Logement : 2/3 des Français ont froid

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est un constat qui interpelle : lorsqu’ils sont chez eux, deux tiers des Français ont froid. Cela représente une très large majorité. Alors que l’hiver n’est pas encore là, les températures ont déjà considérablement baissé. Mais que font les Français pour se réchauffer ? Non, ils ne montent pas le radiateur de quelques degrés…

Inconfort dans le logement en France


Il est habituel de prendre comme repère la date du 15 octobre pour allumer le chauffage dans son logement. Si cette année les températures ont été douces tardivement, le froid est désormais bien installé. Alors que certains locataires et propriétaires affirment avoir enclenché le chauffage avant cette date, les autres préfèrent ne pas céder à cette tentation. Et pourtant, deux tiers des Français ont froid dans leur logement. C’est le résultat d’une enquête menée par l’Ifop et mandatée par QuellEnergie.fr, site de conseils destiné aux particuliers.


Si cette proportion peut sembler importante, elle perd neuf points en comparaison de l’année passée. Une tendance qui, selon le directeur général du site, Maël Thomas, est le résultat de la politique menée par le gouvernement « certaines aides d’État, notamment les isolations des combles à 1 euro pour les ménages modestes, commencent à porter leurs fruits » explique-t-il.

Comment les Français se réchauffent dans leur logement ?


Lorsque l’on a froid chez soi, il semble logique de tourner le thermostat. Mais savez-vous qu’un degré de plus dans votre logement fait grimper la facture de 7% selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie).


Nombreux sont donc les Français à faire attention et à ne pas monter le chauffage plus que de raison. Ainsi, les locataires sont 75% à avoir froid contre 59% des propriétaires et les jeunes sont 79% à se plaindre de leur logement contre 57% de leurs aînés. Jeunes et locataires, en toute logique, affirment qu’il leur est difficile de payer leurs factures de chauffage.


Alors, pour ne pas faire grimper la note, les Français préfèrent enfiler pulls et chaussettes selon l’enquête de l’Ifop. Ils optent pour l’ajout de « couches de vêtements supplémentaires » à 77%. Certains baissent même « la température habituelle à l’intérieur de leur logement ».


59% des sondés sont prêts à éteindre complètement le chauffage dans les toilettes ou la salle de bains pour alléger leurs factures d’énergie.


La solution ? Réaliser des travaux de rénovation énergétique. Malheureusement, ces derniers ne sont pas accessibles à toutes les bourses, surtout lorsque l’on a déjà des difficultés à payer sa facture de chauffage.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers