Prix de l’immobilier à Nantes : vers la stabilité ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La chambre des notaires de Loire-Atlantique est formelle, les transactions reprennent sur le marché immobilier nantais. Une progression possible grâce aux corrections des prix de l’immobilier à Nantes qui, s’ils ont baissé entre les troisièmes trimestres 2014 et 2015 (-3,2% pour les appartements anciens), s’illustrent aujourd’hui davantage par leur stabilité.

Les prix de l’immobilier à Nantes inversent la tendance


Fin 2015 déjà, l’évolution des prix de l’immobilier à Nantes affichait quelques signes de changement. « Mois après mois, les corrections de prix sont de plus en plus faibles » a affirmé le notaire délégué à la communication de la chambre des notaires de Loire-Atlantique, Antoine Teitgen. « En intégrant les premiers chiffres de ventes réalisées fin 2015, on observe un progressif changement de tendance. Les prix retrouvent globalement de la stabilité » explique le vice-président de la Fnaim 44, Jérôme de Champsavin.

Vers un marché immobilier à Nantes plus dynamique


« Depuis le printemps dernier, on assiste à une réelle reprise des transactions dans l’ancien, et le marché du neuf a retrouvé son dynamisme grâce au dispositif Pinel » affirme encore Jérôme de Champsavin. Preuve en est, les transactions sont en hausse, les négociations moins nombreuses et le délai de vente a perdu 6 jours en seulement 6 mois (deux mois et demi avec un mandat exclusif en moyenne).


Mais un frein amenuise la reprise, le manque de stock. La demande est en effet plus forte que l’offre, notamment dans le centre-ville de Nantes. A contrario, les appartements situés dans des bâtiments de 1960-1970 peinent à trouver preneur.

Les acheteurs profitent des prix de de l’immobilier à Nantes


Entre stabilité des prix, taux de crédit au plancher et PTZ dans l’ancien depuis janvier 2016, les primo-accédants sont de retour sur le marché immobilier nantais. Ils représentent aujourd’hui plus de 35% des acheteurs.


Les investisseurs encouragent également la reprise du secteur. S’ils observent un retour marqué dans l’ancien, ils se tournent plus volontiers vers l’immobilier neuf à Nantes pour profiter du dispositif Pinel. Forte demande à laquelle répond une hausse des prix. Pour un bien neuf en VEFA, les prix de l’immobilier à Nantes ont augmenté de 1,1% en un an selon les chiffres de la Fnaim 44. Ils s’établissent aujourd’hui à 3 890€/m².

Prix de l’immobilier à Nantes : inégalités géographiques marquées


Si certains quartiers sont prisés, d’autres sont davantage délaissés. Conséquence, les prix de l’immobilier à Nantes font le grand écart. Les bords de l’Erdre affichent les tarifs les moins élevés (entre 3 000 et 3 500€/m²) alors que du côté du parc de Procé, devenir propriétaire est plus coûteux (entre 4 400 et 5 300€/m²).

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers