Les prix de l’immobilier neuf à travers la France

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Entre prix de l’immobilier neuf qui s’envolent, stagnation et diminution, toutes les villes françaises ne sont pas logées à la même enseigne ! Nous vous proposons aujourd’hui un tour de France de l’immobilier neuf, de ses prix et de ses inégalités.

Immobilier neuf : les villes les plus chères de France


Vous pensiez peut-être que Paris était la ville la plus chère de France ? Et bien la capitale n’arrive qu’en troisième position. Devant elle, Saint-Tropez avec un T3 affiché en moyenne à 825 000 euros et Cannes avec ses 750 000 euros. Un T3 neuf à Paris se vend en moyenne pour 670 000 euros suivi par Levallois-Perret et ses 650 000 euros puis Boulogne-Billancourt où il vous faudra débourser 525 000 euros.

Immobilier neuf : de fortes hausses de prix


Trois villes ont depuis quelques mois vu leurs prix de l’immobilier neuf s’envoler : Divonne-les-Bains, Cannes et Levallois-Perret. Pour la seule ville de Cannes, le coût moyen d’un T3 a augmenté de 19% en six mois. Pourquoi ? Parce qu’un programme de luxe est en cours de construction sur la Croisette tirant les prix vers le haut. Pour acquérir un T3 dans cette résidence d’exception, acheteurs et investisseurs devront débourser la modique somme de 2,2 millions d’euros…


A Béziers, en seulement six mois, les prix du neuf affichent une hausse de 15%. Mais le T3 y reste accessible, vendu à moins de 200 000 euros.

Immobilier neuf : les villes les moins chères de France


A ces prix exorbitants, répondent des villes plus modestes, qui ne bénéficient pas de la renommée de la Croisette… Acheter un logement y est dès lors beaucoup plus accessible. Ainsi, à Dunkerque, un T3 se vend pour une moyenne de 122 000 euros, et pour moins de 150 000 euros, il est possible de devenir propriétaire d’un trois pièces à Miramas, à Evreux ou encore à Fleury-Mérogis.

Immobilier neuf : de fortes baisses


Ce sont les villes en périphérie des grandes agglomérations qui voient leurs prix de l’immobilier neuf baisser le plus rapidement. Ainsi, le top 10 des villes qui enregistrent les plus fortes diminutions, réunit Ecully avec -33%, Eysines avec -20%, Reignier avec -15%, Bègles avec -13% et Seynod avec -10%.


Les inégalités de prix et de tendances en matière d’immobilier neuf sont nombreuses en France. Le budget de l’acquéreur déterminera donc ses possibilités géographiques d’acquisition.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers