Découvrez toutes nos offres promotionnelles disponibles jusqu'au 9 Novembre !!! Découvrir les Offres
Menu

Mobilité dans la ville intelligente : les seniors, une nouvelle cible

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Une ville intelligente et verte, non-polluée et non-polluante, une Smart City soucieuse de l’environnement et des enjeux climatiques… Des envies que l’on retrouve majoritairement chez les jeunes générations du monde entier. Alors que l’on parle aujourd’hui de ville durable, de ville propre, de ville résiliente… les seniors eux, se sentent un peu déconnectés de ces problématiques inconnues et surtout absentes dans leurs jeunes années. Une vaste opération de séduction qui passe par une sensibilisation des seniors à la réduction énergétique et notamment à la mobilité dans la ville intelligente. Mais qui dit mobilité, dit équipements adaptés à ce segment de la population de plus de 60 ans. Comment les convaincre de passer à la mobilité verte ?

Toujours moins de gaz à effet de serre dans les villes intelligentes

Il y a peu, la Commission européenne a rendu sa décision : les émissions de gaz à effet de serre devront être réduites d’au moins 55% en Europe d’ici à 2030. Une ligne de conduite incontournable pour freiner le réchauffement climatique aux conséquences plus que catastrophiques.


Plus la Smart City émet de gaz à effet de serre, plus les impacts sont nombreux sur le santé et sur l’environnement mais également sur le volet social pour tous les habitants.


Parmi les leviers principaux pour parvenir à ce dessein propre, des changements majeurs au niveau des transports en commun urbains et des habitudes de mobilité. Si la révolution de la mobilité verte est déjà engagée depuis quelques années, les villes doivent impérativement viser les transports à faible pollution si elles veulent atteindre les objectifs fixés par la Commission européenne. On évoque actuellement une mobilité décarbonée, qui fonctionne donc grâce à l’électricité ou à des biocarburants.


Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, les métros, bus et tramways n’ont pas le monopole de la mobilité verte dans la Smart City. Elle peut en effet être déployée pour les moyens de se déplacer terrestres mais aussi ferroviaires, fluviaux ou logistiques.


Ainsi, les Européens sont de plus en plus friands de cette mobilité écologique, des moyens de transports non-polluants. Mais là encore, les seniors ne semblent pas sensibles à ces ambitions. La mobilité des seniors devient donc une lacune, un frein pour cheminer dans et vers la mobilité verte. Et pourtant, les plus de 60 ans sont nombreux dans les villes intelligentes de France et plus largement du monde.

Une part importante de seniors dans la ville intelligente

Les dernières données de l’INSEE ont révélé que plus de 18 millions de Français étaient âgés de plus de 60 ans et 1,5 million de plus de 85 ans. Une part très conséquente de la population française est donc considérée comme senior. Plus encore, le taux de personnes âgées est plus important que celui des moins de 25 ans pour la première fois dans l’Histoire du pays.


En 2050, ce chiffre pourrait même être doublé, allongement de l’espérance de vie oblige. Il est ainsi évident que les seniors doivent être impliqués dans les enjeux écologiques de la ville intelligente et plus encore dans la mobilité verte et décarbonée. Il s’agit d’une véritable nécessité.


Mais un long chemin est à parcourir. Les seniors d’aujourd’hui sont ceux qui, hier, sont nés avec les voitures, ceux qui conduisent jusqu’à 88 ans en moyenne. Ils n’ont tout simplement rien connu d’autre, toutes catégories socio-professionnelles confondues. La voiture leur sert pour leur vie personnelle et pour leur vie professionnelle, pour les petits trajets et pour les grands parcours. Les impacts négatifs sont oubliés au profit des habitudes bien ancrées.


La partie ne semble donc pas gagnée pour inviter les seniors à laisser leur voiture au garage au profit des transports en commun. Mais difficile ne veut pas dire impossible. Il est ainsi incontournable de proposer des alternatives adéquates, adaptées et séduisantes pour cette tranche de la population. Une phase de sensibilisation autour des innovations de mobilité dans la ville intelligente est le point de départ, suivie de la création de nouvelles alternatives pensées pour convaincre les plus de 60 ans.

Quelles sont les solutions mobilité adaptées dans la ville intelligente pour les seniors ?

La première idée est sans doute de brandir la carte de la santé et du dynamisme. Ainsi, en aménageant d’agréables pistes cyclables et piétonnes en sensibilisant les seniors aux bienfaits de l’activité sportive sur leur santé, il est envisageable qu’ils se laissent tenter. Plus encore si les collectivités parviennent à faire passer le message : la perte d’autonomie peut être grandement retardée par une activité physique douce et régulière. Prendre la voiture pour aller chercher son pain non, marcher quelques kilomètres par jour à allure modérée oui. Une pratique qui vaut évidemment pour tous.


Au-delà de cette pratique de bon sens, il existe un marché dédié aux seniors, la Silver Economy, qui s’attache à proposer des solutions innovantes et dédiées aux plus de 60 ans. La cible seniors est florissante et porteuse tant elle augmente et augmentera ces prochaines années. De fait, l’émergence des options mobilité verte est prometteuse. En voici quelques-unes, une liste très loin d’être exhaustive :

  • Qui n’a jamais été chargé de bagages lors de ces voyages en train ? Vous conviendrez que cette difficulté peut grandement freiner les seniors à opter pour les solutions mobilité de la SNCF. Qu’à cela ne tienne, la SNCF a mis en place ces dernières années deux dispositifs « Bagages en Point Relais » et « Domicile-Train ». En optant pour cette solution, les seniors peuvent bénéficier d’une aide bienvenue pour porter leurs sacs et valises et/ou recevoir un accompagnement personnalisé s’ils le souhaitent.

 

  • Pour les plus de 80 ans qui veulent reléguer leur voiture au garage, le service « Sortir Plus » permet d’être accompagné à pied ou en voiture pour aller chez le médecin, voir un spectacle, faire des courses… Un bon moyen de ne pas se sentir isolé dans sa ville tout en réalisant une petite marche à pied.

 

  • Pour tous les piétons et principalement ceux à mobilité réduite, « Streetco » est une application novatrice qui permet de signaler les obstacles en temps réel et de déterminer les lieux (in)accessibles.

 

  • Direction le Danemark pour une promenade à vélo. Le « Cycling without age » permet aux personnes âgées d’être transportées à vélo par des volontaires. Un projet solidaire qui permet également de tisser un lien social intergénérationnel fort.

 

  • Enfin, c’est au Japon que les seniors peuvent emprunter le robot taxi, un taxi autonome et sans conducteur qui amène les personnes âgées d’un point A à un point B pour de petits déplacements depuis leur domicile jusqu’au supermarché ou chez le médecin.

 

Si la mobilité intelligente pour le seniors en est à ses prémices, la Smart City s’est engagée dans ce vertueux chemin. On assiste ainsi à l’amélioration des accès aux transports en commun, aux aménagements urbains dédiés aux personnes âgées ou encore à la promotion du covoiturage. Cela suffira-t-il ?


Vous avez plus de 60 ans et vous vivez en ville ? Quel(s) moyen(s) de transport utilisez-vous au quotidien ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
421 avis clients