Horizon de placement à 5 ans, 10 ans : comment choisir son bien pour investir ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Tous les investisseurs immobiliers n’ont pas les mêmes attentes en matière de placement. Certains voudront revendre rapidement pour espérer une belle plus-value, d’autres souhaiteront conserver le bien pendant plusieurs années pour toucher les loyers. En fonction de cet horizon de placement, le type d’investissement n’est pas le même. Les caractéristiques à prendre en compte lors de l’achat sont donc très différentes.

Définition de l’horizon de placement


Par horizon de placement, on désigne la durée estimée par l’investisseur pendant laquelle il n’aura pas besoin de son argent. Il s’agit d’une sorte d’immobilisation des fonds maximale. Elle est définie en fonction du patrimoine, des revenus et des objectifs d’épargne. Cet horizon de placement peut également s’appliquer dans le cas d’un investissement immobilier. Il s’agit alors de déterminer pendant combien de temps le propriétaire/investisseur veut conserver son logement.

Un horizon de placement à 5 ans pour revendre rapidement


Lorsqu’il choisit d’investir dans la pierre, un particulier peut souhaiter une valorisation rapide du bien, pour une revente tout aussi rapide. Dans ce cas, la potentielle plus-value est recherchée. Le particulier devra ainsi acquérir un bien facile à revendre et susceptible d’intéresser un maximum d’acheteurs.


Il est donc important de choisir un bien qui plaira au public le plus large possible. Comment ? En évitant les logements atypiques et autres spécificités (rez-de-chaussée, souplex, mansardes…) et en privilégiant les logements regroupant certaines caractéristiques recherchées. Les acheteurs sont en effet friands des logements en étage élevé avec ascenseur. La situation géographique du bien est également très importante. La proximité des transports en commun, des services, des commerces… est indispensable pour une revente rapide.

Un horizon de placement à 10 ans ou plus


Un investisseur peut également vouloir réaliser un placement à long terme. Dans ce cas, il conservera son bien pendant 10 ans ou plus. Les impératifs sont ici tout autre : il s’agit de plaire aux locataires qui vont se succéder au fil des années. Il est donc indispensable d’étudier la demande locative dans le quartier visé pour l’investissement : est-elle importante ? Les logements sont-ils loués par des familles, des étudiants, des jeunes actifs ? D’une manière générale, les studio, T1 et T2 sont à privilégier en ville, proche des transports en commun et des universités, quand en périphérie et à la campagne, les maisons et pavillons avec jardin sont les plus recherchés. Cette prise en compte du marché locatif permet d’éloigner la vacance locative et de rentabiliser l’investissement grâce aux loyers versés chaque mois.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers