Les professionnels de l’immobilier ont le moral au beau fixe

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Un peu moins de 80% des professionnels de l’immobilier disent envisager les 12 mois à venir avec optimisme. Entre loi Pinel attractive, PTZ+ bonifié et taux de crédit immobilier au plancher, il faut dire qu’il y a toutes les raisons de penser que 2016, voire 2017, seront des années exceptionnelles pour le secteur.

80% des professionnels de l’immobilier optimistes

 

Une récente enquête du Crédit-Foncier/CSA dévoile des chiffres très encourageants : 78% des professionnels de l’immobilier, quatre sur cinq, s’affirment « optimistes » pour leur secteur d’activité dans les douze prochains mois. L’étude a été menée entre le 29 août et le 4 septembre au téléphone. Les professionnels interrogés sans autant des agents immobiliers que des promoteurs, des lotisseurs, des constructeurs de maisons individuelles ou encore des gestionnaires du patrimoine.


À titre de comparaison, il y a quatre mois, ils étaient 74% à donner un ressenti positif.

Pourquoi les professionnels de l’immobilier sont confiants ?


Il faut dire que les professionnels de l’immobilier ont toutes les raisons d’avoir le sourire. Lorsque les vecteurs principaux de cet optimisme leur sont demandés, ils répondent à 94% que les taux de crédit immobilier très bas jouent en faveur du marché (et de la leur) et à 72% que les conditions revues du PTZ+ dynamisent le secteur.


Aux côté de ces optimistes, il y a les pessimistes. Eux mettent en avant à 86% un contexte économique morose et à 65% la baisse du pouvoir d’achat des ménages français.

Et pour le marché de l’immobilier neuf ?


Concernant le marché de l’immobilier neuf, 66% des professionnels de l’immobilier sondés (sur un total de 400 personnes), se prononcent en faveur d’une stabilisation des prix, contre seulement 52% pour l’ancien. Enfin, 55% des acteurs du secteur interrogés anticipent un volume de transactions stable.

La rentabilité de l’achat immobilier à son paroxysme


Un optimisme affiché qui est appuyé par une récente étude publiée par Meilleurtaux.com. Il y a quelques jours, le courtier expliquait, chiffres à l’appui, que 2016 était résolument l’année pour se lancer dans un achat immobilier. Il faut en effet actuellement moins de trois ans dans 27 villes françaises (comme Rennes, Grenoble, Strasbourg…) pour que l’acquisition de sa résidence principale (70m²) soit plus rentable qu’une location. Une tendance identique partout en France puisque, même dans la capitale, l’achat est gagnant au bout de 6,5 ans (14,5 ans en 2015). Une différence marquée entre 2015 et 2016 grâce à la dégringolade des taux de crédit immobilier dont profitent acheteurs comme investisseurs.


Et vous, avez-vous profité de cette période pour devenir propriétaire ? Êtes-vous prêt à franchir le cap ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers