Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Mobilisation des logements vacants : LA préoccupation du gouvernement

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’appel est lancé : le gouvernement veut sensibiliser les propriétaires de logements vacants en les encourageant à louer leur bien pour mettre fin à la pénurie locative qui touche de nombreuses villes françaises. Julien Denormandie, ministre de la Ville et du Logement et Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales détaillent les options disponibles pour les propriétaires.

De nombreux logements vacants en France


L’hexagone compte 200 000 logements vacants dans les différentes zones tendues, à savoir les localités dans lesquelles l’offre de biens est inférieure à la demande. Pour les deux ministres précités, il est donc urgent d’activer tous les leviers grâce à un vaste plan national à destination des propriétaires de logements vacants. Le gouvernement propose également aux maires de les aider dans cette lourde tâche afin de convaincre les futurs bailleurs que louer leur bien est la meilleure option.


Les logements vacants sont aujourd’hui une denrée précieuse pour étoffer le parc locatif aux côtés de l’offre de biens neufs qui sort de terre chaque année. Remettre les logements vacants dans le parc locatif permettrait également de limiter considérablement l’étalement urbain. 


Depuis le 10 février 2020, le plan national de mobilisation des logements et locaux vacants est donc lancé.

Logements vacants : un plan en 3 actes


Ce plan repose sur trois principes : identifier les logements vacants, inciter les propriétaires à les mettre en location et, en dernier recours, réquisitionner ces mêmes biens. Voyons en détails la manière dont souhaite procéder le gouvernement pour chaque acte :


L’identification se fera via des données restées dormantes et inexploitées jusqu’à aujourd’hui. Le plan de mobilisation des logements et locaux vacants permettra donc de cartographier la totalité des biens vides et d’identifier les causes de cette vacance.


L’incitation du gouvernement à destination des propriétaires pour les encourager à louer leurs logements vacants. Il s’agit de comprendre leur démarche de vacance et de lever leurs craintes. Certains propriétaires par exemple préfèrent laisser leurs logements vacants en lieu et place de les rénover, faute de budget. Des aides à la rénovation dans le cas d’un bien dégradé par exemple seront accordées. Pour contrer les peurs d’impayés, la garantie Visale entre en action depuis quelques années. 200 000 propriétaires l’ont déjà adoptée.


En cas d’échec, le gouvernement pourrait être amené à réquisitionner les logements et locaux vacants notamment auprès de personnes morales, comme les banques ou les assurances, qui seraient restées insensibles aux démarches d’incitation.

Des outils à destination des collectivités pour mobiliser les logements vacants


Aider par les collectivités dans la mise en œuvre du plan de mobilisation des logements et locaux vacants, le gouvernement proposera des outils adaptés à ces dernières. Ils permettront de définir le profil des propriétaires des biens vides et d’adapter le discours et la communication.


Une fois les élections municipales passées, une dizaine de zones tendues pourra se porter volontaire pour lancer le plan de mobilisation sur leur territoire. Une stratégie territoriale pour lutter contre les logements vacants pourra ainsi être définie en prenant en compte les spécificités locales. « C’est inacceptable que notre pays compte autant de logements vacants alors que des solutions existent. Il faut que les propriétaires de ces biens s’en saisissent, c’est le cœur du plan que nous lançons aujourd’hui : identifier, inciter, réquisitionner », ont conjointement affirmé Jacqueline Gourault et Julien Denormandie.


Prochaine étape du plan, envoyer un courrier au 18 000 propriétaires qui possèdent plusieurs logements vacants identifiés sur le territoire. Un courrier qui détaillera toutes les solutions possibles pour mettre fin à la vacance facilement.


Dès aujourd’hui, les propriétaires d’un ou plusieurs bien(s) vide(s) peuvent consulter la plateforme dédiée : facilhabitat.gouv.fr


Vous êtes propriétaire d’un logement vacant ? Pourquoi avez-vous fait ce choix et depuis combien de temps ? Envisagez-vous de remettre votre bien en location dans un futur proche ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
387 avis clients
Avis vérifiés