Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

La crise sanitaire booste l'investissement locatif

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Contrairement à certaines annonces, la crise sanitaire n’a que peu impacté le marché immobilier. Si des changements de tendances ont été amorcés, si les envies des Français ont un peu évolué, le secteur se porte bien avec des indicateurs au vert et des envies immobilières très présentes. Les investissements locatifs notamment ont explosé l’an passé et annoncent des records pour cette année qui débute. Investir dans la pierre locative est une priorité des particuliers, valeur refuge par excellence. Explications chiffrées.

L’investissement locatif en chiffres

Les investisseurs sont au rendez-vous sur le marché immobilier. Ils ont représenté l’an dernier 29,4% des transactions immobilières. Acheter pour louer, une idée qui séduit les particuliers qui ont été 2,2% de plus à miser sur la pierre en 2020 en comparaison de 2019 selon les données récemment publiées par Century 21. Plus encore le pourcentage est en constante progression : 17,4% en 2017 et 27,2% en 2019.


L’Ile-de-France affiche par exemple une part d’investisseurs de 23,9% en 2020 contre 22,2% en 2019. La progression est ainsi de 1,7 point sur 12 mois. Sans grande surprise, certains départements d’Ile-de-France sont plus intéressants que d’autres. Ainsi, la part d’investisseurs est de 31,1% à Paris, un niveau qui a peu progressé mais qui est très haut depuis plusieurs années, de 23,3% dans les Yvelines (+2,2 points), de 22,3% dans le Val-d’Oise (+2,6 points), de 23,5% dans les Hauts-de-Seine (+3,2%) et de 27% en Seine-Saint-Denis (+4,6 points).

Quelles conclusions pour les chiffres de l’investissement locatif ?

Sans grande surprise, il est aisé de conclure que la crise sanitaire a poussé les Français vers la pierre. Perçue comme sécurisé et pérenne, l’investissement locatif rassure, l’immobilier est stable et fluctue peu, mieux encore il prend de la valeur au fil du temps. Il est ainsi plus intéressant qu’un simple livret d’épargne.


Du côté de l’investissement locatif, la tendance est donc montante. Donnée étonnante, les investisseurs sont aussi bien des particuliers qui possèdent une épargne à placer que des particuliers qui n’ont actuellement pas les moyens d’acheter la résidence principale de leurs rêves. Ils se positionnent donc sur un investissement locatif tout en restant locataire de leur logement principal. Savez-vous comment ? En grande partie grâce aux aides accordées par l’Etat pour investir dans l’immobilier. Quel dispositif est fait pour vous cette année ?

Comment investir avec la loi Pinel en 2021 ?

La loi Pinel est le dispositif qui fait le plus parler, celui qui fait battre le cœur des investisseurs depuis plusieurs années. Il donne la possibilité de profiter d’une attractive fiscalité tout en créant un patrimoine sécurisé. La condition pour en profiter ? Choisir un logement neuf en zone tendue, à savoir une zone dans laquelle la demande locative est plus forte que l’offre. Après la remise des clés, le bailleur loue le logement au titre de résidence principale non meublée pendant une durée préalablement définie de 6, 9 ou 12 ans. En échange, il bénéficie d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% proportionnellement. Son montant est calculé sur un maximum de 300 000€ par année dans la limite de deux biens achetés. Il peut donc atteindre 63 000€ au global. Le plus ? La loi Pinel donne la possibilité de louer le logement neuf à un membre de sa famille, ascendant ou descendant.

Comment investir avec la loi Censi-Bouvard en 2021 ?

Autre possibilité, réaliser un investissement locatif en Censi-Bouvard. Ce dispositif de défiscalisation donne la possibilité d’acheter un bien immobilier neuf meublé inclus dans une résidence de services, à savoir une résidence étudiante, une résidence seniors ou un EHPAD. A la clé, une réduction d’impôt de 11% sur 9 ans et une TVA récupérée. Le montant de la défiscalisation est là encore calculé sur un montant maximum de 300 000€ HT. La loi Censi-Bouvard sied particulièrement aux investisseurs qui disposent de peu de temps à accorder à leur placement. L’appartement neuf est en effet géré par une société de gestion locative, sous le sceau d’un bail commercial. Le particulier investisseur bénéficie ainsi de loyers garantis et d’une tranquillité certaine.

La feuille de route de l’investisseur

Si comme de nombreux particuliers vous souhaitez vous lancer dans un investissement locatif cette année, voici une feuille de route sous forme de questions qui vous aiguillera dans votre projet.

  • Pourquoi voulez-vous investir dans l’immobilier ?
  • Quels sont vos intérêts dans l’investissement locatif ?
  • Quels sont les objectifs de votre investissement locatif ?
  • Quels sont les avantages de l’immobilier neuf pour votre investissement locatif ?
  • Quelle est la rentabilité que vous attendez de votre investissement locatif ?
  • Quelle est la ville voire le quartier dans lesquels vous souhaitez investir ?
  • Quelle réduction d’impôts pouvez-vous espérer en fonction du dispositif de défiscalisation choisi ?
  • Comment déclarer vos revenus locatifs de manière optimale ?
  • Pourquoi choisir un dispositif ou un autre ?
  • Quelles sont les conditions de location à respecter ?
  • Comment les plus-values de votre investissement locatif seront-elles taxées ?
  • Comment choisir le bon programme immobilier neuf ?

 

Beaucoup de questions pour un investissement locatif 100% maîtrisé et rentabilisé. Vous avez besoin d’aide dans votre parcours d’investisseur ? Les experts Médicis Immobilier Neuf sont à votre écoute pour vous accompagner. 2021 sera l’année phare pour votre patrimoine immobilier.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
404 avis clients