Éco-habitat : Comment la rénovation énergétique vous fait gagner des euros ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Avec de bons conseils, la rénovation énergétique de votre bien immobilier peut vous fait gagner des euros. Des travaux soutenus par l’éco-ptz, par des subventions et le bénéfice bienvenu des réductions fiscales. Des factures d'énergie moins élevées et plus de confort pour les habitants à la clé. Mais surtout, la valeur de votre patrimoine immobilier sera non seulement préservée mais augmentée tout comme sa valeur locative. Une hausse de 5 % par classe d'énergie gagnée. Intéressant non ?

Augmenter la valeur du bien grâce à la rénovation énergétique

 
La réalisation des travaux de rénovation énergétique augmente la valeur du logement et permet de réaliser une meilleure plus-value en cas de vente. La « valeur verte » définie comme « la valeur nette additionnelle d'un bien immobilier grâce à une meilleure performance environnementale », elle-même déterminée par la performance énergétique est aujourd'hui un élément de valorisation du bien pris en compte sur le marché immobilier. De plus en plus d'acheteurs sont en effet prêts à « mettre le prix » pour un bien qui consomme peu d'énergie.
L'étude de l'association DINAMIC (Développement de l’information notariale et de l’analyse du marché immobilier et de la conjoncture) sur la base des données notariales des Notaires de France démontre l'impact de l'étiquette énergie sur le prix de vente.
 
Selon cette étude des notaires, la valeur de vente est de 6 % à 14 % plus élevée en moyenne pour les maisons anciennes de classe A ou B que pour les maisons anciennes de classe D. Même constat pour les appartements anciens, des appartements de 6 % à 22 % plus chers s'ils appartiennent à la classe A ou B que les appartements de classe D. Pour les logements récents construits depuis 2001, en général de classe C, ils se vendent 5 % de plus que les biens de classe D. Des logements de classe A ou B se vendent 10 % de plus que ceux de classe D. Ces chiffres encouragent à engager des travaux de rénovation énergétique d'autant plus qu'une classe gagnée permet une hausse de valeur de 5 %. Ainsi, si grâce aux travaux votre bien passe de la catégorie G à A, c'est 30 % de valeur en plus.

Gagner en performance énergétique, attention au choix des travaux


Selon l'Ademe, 39 % des biens immobiliers vendus en 2017 étaient classés D et 38 % étaient notés E, F ou G (la catégorie la plus basse). 5,1 millions de ménages en maisons individuelles ont réalisé des travaux de rénovation énergétique, entre 2014 et 2016, soit 32 % du parc de maisons en France. Le problème est la motivation première des ménages : l'amélioration du confort (8 ménages sur 10) plutôt que la réduction des factures énergétiques. Les travaux effectués portent davantage sur l'isolation du bâti que sur la ventilation avec une dépense moyenne de 11 750 euros par logement. 83 % des ménages sont pourtant satisfaits d'avoir amélioré le confort thermique de leurs logements.

Mais cela est une perception car la réalité est autre : seules 25 % des rénovations ont permis « un gain énergétique d’au moins une classe de DPE » (Diagnostic de performance énergétique) et 5 % ont permis un gain de 2 classes énergétiques ou plus. À 75 %, la classe énergétique du logement reste la même après travaux. Alors qu'en est-il du gain de valeur ? 61% des ménages qui ont réalisé des travaux ont observé des réductions des dépenses énergétiques dès la fin des travaux. 

Une rénovation énergétique en manque d’accompagnement


Ce qui manque aux ménages aujourd’hui, ce sont des informations et un accompagnement pour réaliser des travaux plus efficaces. 15 % des ménages seulement sont conseillés. Mais il n'y a pas que le conseil, il y aussi l'aspect financier des travaux qui est un frein au chantier. Le coût des travaux pour gagner deux classes de DPE serait de 25 900 euros en moyenne, 15 900 euros pour une classe et 9 700 euros pour ceux qui ont peu changé les performances du logement. Un budget à financer : différentes aides peuvent être sollicitées.

Un logement économe en énergie a une meilleure note au DPE et peut se louer ou se vendre plus cher. La baisse des factures de gaz et d'électricité améliore le pouvoir d'achat de l'occupant du logement. Mais pour gagner des euros, seuls des travaux efficaces feront changer le DPE du logement d'une ou plusieurs classes énergétiques. Conseils et accompagnement paraissent nécessaires pour permettre un vrai retour sur investissement. Un gain de classe énergétique, c'est l'augmentation de valeur du bien et une meilleure attractivité sur le marché.

Avez-vous réalisé des travaux de rénovation énergétique qui ont permis de changer de classe énergétique ? Quels ont été les gains pour vous ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers