Premier bilan : quelles sont les perspectives pour l'immobilier neuf en 2021 ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

On s'en souvient, 2019 avait battu tous les records pour l'immobilier ancien comme pour l'immobilier neuf. Avec plus de 160 000 logements neufs commercialisés et vendus l'an dernier, 2020 pourrait-il faire aussi bien voire mieux ? Même si acheteurs et investisseurs sont au rendez-vous, cette année si particulière en raison du confinement et de la crise sanitaire semble mettre à mal ce dessein. Entre bilan et perspectives, retour sur 2020 et prévisions pour 2021.

L'immobilier en 2020 a-t-il vraiment souffert de la crise ?

Alors que les premiers mois de l'année annonçaient une année exceptionnelle, le confinement a marqué un arrêt brutal pour le marché immobilier neuf comme pour le marché ancien. Mais la catastrophe attendue n'a cependant pas eu lieu. Le choc a été soudain mais de manière très courte et limitée dans le temps. Dès la fin du confinement les acheteurs se sont positionnés sur le marché immobilier neuf et sur celui de l'ancien, comme si ces mois de pause avaient encore rendu leurs projets d'investir dans la pierre encore plus présents, plus pressants même.


Dès le mois de juin 2020, tous les signaux étaient au vert sur les deux segments. La vente de maisons neuves a même fait mieux l'été dernier qu'à l'été 2019, c'est pour dire les atouts du marché immobilier français. Il reste cependant logique et évident que l'immobilier 2020 sera en recul sur douze mois en comparaison de l'an passé.

Certitudes et incertitudes sur le marché immobilier 2021

En fonction des experts, l'année à venir n'est pas perçue de manière identique. La Banque de France est la plus alarmiste en avançant un niveau de chômage à 11,5% à la mi-2021. Le Crédit Agricole est quant à lui moins pessimiste. Le risque de chômage est réel et il apparaît comme évident que les ménages seront plus méfiants, plus attentistes, plus en recul au regard du contexte économique instable.


Mais a contrario, la période post-confinement l'a démontré, l'immobilier est encore et toujours perçu comme une valeur refuge. Ainsi, même si le durcissement des conditions d'emprunt pourra entraîner une diminution du nombre de ménages solvables, elle restera minime et contrée par la volonté des Français d'investir, que cela soit pour se loger ou pour louer, pour ancrer leur patrimoine et placer leur argent de manière sécurisée. Malgré la crise, l'immobilier reste en effet stable et assure une sécurité bienvenue aux particuliers.

Les nouvelles envies des Français pour leur patrimoine immobilier en 2021

Le marché est et sera également soutenu par les nouvelles envies des Français. Le confinement et le déploiement du télétravail principalement, ont en effet rebattu les cartes et révélé des besoins plus affirmés. Ainsi, les particuliers ont envie d'espace en intérieur ET en extérieur. Les biens avec balcon, terrasse, jardin privatif ou même loggia ont plus que jamais la cote, en cœur de ville également. C'est ici que l'immobilier neuf a une carte à jouer. Les programmes immobiliers neufs en France proposent le plus souvent des biens prolongés par un espace extérieur complété par d'autres commodités comme un stationnement, des espaces communs… Les Français sont donc de plus en plus nombreux à se tourner vers ce segment du marché plus confortable, plus spacieux et moins énergivore.

Des soutiens à l'achat immobilier neuf en 2020 et en 2021

L'envie des Français de miser sur l'immobilier est là et elle est soutenue par différents mécanismes. Cette année comme l'an prochain, les taux de crédit devraient rester bas, très bas même malgré une légère remontée ces dernières semaines. Et ils devraient être stables ces prochains mois, 2021 compris. Une bonne nouvelle pour les acquéreurs qui profitent de taux et de conditions d'emprunt très favorables.


En fonction de leur projet immobilier, ils peuvent également bénéficier de mécanismes fiscaux avantageux, dans l'immobilier neuf surtout. Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) pour l'achat d'une résidence principale et la loi Pinel pour réaliser un investissement locatif sont largement plébiscités par les acheteurs. Deux dispositifs prolongés l'an prochain.


Les incertitudes économiques ne freinent pas les envies des Français de devenir propriétaire. Et vous ? Quel est votre projet immobilier pour cette fin d'année ? Pour 2021 ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf pour vous aider dans vos démarches.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers