Open Data : comment les données ouvertes guident la ville intelligente

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Lorsque l’on parle de Smart City, de ville intelligente, l’Open Data n’est jamais très loin. Composante clé, la connexion entre les réseaux, l’exploitation des données et leur croisement pour en tirer des enseignements et des prévisions sont au cœur de la ville intelligente. Plus simplement, l’Open Data c’est quoi et à quoi ça sert ?

Qu’est-ce l’Open Data ?


Selon Wikipedia, « une donnée ouverte (en anglais open data) est une information publique brute, qui a vocation à être librement accessible et réutilisable. La philosophie pratique des données ouvertes préconise une libre disponibilité pour tous et chacun, sans restriction de copyright, brevets ou d'autres mécanismes de contrôle. En informatique, une donnée ouverte est une information structurée ou pas, publique ou privée et généralement non utilisable par un humain mais interprétable par une machine ». En résumé, l’Open Data permet à tout un chacun de bénéficier des données et de s’en servir librement.

L’Open Data pour une ville plus intelligente


Les données ouvertes ont l’avantage d’émerger de sources très diversifiées et d’acteurs pluriels. Une fois collectées, elles doivent être traitées et partagées pour :


• Comprendre le fonctionnement de la ville intelligente, mettre en avant les consommations actuelles et nécessaires et faire ressortir les dysfonctionnements pour les pallier.
• Après cette collecte et ce traitement, l’Open Data permet de faire émerger de nouveaux services et usages dans la Smart City.


Simple non ?

Smart City et Open Data ? Un lien étroit


L’Open Data ou, pour parler plus simplement, les données ouvertes, sont un incontournable, un élément indispensable dans la Smart City. Elles permettent en effet d’évaluer et de mesurer le potentiel, voire de le prévoir, des différentes entités urbaines. Cela peut aller du domaine des transports à celui de l’immobilier en passant par l’éducation et les réseaux électriques, aussi appelés Smart Grids.


En collectant les données en temps réel et à la source même, il est ainsi possible d’élaborer des solutions adaptées. Un exemple ? La mise en place d’un personnel adapté dans les transports en commun pour faire face aux besoins accrus lors des pics d’affluence. Les usagers sont satisfaits de voir que leurs besoins sont pris en compte et le personnel satisfait d’être en nombre suffisant pour faire face à toutes les situations.


On comprend donc aisément que l’Open Data a pour but de mettre tout le monde d’accord au sein de la Smart City.

L’Open Data ou la disponibilité des données


La collecte, le tri, l’analyse des données n’auraient pas le même enjeu si elles n’étaient pas lisibles simplement. C’est ainsi qu’elles sont partagées via des formats standards dont les plus connus sont les APIs.


Tous les acteurs, qu’ils soient publics ou privés, qu’ils soient professionnels ou particuliers accèdent ainsi facilement à ces données.


Et il est d’autant plus intéressant de rendre les données accessibles dans la Smart City qu’elles proviennent en partie des citoyens eux-mêmes. Nous sommes en effet majoritairement équipés de smartphones, véritables capteurs de données au quotidien, acteurs de l’Open Data dans notre ville.

Open Data : cas pratique dans la Smart City


Pour illustrer les enjeux de l’Open Data, prenons l’exemple de l’immobilier. Imaginez des logements neufs qui sortent de terre. Pour les rendre intelligents, les relier à internet n’est pas suffisant. La Smart City intègre de vrais bâtiments intelligents, ceux qui communiquent avec d’autres systèmes pour optimiser la gestion d’énergie, pour véhiculer les données, pour observer la température…


Un autre exemple ? Avez-vous entendu parler des Smart Grids ? Ces réseaux électriques intelligents ont pour enjeu de répondre à la demande future en électricité des citoyens dans la ville intelligente. Il ne s’agit pas seulement de regarder les consommations passées pour se faire une idée, mais bien d’intégrer les nouvelles données, celles de l’émergence croissante des véhicules électriques ou encore l’importance de prendre en compte les énergies renouvelables dans le circuit électrique.


Autant de défis techniques à relever dans la Smart City de demain grâce à l’Open Data.


Aviez-vous entendu parler de l’Open Data avant de lire cet article ? Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que la Smart City est un modèle d’avenir pour les villes du monde entier ? Nous sommes curieux d’avoir vos avis. ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers