Menu

Qui tire les ficelles du parc immobilier en France ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Savez-vous qui détient le parc immobilier en France ? Qui sont les propriétaires et multipropriétaires les plus représentés ? Dans sa récente édition du portrait social (2021), l’Insee zoome sur la propriété immobilière dans l’hexagone. Et les conclusions générales sont sans appel : l’étude révèle que les deux tiers du parc de logements appartiennent à un quart des ménages français mais ce n’est pas tout. Découverte des ficelles cachées et portrait de la (multi)propriété en France.

Zoom sur la propriété en France

La France compte un grand nombre de propriétaires : 58% des foyers sont propriétaires d’un logement (chiffres Insee 2020), qu’il s’agisse d’une résidence principale, d’un investissement locatif ou d’une résidence secondaire (nous y reviendrons dans la suite de cet article). Ce pourcentage est stable depuis quelques années, déjà relevé à 58% par l’Insee en 2017. Au global, 28,4 millions de logements, appartement ou maison, sont détenus par les propriétaires français en leur nom propre ou par le biais d’une SCI, Société Civile Immobilière.


« La part des propriétaires sans charges de remboursement s’est sensiblement accrue jusqu’en 2010, en partie sous l’effet du vieillissement de la population. La part des propriétaires qui n’ont pas fini de rembourser leur emprunt se stabilise depuis une dizaine d’années alors qu’elle avait baissé de façon continue entre 1990 et le milieu des années 2000 », affirme l’Insee.


Donnée intéressante également, en France métropolitaine 82% des biens sont des résidences principales, 10% des résidences secondaires ou occasionnelles et 8% des logements vacants.


Au total, la France hexagonale compte 36,1 millions de logements sur son territoire (chiffres au 1er janvier 2020), un nombre qui a augmenté de 1,1% en moyenne chaque année depuis 1980. Une très faible diminution est cependant à noter au cours des cinq dernières années.


Mais attention, ces chiffres et pourcentages sont à détailler. En effet, 34% des ménages sont propriétaires d’un seul logement. Les multipropriétaires ciblés par l’Insee sont donc minoritaires et pourtant…

Portrait-robot du multipropriétaire français

L’Insee révèle des données intéressantes mais peu étonnantes. Le multipropriétaire en France est en moyenne âgé de 40 ans. Il est le plus souvent un homme (et non une femme) et appartient aux classes socio-professionnelles les plus aisées.


Pour aller encore plus loin, détaillons. 90% des multipropriétaires ont plus de 40 ans. Et plus le nombre de logements dans le patrimoine est important, plus le niveau de vie est élevé. Les 10% des ménages français les plus aisés représentent 60% des multipropriétaires contre 13% des foyers de la moitié plus modeste. Un pourcentage qui grimpe à 76% lorsque l’on s’attarde sur les 1% de multipropriétaires les plus riches et à 81% pour les 0,1% à la plus grosse fortune. Rien d’anormal puisque logiquement, plus les richesses/ressources sont importantes, plus la possibilité de mobiliser les fonds est élevée et permet de se constituer un patrimoine immobilier conséquent. Résidence principale, résidence secondaire, investissement locatif, les multipropriétaires diversifient leurs placements dans le parc immobilier en France.


Donnée qui apparaît comme évidente également, les ménages propriétaires sont très présents dans la classe d’âge après 40 ans comme précédemment évoqué. 2% des multipropriétaires seulement ont moins de 30 ans, 10% ont entre 30 et 39 ans et 51% ont entre 50 et 69 ans. Après 70 ans, la tendance s’inverse puisque 18% seulement possèdent plusieurs logements, volonté de réaliser des donations et de céder leur patrimoine immobilier oblige.


Enfin, deux tiers des foyers multipropriétaires sont des couples. Au sein de ces couples, les deux conjoints peuvent profiter d’un droit de propriété ou non. Dans ce second cas, les hommes sont le plus souvent propriétaires des logements, contrairement à leur conjointe. Le droit de propriété des hommes est en moyenne de 79% des propriétés du ménage contre 71% pour les femmes. Un écart qui grimpe à 94% pour les hommes dans le cas d’une résidence principale contre 82% pour les femmes et à 73% pour les hommes pour un investissement locatif contre 62% pour les femmes. Ces pourcentages sont relevés à 71% pour les hommes et 66% pour les femmes dans le cadre des résidences secondaires.

État de la multipropriété en France

Au total, 7,3 millions de foyers possèdent dans leur patrimoine immobilier au moins deux logements et davantage dans bien des cas. Les pourcentages étant très parlants, la part des multipropriétaires est de 24% des foyers français et ils sont à la tête des deux tiers du parc immobilier du pays. Sur cette proportion, 13% sont propriétaires de deux logements et d’un quart du parc précité. 11% sont propriétaires de trois logements voire davantage et disposent de 46% du parc immobilier en France.


Du côté des locations, la donne est encore plus parlante. Les propriétaires qui possèdent au minimum cinq logements, un million de foyers tout de même, sont à la tête de 50% du parc locatif particulier. À savoir qu’ils ne pèsent que pour 3,5% des ménages français. « Cette concentration de la propriété des logements en location reflète une logique d’accumulation patrimoniale, qui s’appuie notamment sur le recours aux SCI », explique l’Insee.
Il est également intéressant de constater que ces mêmes multipropriétaires de cinq logements ou plus sont sur-représentés dans les grandes agglomérations. Et plus les quartiers sont situés au centre, plus la part de multipropriétaires augmente. Exemple révélateur, les multipropriétaires d’au moins cinq logements possèdent entre 10 et 25% des biens localisés dans les villes de proche banlieue et 45 à 50% des logements situés dans les arrondissements centraux parisiens. Le constat est identique dans les secteurs des principales grandes villes comme Lyon (Croix-Rousse, Presqu’île, Fourvière), de Marseille (Noailles et Belsunce), de Toulouse (Capitole, Carmes), de Lille (Wazemmes, Moulins, Vieux-Lille).

 

Vous voulez rejoindre le rang des propriétaires ? Acheter votre résidence principale ? Réaliser votre investissement locatif ? Le moment est venu de vous lancer ! Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf pour être accompagné/e de A à Z dans votre projet.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
533 avis clients