Comment vendre son terrain ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Vendre un terrain peut être une entreprise extrêmement compliquée pour qui ne sait pas comment se lancer. Contrainte, statut, fiscalité, autant de modalités à connaître pour mener sa vente à bien. On vous explique tout ce qu’il faut savoir pour vendre son terrain et s’en séparer dans les meilleures conditions.

Quel statut pour votre terrain ?

 

Avant toute chose, vous devez connaître le statut exact de votre terrain : parcelle constructible ou à usage agricole ? Renseignez-vous car le statut a pu changer d’une année à l’autre. Une commune peut en effet déclasser un terrain si elle le juge nécessaire, pour protéger une zone verte par exemple. Cette information est disponible sur le PLU (Plan Local d’Urbanisme) disponible dans votre mairie et auprès de votre notaire ou d’un géomètre.

Le bornage pour vendre son terrain

 

Avant de vendre un terrain, faites réaliser un bornage. Il vous permettra de connaître avec certitude le nombre de mètres carrés disponibles à la vente et d’en établir des limites formelles, évitant toute contradiction par la suite.


S’il n’est pas obligatoire pour la vente d’un terrain hors lotissement, le recours à un géomètre expert pour faire le bornage est un gage de sérieux, d’autant que le cadastre n’a qu’une valeur fiscale. La transaction est ainsi sécurisée pour l’acheteur comme pour le vendeur.


Si un bornage a déjà été réalisé il y a plusieurs années, il est définitif et irrévocable. Un nouveau bornage ne servira qu’à réaffirmer les bornes.
Côté prix, comptez 500 euros pour rétablir les bornes et un minimum de 2 000 euros pour un bornage complet.

Estimer son terrain

 

Vient ensuite la phase d’estimation. Combien pouvez-vous tirer de la vente de votre terrain ? Pour ne pas risquer de vous tromper, faites appel à un professionnel qualifié comme un conseiller immobilier spécialisé dans le secteur et éventuellement un notaire ayant accès aux valeurs de référence. Il est également possible de prendre conseil auprès d’un géomètre expert mais surtout, d’un expert foncier agricole dont c’est le métier.


Une dernière astuce à laquelle trop de peu de propriétaires songent, vendre un terrain relève de mécanismes similaires à la vente d’un logement, vous devez donc le valoriser. Pensez donc à le tondre, à le débroussailler, à enlever les encombrants… Les potentiels acheteurs pourront ainsi l’arpenter en y projetant leur futur à loisir.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers