Menu

Éolienne domestique : est-ce vraiment rentable ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Si vous êtes sensible aux questions environnementales, vous êtes certainement en quête des différentes possibilités pour prendre soin de la planète et de votre porte-monnaie. Parmi l’éventail de possibilités dont vous disposez, il en est une qui a la cote depuis quelques années : l’éolienne domestique. Cet équipement semblable aux éoliennes classiques mais en modèle réduit a de grands avantages mais également des inconvénients à connaître, dont le coût premier de l’investissement. Il est donc important, avant de se lancer, d’avoir quelques connaissances en la matière mais si vous êtes novice dans le domaine. Se poser les bonnes questions est un prérequis avant de décider d’installer une ou plusieurs éoliennes domestiques dans votre jardin ou sur votre toit.

Quel est le fonctionnement d’une éolienne domestique ?

Nous le disions en introduction, le principe de l’éolienne domestique est sensiblement identique à celui d’une éolienne classique. En captant la force du vent, elle est ensuite capable de produire sa propre énergie et de la restituer dans le foyer.


Plus techniquement, elle est pourvue d’une hélice soit verticale soit horizontale qui est elle-même portée par une nacelle équipée d’un générateur. L’énergie collectée est transformée en courant basse tension et stockée dans des batteries dédiées. Une éolienne domestique a une puissance variable allant de 100W à 36Kw.

Faut-il choisir une éolienne domestique verticale ou horizontale ?

Il existe donc deux types d’éoliennes domestiques avec chacune leurs spécificités.


La première est l’éolienne horizontale qui est la plus communément installée. Il s’agit en effet du modèle le plus efficace même si elle appelle quelques contraintes. Elle doit en effet être installée dans un endroit présentant très peu d’obstacles et face aux vents permanents ou presque. Si un toit, un immeuble, une colline… empêche le vent de passer, les performances de ce type d’éolienne sont considérablement réduites. Pour maximiser les résultats, l’éolienne domestique horizontale est le plus souvent ajoutée sur un mât sachant qu’un équipement de plus de 12 mètres de hauteur appelle nécessairement un permis de construire. Ajoutons à cela que ce modèle génère une nuisance sonore non négligeable.


La seconde est l’éolienne verticale capable de capter les vents venus de tous les horizons. Même en cas de vents faibles, ce type d’éolienne fonctionne très bien. Mais lorsque la puissance est égale, les éoliennes verticales sont moins performantes que les éoliennes horizontales. Notez également que les verticales ne génèrent aucun bruit ou presque.

Faut-il installer une éolienne domestique sur pignon ou sur mât ?

De prime abord, opter pour une éolienne domestique sur pignon est une idée séduisante. En effet, ce type d’équipement ne prend pas de place au sol à l’extérieur et il est esthétique. Mais pourtant cette option n’est pas toujours judicieuse. Pourquoi ? Parce que dans ce type d’équipement, l’éolienne est installée sur le toit. Elle peut donc faire trembler la maison et/ou créer des nuisances sonores vraiment gênantes au quotidien. Le toit peut également se révéler être un obstacle à la circulation optimale du vent et, donc, aux performances de l’éolienne sur pignon.


Sachez également que l’éolienne sur pignon peut altérer le logement. Ce dernier n’est en effet pas prévu pour accueillir un tel équipement.
Vous l’avez compris, mieux vaut choisir une éolienne sur mât, installée au sol dans votre jardin à l’endroit idéal où elle offrira le meilleur rendement.

Peut-on revendre l’énergie produite grâce à une éolienne domestique ?

Bien souvent, ce type d’équipement est destiné à alléger les consommations énergétiques d’un foyer. Un ménage peut ainsi installer une éolienne domestique pour se fournir partiellement ou totalement en électricité grâce aux énergies renouvelables. Mais il est également possible de revendre cette même énergie.


Mais attention, dans les territoires qui ne font pas partie d’une zone de développement éolien, il n’y a aucune obligation de rachat. Plus encore, les fournisseurs d’énergie du Réseau de transport d’électricité (RTE) peuvent décider de racheter le surplus produit au tarif qu’ils souhaitent. Il n’existe aucun seuil légal dans ces zones.


A contrario, dans les zones de développement éolien, EDF est tenue pour ne pas dire obligée de racheter le surplus d’électricité produit par les éoliennes domestiques. Un contrat est établi pour une durée de 15 ans le plus souvent. Pour vous donner un ordre d’idée, l’an passé, le prix au kWh produit par une éolienne domestique était de 0,074€ entre la première et la dixième année. Ensuite, le prix de rachat de l’électricité passait à 0,040€/kWh.


Bon à savoir : le tarif de rachat de l’électricité produite par les éoliennes domestiques est le plus faible de toutes les énergies dans l’hexagone.
Ces données en tête, vous comprenez que l’idée d’installer une éolienne domestique avec pour seul dessein de revendre l’électricité n’est généralement pas une bonne idée car non rentable tout simplement. L’autoconsommation est ainsi conseillée avec une éventuelle revente du surplus en bonus.

Combien coûte l’installation d’une éolienne domestique ?

Tous ces éléments en tête, vous vous demandez certainement quel montant prévoir pour installer une éolienne domestique chez vous. Si vous souhaitez un équipement de qualité avec une capacité de production de 4 à 5 kWh, comptez en moyenne 25 000€. Une somme non négligeable donc. Pour une puissance bien supérieure, le tarif grimpe rapidement aux alentours de 50 000€. Mieux vaut donc être assuré de rentabiliser le placement. Pour vous donner un ordre d’idée, une éolienne domestique idéalement implantée appelle entre 15 et 20 ans pour être complètement amortie.


A vous d’étudier, en fonction de votre zone géographique, si d’autres énergies renouvelables ne sont pas plus rentables que l’électricité fournie par les éoliennes domestiques.

Quels sont les avantages et les inconvénients de l’éolienne domestique en résumé

Pour vous décider, voici ce que vous devez retenir :

  • L’éolienne domestique vous permet de profiter d’une électricité renouvelable en autoconsommation.
  • L’éolienne domestique ne produit aucun déchet.
  • L’éolienne domestique permet d’atteindre l’autoconsommation électrique.
  • Dans certains cas, l’éolienne domestique permet de bénéficier d’un revenu supplémentaire grâce à la revente du surplus d’énergie.

A contrario :

  • Le coût d’une éolienne domestique est très élevé.
  • L’entretien d’une éolienne domestique est annuel mais aussi semestriel pour vérifier que les écrous, les engrenages ou encore les pales restent bien en place.
  • L’éolienne domestique peut générer des nuisances sonores et visuelles. Mieux vaut informer les voisins avant l’installation.
  • Le fonctionnement de l’éolienne domestique n’est pas toujours rentable. Le lieu d’implantation est à étudier soigneusement avec un professionnel qualifié (voire plusieurs pour vous faire votre propre idée).

Avez-vous tenté l’aventure de l’éolienne domestique ? Est-ce selon vous une bonne idée ? Et si vous souhaitez profiter d’un logement peu énergivore sans questionnements et installations préalables, rendez-vous sur notre catalogue en ligne de programmes immobiliers neufs en France. Respectueux de la RT 2012, Réglementation Thermique 2021, ils sauront satisfaire vos exigences environnementales et économiques.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
439 avis clients