et-Cher avec ses +26%.

Taxe foncière : les hausses les plus faibles


À l’inverse, certains départements ont subi une hausse très modérée de la taxe foncière :


• Le Morbihan avec ses +5,9%
• La Réunion avec ses +6,5%
• La Guadeloupe avec ses +6,9%
• La Martinique avec ses +6,8%

La taxe foncière dans les grandes villes françaises


Dans les cinquante plus grandes villes françaises, la taxe foncière a subi une hausse de 3,8% entre 2015 et 2016 contre +2,2% entre 2014 et 2015 et +1,1% entre 2013 et 2014. On relève par exemple :


• +14,5% à Nantes
• +12% à Argenteuil
• +11% à Saint-Denis
• +10,5% à Lille


Seize villes ont vu leur taxe foncière augmenter de 1% seulement, en raison de la hausse des valeurs locatives annoncées par l’État annuellement. C’est notamment le cas pour Paris.

Historique des augmentations de la taxe foncière


L’étude de l’UNPI révèle donc que la taxe foncière a précisément augmenté de 14,7% entre 2010 et 2015. Un pourcentage presque trois fois supérieur à celui de l’inflation. Mais il reste inférieur à ceux des dernières études. La taxe foncière avait en effet progressé de +16,4% entre 2009 et 2014, de +21,3% entre 2008 et 2013 et de +21,2% entre 2007 et 2012.
La taxe foncière dans les grandes villes entre 2010 et 2015


Et toutes les villes françaises n’ont pas subi une hausse identique sur cette période donnée :


• +20,6% pour Lille
• +20,3% pour Lyon
• +20,1% pour Créteil
• +7,18% à Tourcoing
• +6,77% à Nice
• +6,58% à Roubaix
• +6,43% à Poitiers
• +6,35% à Grenoble


En France entière, on peut également observer des extrêmes comme à Tavaco en Corse-du-Sud où la taxe foncière a augmenté de +180% entre 2010 et 2015 ou à Puernot dans les Vosges où elle a baissé de -25%.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers