Menu

Qui est le nouveau ministre du Logement d’Emmanuel Macron ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Pendant trois semaines, le monde de l’immobilier a retenu son souffle. Trois semaines pendant lesquelles le poste de ministre délégué au Logement est resté vacant alors même que le marché est en pleine crise. Une réponse a enfin été apportée aux interrogations : Guillaume Kasbarian est désormais officiellement ministre délégué au Logement depuis le 8 février 2024. Entre biographie et chantiers à mener, quels sont les défis qui attendent le nouveau ministre en poste ?

Après Olivier Klein et Patrice Vergriete, qui est le nouveau ministre chargé du Logement en France ? Quel est son nom ?

Déjà connu sur la scène de l’immobilier, Guillaume Kasbarian a finalement succédé à Patrice Vergriete aux commandes du Logement. Cinquième ministre nommé à cette fonction sous le gouvernement Macron, il a été désigné le 8 février dernier.

Mais qui est Guillaume Kasbarian, ministre du Logement 2024 désigné par le Premier ministre ? 36 ans, député Renaissance d’Eure-et-Loir, le nouveau ministre du Logement est un proche de Gabriel Attal. Après un diplôme à l’Essec, il est entré en politique en 2017 avec un penchant marqué (et parfois critiqué) vers une politique de droite. On se souvient notamment de sa récente proposition (2022) de loi anti-squat adoptée en octobre 2023. Une loi qui a fait grincer des dents, nous y reviendrons.  Ses orientations politiques dénotent avec une majorité de ses prédécesseurs davantage situés à gauche avec leur politique plutôt sociale.

Quel est le rôle du ministre du Logement au gouvernement ? Quels sont les principaux chantiers de Guillaume Kasbarian ?

On ne va pas se mentir, logement, immobilier, bâtiment… sont des enjeux forts, majeurs même de ce quinquennat. Il s’agit d’un défi complexe à relever par le gouvernement Attal qui doit se montrer à la hauteur des attentes et des problématiques.

« C’est un ministère qui touche à la vie quotidienne des Français. Je vais me consacrer à répondre à cette crise du Logement. C’est une très grosse responsabilité, un gros défi et je suis convaincu qu’on va réussir à le relever. J’ai toute la motivation, la niaque, pour libérer l’offre, puisque la feuille de route est claire : c’est de permettre à chacun d’accéder au logement » s’est exprimé Guillaume Kasbarian dans L’Echo Républicain (8 février 2024).

Un choc de l’offre très attendu par les professionnels et les particuliers en France

Logiquement, Guillaume Kasbarian a largement mentionné le choc de l’offre amorcé en réponse à la crise du logement en France par Gabriel Attal il y a une quinzaine de jours. Le ministre du Logement tient plus particulièrement à rassurer et à encourager les propriétaires, bailleurs privés en tête. Il met ainsi l’accent sur la nécessité et le bien fondé de l’investissement locatif, sur ce placement sûr, sécurisé et intéressant que représente la pierre pour les Français.

Reste et restera encore à déterminer et observer les actions concrètes menées ces prochaines semaines et ces prochains mois pour inciter les particuliers et plus largement les acteurs du logement à franchir le pas de l’investissement locatif, indispensable pour répondre à la demande locative en France.

Guillaume Kasbarian l’affirme, il nourrit une motivation sans faille pour lutter contre la crise du logement et redonner de l’air et du dynamisme à ce secteur étroitement lié à la bonne santé de l’économie française.

Pourquoi la politique du nouveau ministre du Logement est-elle controversée ?

La nomination de Guillaume Kasbarian fait réagir. Comme rapidement évoqué, il est à l’origine de la loi anti-squat adoptée en octobre 2023. Certains acteurs du secteur voit donc en sa nomination une « provocation, une honte ». Manuel Dimergue, directeur des études de la Fondation Abbé Pierre par exemple, met en avant une politique du Logement possiblement endurcie qui laisserait sur le côté les ménages les plus en difficultés. Les défenseurs des mal-logés risquent de s’insurger ces prochains mois…

« Un ministre qui a passé une loi qui confond les mal-logés et les squatteurs. C’est une véritable déclaration de guerre aux locataires. Il a fait une loi de répression par rapport aux locataires et aux associations de locataires », propos tenus par Eddie Jacquemart, président de la Confédération Nationale du Logement (CNL) au micro de France Info.

Pour situer, la loi anti-squat vise à faciliter les expulsions, à sanctionner plus lourdement les squatteurs et les mauvais payeurs mais aussi à simplifier la résiliation des baux de location en fonction de situations données. Une loi très controversée qui a le mérite, comme évoqué par certains, de fluidifier le marché immobilier de la location et de rassurer les propriétaires-bailleurs, dans le privé notamment.

Ministre délégué, mais ministre très impliqué

Très rapidement, Guillaume Kasbarian va devoir faire ses preuves. Le ministre délégué est nommé en pleine tempête et arrive avec de très nombreux dossiers à traiter et notamment :

  • La construction de programmes immobiliers neufs en France.
  • Le manque de logements à la location dans le parc privé.
  • Le très important manque de logements sociaux disponibles à la location.
  • La difficulté d'accession à la propriété due en partie aux conditions bancaires qui se sont durcies ces derniers mois, aux prix de l’immobilier élevés, aux taux d’intérêt bloquants pour certains dossiers d’emprunteurs, la dimension écologique (et problématique) à laquelle doit se conformer le secteur du Logement… La liste est longue !

 

Bon à savoir : le ministre délégué au Logement est rattaché au Ministère de la Transition Écologique. Une prise en compte importante de la place de l’immobilier dans la transition écologique à accélérer. Pour rappel, le logement génère 19% des émissions de gaz à effet de serre en France.

L’heure est désormais à l’action pour le nouveau ministre délégué au Logement et, pour nous, pour les acteurs du secteur, à l’observation des dossiers réellement ouverts ces prochaines semaines !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
818 avis clients