Smart grids : quand les réseaux électriques deviennent intelligents

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Comprendre, gérer, réguler et optimiser la consommation électrique des usagers est un enjeu majeur au niveau ressources comme au niveau coût. C’est la raison d’exister des Smart grids ou réseaux intelligents qui prennent de plus en plus de place dans la Smart City. On vous explique la révolution qui s’organiser dans votre réseau électrique !

Qu’est-ce que les Smart grids ?


Pour faire simple, les Smart grids désignent les réseaux électriques intelligents. C’est-à-dire ? Il s’agit d’ajouter de petites fonctionnalités empruntées aux nouvelles technologies de l’information et de la communication pour rendre les réseaux électriques publics intelligents. Dans quel but ? Plus de performance, plus d’anticipation, un meilleur équilibre dans le service et des prix toujours plus compétitifs pour les usagers. Tout le monde a donc à y gagner.


Ceci étant dit, savez-vous comment fonctionne le réseau électrique public aujourd’hui ? Il permet de faire le lien entre les consommateurs et les producteurs d’énergie. Les premiers sont majoritairement représentés par les particuliers et les industries et les seconds par les centrales thermiques, les centrales nucléaires mais aussi les éoliennes ou encore les panneaux solaires.

Les Smart grids à la rescousse de problématiques majeures


Si les Smart grids ont été pensés, c’est avant tout pour répondre à une difficulté importante de l’électricité : son stockage est extrêmement compliqué et sa distribution difficile à équilibrer. Malgré cette donnée, le réseau doit être stable pour permettre aux usagers d’utiliser l’électricité à loisir et sans interruption. L’équilibre doit ainsi être parfait, en tout temps et en toute saison sous peine de voir un grand blackout sur le marché !


Pour parvenir à ce nécessaire équilibre, les fournisseurs d’énergie s’appuient sur différentes données comme les conditions météorologiques et la consommation électrique des ménages sur les dernières années. Il s’agit de croiser les données passées pour anticiper le futur.


Mais aujourd’hui, ces données ne sont plus suffisantes pour assurer le bon fonctionnement du réseau électrique. En effet, plus les années passent, plus la consommation s’accroit. Il n’y a donc plus de point de comparaison fiable. Appareils en tout genre, climatisation, chauffage électrique… les besoins en électricité sont de plus en plus importants. D’autant qu’en passant progressivement à l’heure des véhicules électriques, le réseau doit être optimal dans son fonctionnement. Et, on le sait déjà, le réseau actuel est trop coûteux et inadapté pour faire face à la demande appelée dans quelques années.


D’autant que depuis quelques temps, de nouvelles sources d’énergie ont émergé. On pense notamment à l’énergie solaire, éolienne… Ces productions intermittentes sont plus difficiles à maîtriser et à anticiper. Plus encore, l’électricité produite par ses vecteurs et non utilisée est définitivement perdue. Un vrai manque à gagner !


C’est ici tout l’intérêt des Smart grids qui permettront d’optimiser le fonctionnement des réseaux électriques en donnant des informations ciblées sur l’énergie en circulation. A la clé, un meilleur contrôle et une optimisation majeure du fonctionnement du vaste réseau électrique public.

Les nouvelles technologies à la rescousse du réseau électrique


Ces contraintes énoncées, quelles va être le réel intérêt des Smart grids ? Les NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication), vont jouer un rôle prépondérant ces prochaines années pour, notamment, trouver un équilibre entre l’offre et la demande en électricité. Les réseaux intelligents intégreront même les énergies renouvelables dans l’équation, ces énergies qui sont aujourd’hui quasi imprévisibles.


Pour arriver à cette parfaite équation, le double avantage des Smart Grids sera largement exploité à savoir : leur interaction et leur communication ainsi que la possibilité d’échanger les données entre tous les acteurs du réseau, qu’il s’agisse des producteurs ou des consommateurs. 

Les avantages des Smart grids pour nous, particuliers


A première vue, on peut se dire que les consommateurs ne seront que peu, ou pas, impactés par l’intégration des nouvelles technologies au sein des réseaux électriques publics. Et pourtant… Nous, particuliers, allons devenir acteurs de notre consommation et même, peut-être, de notre production. Un exemple ? Vous avez une éolienne dans votre jardin ou des panneaux solaires sur votre toit ? Dans peu de temps, l’électricité non consommée sera systématiquement injectée dans le réseau public ou réinjectée dans votre circuit privé (et donc stockée). Des tentatives ont déjà été effectuées mais sans grand succès jusqu’à maintenant.


Plus encore, le croisement de toutes les données permettra d’avoir une vision globale des consommations d’un foyer et, donc, de se voir proposer une offre parfaitement adaptée.
Pour résumer, les Smart grids permettront aux particuliers d’adapter leurs consommations électriques, de comprendre leurs factures et de les maîtriser, de posséder une offre adaptée à leurs besoins et de voir les pannes détectées et gérées beaucoup plus rapidement.


Plus largement, ils intègreront les énergies renouvelables, aideront à la création d’un réseau électrique décarboné et rendront les particuliers acteurs de leurs consommations. Une vraie évolution se profile ces prochaines années au cœur du réseau électrique.


Les Smart grids font partie intégrante de projets plus globaux de Smart City : comment faire cohabiter les usagers urbains et les ressources ? Cette thématique vous intéresse ? Plusieurs articles devraient vous passionner sur notre site : Smart parking, quand le stationnement se réinvente ou encore La Smart City ? Introduction à la ville intelligente.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers