Menu

Emmanuelle Cosse, fédératrice du monde HLM

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Un court article aujourd'hui pour une actualité immobilière à retenir en cette période mouvementée, pour l'immobilier et le logement particulièrement. L'ancienne ministre Emmanuelle Cosse est de retour sur la scène immobilière, à un poste un peu différent. Elle a en effet été élue présidente de l'Union sociale de l'habitat (USH), une fédération de plus de 700 organismes HLM. Retour sur son parcours.

Un nouveau poste pour Emmanuelle Cosse

Emmanuelle Cosse est déjà connue dans le monde du Logement et de l'immobilier. Elle a en effet assumé la fonction de ministre du Logement sous François Hollande entre 2016 et 2017. Elle prend aujourd'hui une autre fonction, fraîchement nommée à la tête de l'Union sociale de l'habitat.


"Emmanuelle Cosse est élue présidente de l’Union sociale pour l’habitat (USH)" peut-on lire dans un communiqué de la même organisation.


L'Union sociale de l'habitat réunit sous son égide 700 organismes HLM, de toutes les familles de bailleurs sociaux.


Pour rappel, avant d'entrer dans le monde de l'immobilier, du logement et à présent du HLM, Emmanuelle Cosse était la figure majeure du camp d'Europe Écologie Les Verts (EELV). Elle avait délaissé ce poste pour assumer ses fonctions de Ministre du logement.

La crise du monde HLM

Avant Emmanuelle Cosse, l'USH était dirigée par Jean-Louis Dumont, élu en 2012. Ces dernières années, le socialiste a dû faire face à une crise sans précédent, gérant notamment des demandes d'économies très conséquentes au monde HLM sous le mandat d'Emmanuel Macron. Des mesures qui n'étaient pas du goût de l'opposition et qui avaient soulevé les mécontentements et désaccords. Des compromis avaient ainsi été trouvés en 2019.


2020 signe donc l'année du renouveau pour le monde HLM. Emmanuelle Cosse a d'ores et déjà promis des "victoires ponctuelles ou structurantes" avec pour objectif un rassemblement de la totalité des bailleurs sociaux pour y parvenir. C'est donc un rôle de fédératrice que s'est donnée l'ancienne ministre du Logement.


Emmanuelle Cosse arrive au plus fort de la crise sanitaire qui tourmente la France et semble en avoir pleinement conscience. Elle a d'ailleurs affirmé dans le communiqué publié "On peut malheureusement penser que la dégradation de la situation économique et donc sociale aura un impact sur la demande de logements sociaux." avant d'évoquer une urgence sociale "dans laquelle se trouve une partie croissante de la population" et qui "doit être notre boussole, collectivement". Une conclusion qui se veut à la fois rassurante et initiatrice des actions à venir.


Que pensez-vous de cette élection en pleine crise du coronavirus ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
557 avis clients