Zoom sur le DPE neuf

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Connaissez-vous vraiment le DPE neuf ? Vous avez certainement une vague idée de ce qu’il est, un révélateur de performances énergétiques, mais dans le détail, savez-vous différencier le DPE neuf de l’étiquette énergétique ? Parce que les performances d’un logement sont au cœur de nombreux enjeux, on fait le point ensemble.

Qu’est-ce que le DPE neuf ou DPE construction ?


Le DPE neuf, mis pour Diagnostic de performance énergétique est le révélateur des performances énergétiques de votre logement. Ce bilan est obligatoire lors de la vente ou de la location d’un bien dont le permis de construire a été déposé avant le 1er juillet 2007. Il permet d’attribuer une étiquette énergétique au logement. Il est ainsi valable pendant dix ans.

Comment est attribuée l’étiquette énergétique ?


Comme dans le cas d’un logement ancien, le DPE neuf est en mesure de révéler la performance énergétique d’un bien après avoir pris différents paramètres en compte :


• La climatisation
• Le chauffage
• L’éclairage
• L’eau chaude sanitaire
• La ventilation
• La production énergétique des éventuelles installations à énergie renouvelable (panneaux solaires par exemple)

Le bilan énergétique, la responsabilité de chacun


Le DPE neuf est donné à titre indicatif. En effet, il est considéré dans un fonctionnement dit « normal » du logement. Il dépend ensuite des usages et des consommations réelles des occupants de ce dernier.


Des conseils et suggestions pour optimiser et améliorer son bilan énergétique accompagnent bien souvent la remise officielle du DPE neuf. Il peut ainsi s’agir de l’utilisation des énergies renouvelables lorsque cela est possible par exemple ou encore de l’amélioration de l’isolation d’une maison.

Focus sur l’étiquette énergétique


Vous connaissez l’étiquette apposée sur vos appareils électroménagers ? Celle qui révèle leurs consommations par un code lettre et couleur ? L’étiquette énergie d’un logement suit le même modèle. On y trouve ainsi la consommation énergétique annuelle/m² du bien ainsi que les gaz à effet de serre produits.


Les logements les plus énergétiquement performants sont classés A (ils sont le plus souvent labélisés BBC ou RT 2012) et les plus énergivores sont classés G.

Bon à savoir : l’étiquette énergétique doit obligatoirement apparaître sur les annonces immobilières, qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location, depuis le 1er janvier 2011.
Ne négligez pas votre DPE !


Vous l’avez compris, un bon DPE peut avoir plusieurs avantages. Au quotidien, un logement énergétiquement performant permet de réaliser des économies d’énergie, c’est un fait. Mais voyons plus loin encore, un bien ayant un bon DPE (A ou B) sera plus facile à valoriser puis à revendre !

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers