Achat immobilier : ces villes qui restent abordables

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Vous souhaitez réaliser un achat immobilier et le changement de ville ne vous fait pas peur ? Une étude de Meilleurtaux met en avant les villes accessibles pour les candidats à l’acquisition et d’autres qui le sont beaucoup moins… Explications au cœur de l’ actualité immobilière.

Un achat immobilier à Strasbourg accessible


Parmi toutes les grandes villes françaises étudiées, c’est à Strasbourg qu’acheteurs et investisseurs trouveront les meilleures opportunités. En mettant en parallèle taux de crédit et prix de l’immobilier à Strasbourg, l’étude de Meilleurtaux révèle que les habitants ont ici le pouvoir d’achat le plus haut de l’hexagone.
Toujours selon l’enquête menée, un emprunteur qui rembourse 1 000 euros par mois pourra emprunter 186 990 euros sur 20 ans au faible taux de 2,6%. Ainsi notre acheteur peut-il acquérir un 83m² pour ce prix-là.

Achat immobilier, quelle surface espérer ?


Les mêmes données prises en compte, il sera possible à Marseille d’acheter un bien de 78m², à Toulouse de 72m² et à Montpellier de 68m². Des surfaces qui, pour le montant de l’emprunt réalisé, restent convenables.


Mais il y a aussi ces autres villes, celles où les prix de l’immobilier restent inaccessibles pour de nombreux ménages… Ainsi, si pour 186 990 euros un acheteur peut encore espérer acquérir un appartement de 64m² à Bordeaux ou de 61m² à Lille, les superficies s’amoindrissent rapidement. A Lyon, cette somme permet de s’offrir 52m², à Nice 49m² et à Paris 22m².
Entre Paris et Strasbourg, la superficie du logement se voit ainsi divisée par quatre pour une somme identique !

Pourquoi de telles inégalités ?


Sans surprise, ces différences ont pour cause des prix de l’immobilier et des taux de crédit très différents en fonction des grandes villes françaises. A Paris, le prix moyen du m² s’établit aujourd’hui à 8 010 euros, immobilier neuf et ancien confondu et à 2 440 euros à Strasbourg.


Quant aux taux de crédit immobilier, même s’ils sont actuellement bas dans toute la France, il n’en reste pas moins que les banques n’appliquent pas toujours des conditions identiques. Pour un bon crédit obtenu sur 20 ans, un taux de 2,65% est observé dans de nombreuses grandes villes quand Nantes, a contrario, relève 2,40%. Une différence qui, si elle semble légère à la lecture, pèse grandement sur le coût final de l’emprunt.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers