Investissement immobilier : une valeur sûre pour les Français

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Une étude Elabe menée pour le compte du Crédit Foncier et publiée le 7 mars 2017 est formelle : les Français croient encore et toujours en la pierre. L’investissement immobilier est aujourd’hui considéré comme le placement le plus sûr, devançant largement les autres placements financiers. Qu’importe leur âge, les Français ont envie de devenir propriétaire pour sécuriser leur argent et leur futur.

L’investissement immobilier, la grande priorité des Français


L’enquête du Crédit Foncier révèle qu’une très grande majorité des Français souhaitent acheter un appartement ou une maison pour constituer leur patrimoine. Et lorsqu’on leur pose la question, les sondés affirment qu’en cas de donation, d’héritage ou même s’ils gagnent au loto, ils seraient 70% à choisir l’immobilier pour placer leur argent. Les placements financiers arrivent loin derrière dans les intentions des Français en cas de rentrée soudaine d’argent.


La donne est la même, que les interrogés soient propriétaires ou locataires. Les premiers seraient 68% à placer leur argent dans la pierre et les seconds 79%.

Être propriétaire, une situation positive


Il y a une idée qui traverse les âges : être propriétaire de sa résidence principale est jugé positif par 92% des sondés, soit neuf Français sur dix. Pourquoi ? Parce que 67% des interrogés jugent qu’être propriétaire permet d’avoir la sensation d’être chez soi, 54% de constituer un patrimoine à ses enfants, 49% de se constituer un patrimoine propre et 50% d’anticiper sa retraite. Chez les 25-34 ans, être propriétaire véhicule une certaine fierté et chez les 18-24 ans, il s’agit d’un fort symbole de réussite sociale.

Mais l’investissement immobilier reste encore trop souvent inaccessible


Si les Français qui souhaitent devenir propriétaires sont nombreux, le passage à l’acte est plus compliqué. Pour 71% des sondés, il est difficile, voire très difficile, d’accéder à la propriété. Les 18-35 ans sont 65% à penser qu’il est aujourd’hui plus difficile de réaliser un investissement immobilier qu’à l’époque de leurs parents, contre 54% des plus de 65 ans.


Pourquoi ? Parce que les prix de l’immobilier sont plus élevés pour 65% des jeunes et pour 66% des plus de 65 ans. Les deux tranches d’âge tablent également sur une diminution du pouvoir d’achat à 65% et 66% et sur l’instabilité de la situation économique à 54% pour expliquer cette difficile accession à la propriété.


Pessimiste, six interrogés sur dix ont la certitude que leurs enfants auront encore plus de mal à devenir propriétaire. Une vision qui pourrait se révéler inexacte : les politiques mettent en effet l’accent sur l’accession à la propriété en rendant solvables de plus en plus de ménages par le biais d’aides à l’achat. Il y a donc fort à parier, finalement, que réaliser un investissement immobilier ne sera pas plus difficile dans les années à venir.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers